The Hours (2002)

The Hours The Hours
Stephen Daldry
USA, 2002
1h45

 

Malgré une pochette peu attractive et un sous-titre "trois femmes à la recherche du bonheur" peu enthousiasmant, The Hours est un film vraiment intéressant. Décidément Nicole Kidman enchaîne les films forts en cette période (Eyes wide shut, Les autres, Dogville…). The Hours est le titre qu'initialement devait porté le roman « Mrs Dalloway » (1925) de Virginia Woolf, écrivaine dépressive du début du XXème siècle qui finira par se suicider. Virginia Woolf a d'ailleurs un rôle central dans ce film qui propose trois histoires simultanées et parallèles à des époques différentes, qui tournent autour de son roman « Mrs Dalloway ». D'un coté il y a l'histoire de Virginia Woolf, de l'autre celle de Laura Brown (Julianne Moore) qui a tout pour être heureuse, comprendre la vie classique mari - jolie maison - enfant; un fils d'ailleurs mélancolique qui semble percer que sa mère (fortement absorbé par sa lecture du roman « Mrs Dalloway ») ne va pas bien. Enfin Clarissa Vaughn (Meryl Streep), une lesbienne en couple de notre époque, un peu artiste, soutient un ami poète malade du sida, anciennement son amant, qui aspire à la lucidité face à une Clarissa futile, faussement heureuse, qu'il surnomme Mrs Dalloway. Le film forme une réelle unité, initialement créée par le « Mrs Dalloway » de Virginia Woolf et le spleen des trois femmes, unité qui se renforce au fur et à mesure. Mais surtout ce film qui est une adaptation du roman de Mickael Cunningham (les très bons scénarios fouillées sont souvent des adaptations littéraires) a une ambiance très prenante particulièrement mélancolique du début à la fin, très appuyée par la magnifique musique composée par Philipp Glass pour l'occasion.

 

Adnauseam

 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site