Ma mère (2004)

Ma mère Ma mère
Christophe Honoré
France-Espagne, 2004
1h50

On pourrait prendre peur en voyant que Bernard Henri Levy a coproduit le film, pourtant Ma mère est une adaptation cinématographique d'une nouvelle de Georges Bataille, inachevée et publiée en 1966 à titre posthume, dans la lignée de son Histoire de l'œil et des autres nouvelles de l'ancien philosophe reconverti dans la littérature, écrites sous des pseudonymes, fortement influencées par l'œuvre de Sade et baignant dans la problématique de Bataille associant l'érotisme et la mort.

L'histoire est celle de l'initiation sexuelle d'un jeune homme de 17 ans, par le biais de sa mère dépravée de 43 ans jouée par Isabelle Huppert qui décidément aiment les rôles de quarantenaire sexuellement et psychologiquement perturbée dans lesquels elle excelle (pensons à La pianiste). Pierre, joué par Louis Garrel, a 17 ans et a été élevé pieusement par ses grands-parents et ne voit ses parents que pour les vacances d'été. Il déteste son père qui meurt alors dans un accident qui le laisse de marbre mais il a au contraire un grand respect et un attachement excessif pour sa mère. Sa mère refuse ce respect excessif de la part de son fils et veut qu'elle le connaisse vraiment telle qu'elle est, puisque elle et son mari mènent une vie libertine et dépravée. Elle décide alors d'initier Pierre à cette vie dépravée par le biais de ses deux compagnes de débauches, Rea et Hansi (jouée par Emma de Caune, la fille de Antoine...), souvent devant ses yeux ou en s'exhibant. Il ne s'agit pas toutefois pas là d'une "simple" initiation à la sexualité mais bien d'une initiation à une sexualité dépravée. La relation entre Pierre et sa mère est extrêmement trouble et va, comme on peut s'y attendre, dégénérer, puisque cette initiation va évidemment perturber extrêmement Pierre, personnage à la base plein de questions existentielles et métaphysiques... 

Adnauseam

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×