The BIRTHDAY MASSACRE (Darkwave métallique, Canada)

The birthday massacreTHE BIRTHDAY MASSACRE

Violet

Darkwave metallique

Canada

Repo records, 2005

 

 

Au premier abord, THE BIRTHDAY MASSACRE peut susciter la méfiance avec son folklore enfantin, tout fait de noir et rose, et un look à la croisée du gothic moderne, de la pop/rock et de l'univers de Tim Burton, et pourtant j'ai tout de suite accroché à ce qu'il conviendrait d'appeler de la darkwave metallique par le biais de cet album, le second, qui est à mon avis le meilleur du groupe, Walking with strangers malgré de très bons morceaux n'égalant pas cet album.

Le groupe a commencé sous le patronyme de IMAGIKA en 1999 sortant une demo 7 titres, avant de se rebaptiser en 2001. Violet était en fait à l'origine un long ep autoproduit de neuf titres de 30mn en 2004 qui succédait à un premier album lui aussi autoproduit Nothing and nowhere sorti en 2002. Ce qui explique que sur la réédition de Violet, sur le label electro/goth Metropolis pour le continent américain et Repo pour l'Europe, qui est alors devenu un album, on retrouve disséminé 4 morceaux de Nothing and nowhere qui sont parmi les meilleurs composés par le groupe réenregistrés dans des versions différentes: "Happy birthday", "Horror show", "Video kid", "The dream".

THE BIRTHDAY MASSACRE baigne dans un univers enfantin à la fois candide et sombre, évoquant ainsi la nostalgie du monde enfantin perdu, tout en rose et noir, sorte de nostalgie des contes de fées, des émotions innocentes et honnêtes qui vont avec. On n'est effectivement pas dans quelque chose de dépressif, sombre, grave ou tragique, mais plutôt dans quelque chose d'aéré, de léger au bon sens du terme, sans être aucunement fade ou plat, mais d'autrement émotionnel, car l'émotion est bien omniprésente ici. La musique pourrait être défini comme de la darkwave metallique, en effet les guitares très claires et mélodiques ont une puissance clairement métallique et un côté gothic rock par certains aspects, et très étrangement sur de nombreux passages comme "Video kid", certaines sonorités m'ont rappelé de façon assez troublante TYPE O NEGATIVE sur l'album October rust ou des morceaux comme "Blood & Fire" dans leur partie planante ou "atmospherique" qui rencontreraient le côté new wave d'une formation dark comme THE FROZEN AUTUMN, avec également un côté à la JERUSALEM SYNDROME, car il y a aussi une touche un peu electronique, un côté atmosphérique, et le tout est surmonté par un chant féminin permanent qui ne fait ni dans le lyrique ni dans le rock n'roll; le résultat est excellent et novateur.

THE BIRTHDAY MASSACRE est certes un groupe moderne se rattachant de fait à la mouvance goth par certains aspects mais qui n'a bien evidemment strictement aucun rapport avec d'autres formations modernes qui y sont également rattachées comme Manson et compagnie, n'en doutez point!

Adnauseam

http://www.thebirthdaymassacre.com

A lire : Report THE BIRTHDAY MASSACRE Lyon 2007

"Video Kid", clip officiel

 

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×