ACT NOIR (Electro-wave sur Eibon - Italie)

Act Noir - Shape a new form ACT NOIR

"Shape a new start"

Electro-Wave

Italie

Eibon records, 2010

 

Cela faisait plus d’une année que le label EIBON était silencieux, et c’est par trois sorties simultanées que le label tenu par Mauro Berchi de Canaan refait parler de lui. Depuis sa création en 1996, Eibon a toujours été un label underground fort intéressant proposant  des enregistrements de qualité pas forcément hermétiques.  Ce nouveau signe de Eibon semble toutefois témoigner d’une mutation car si IAM fait dans le dark ambient, fidèle ainsi  à l’un des styles fétiches du label, DEVAR est présenté comme une rencontre de post-black metal et de DANZIG, et quand à ce ACT NOIR, il propose quelque chose qui m’a encore plus surpris sur Eibon, et même déconcerté pour tout dire, de l’electro rock… Pour être honnête voilà bien un style musical que je n’ai jamais vraiment accroché, et puis aujourd’hui je ne crois plus trop à ces nouveaux projets qu’on nous annonce comme quelque chose d’inédit croisant des sonorités rock et electroniques…  Au final il s’agit toujours simplement de bidouillages et de beats…

Si Eibon, avec qui je suis en contact depuis des années, ne m’avait pas fait parvenir une copie de l’album, je n’aurais probablement pas fait l’effort de creuser cet album surtout avec une description présentant le projet entre Depeche Mode, Perfect Circle, Radiohead et Nine Inch Nails, qui ne sont pas trop mes références et un peu trop grand public pour moi… Je reste surpris qu’un tel projet ait pu voir le jour sur Eibon qui est certes un label hermétique mais là je dois dire que c’est l’hermétisme du coté grand public qui a mis des barrières entre moi et ce projet… Act Noir avait déjà réalisé un premier album en 2006 sur le label metal italien My Kingdom Music, qui mis à part Deinonychus, a principalement des groupes de dixième zone, et propose parfois des albums sur les pourtours du metal bien fades…  "Automatisme Psychique" semble ainsi être passé pas mal inaperçu lors de sa sortie, où il était alors présenté  comme de la "psyche electro wave". La création du groupe remonte en fait à 1998.

On ne voit pas ici au premier abord de connexion avec les scènes underground dark si ce n’est ce patronyme un peu excessif et le contenu textuel qui traiterait de la rédemption et d’autres choses torturées que la musique ne me paraît pas retranscrire au mieux… Toutefois Act Noir comporte parmi ses fondateurs Stefano Nieri qui est guitariste session live pour les excellents The Frozen Autmn (un temps sur Eibon) et qui a également joué de la guitare sur plusieurs morceaux de l’album de Colloquio (sorti en 2007 sur Eibon qui m’avait également déçu….).

Mise à part cela, le background des musiciens semblent assez peu passionnant et assez surprenants avec  une culture musicale assez peu underground, des influences au mieux new wave, grunge, et funk au pire, qui fatalement vont avoir un impact sur ce projet. Fatalement, car même si le projet se veut désenchanter, il y a des éléments qui mont rendu l’accès à cet album totalement hermétique.

Certes Eibon n’a pas eu que des albums inaccessibles, on se rappelle des excellents  The Frozen Autumn avec leur cold wave aux accents new wave, Nazca et leur cold wave aux accents parfois pop rock, mais dans Act Noir c’est cet aspect incontestablement moderne qui plaira à certains et en bloquera d’autres. Il y a déjà un certain aspect groovy dégagé par les guitares et par un certain usage de l’electro, et d’une façon général un aspect moderne avec quelques riffs durs de rigueur. La voix est certes désenchantée mais trop pop. Il y a en fait un certain aspect à la Wolfsheim mais en plus dur…

Ces différents éléments voilent toutefois d’autres aspects appréciables puisqu’on trouve une guitare rappelant The Cure ou même This Empty Flow ,qui lui avait toute sa place sur le label, sur des morceaux comme "2008" ou "Wrong places" qui me sont apparus comme les meilleurs morceaux de l’album.  Malheureusement, tous les morceaux ne sont pas dans ce style... Une qualité à souligner est que le groupe essaie de construire desvrais morceaux élaborés tendant à se dissocier les uns des autres et aux mélodies travaillées (le côté "wave"). Leur musique est probablement conçue avec passion, authenticité et émotion mais c’est un fait que j’y suis resté hermétique…

Adnauseam

 

http://www.actnoir.com

http://www.myspace.com/actnoir

http://www.eibonrecords.com/

 

A lire: chronique de Colloquio

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site