ASYMMETRY Total Rust compilation (Doom metal)

AsymmetryASYMMETRY

"Different styles of slow music "

Doom metal Compilation

Total Rust, 2005

 

A l'instar de l'excellent label Firebox, Total Rust est un nouveau label spécialisé dans le doom et les styles environnants, et cette compilation est la première production du label. Au-delà de cette spécialisation louable plutôt rare, Total Rust a la spécificité d'être basé en Israël, dans la célèbre ville de Jerusalem, un hasard certes mais très symbolique pour le doom. Cette compilation, qui est la toute première réalisation du label, propose en fait des groupes internationaux, rassemblés ici par la lenteur et la mélancolie, et une certaine conception asymétrique des choses. Les compilations de doom sont rares, et encore plus celles qui cherchent à embrasser la totalité des variantes doom; il s'agit donc de la même démarche que la compil "Drowing Into Sorrow" réalisée par Paradise Noise Records qui est peut-être plus axée sur la lourdeur.

 

Le premier groupe présenté est LUX INTERNA, une formation française avec un très bon morceau emotionnel de gothic doom qui rappelle The Old Dead Tree, mais en plus lent, avec une touche très mélancolique et quelques paroles en français; un des meilleurs morceaux de cette compilation pour ce groupe qui n'a sorti qu'une demo.

http://luxincertaband.free.fr

 

WHELM, du Danemark, officie dans un registre tout aussi dépressif mais à la forme tout à fait différente: un post-core, lent, lourd et dépressif, qui rappelle beaucoup Neurosis.

http://www.whelm.dk

 

Le groupe suivant, REMEMBRANCE,  est également une formation française, dont le talent n'a pas échappé à Total Rust puisque leur excellent premier album "Frail visions" est l'une de leurs premières productions. "Beyond the waters" est en fait une version inédite d'un titre de leur demo "Among lost illusions", c'est aussi une nouvelle version du premier morceau composé par le groupe; du funeral doom atmospherique de valeur comme en témoigne leur premier album.

http://www.remembrance-band.com

 

MARY BELL des pays-bas propose à nouveau une autre variante du doom, puisque défini comme "Hateful sludge"; il s'agit d'une sorte de doomcore, de doom très lent à la Cathedral des débuts, mais plus urbain et avec une voix doomcore torturée.

http://www.mary-bell.nl

 

ASOFY d'Italie propose un doom dark expérimental, avec un côté un peu à la Monumentum de 1995, avec une voix plaintive à la fois faible et époumonée, et une touche post-rock bien développée sur la fin de ce morceau inédit qui ne figure pas sur leur premier album de 2001.

http://www.diramazioni.it/asofy

 

 THE KNELL est, quant à lui, le seul groupe israëlien de cette compilation et le seul aussi qui officie dans le doom/ death classique vieille école, assez dépouillé, un peu à la November's Doom comme en témoigne "Into shattered", un morceau inédit.

http://www.theknell.net

  

MAR DE GRISES vient de l'un de ces pays où l'on entend par beaucoup parler de metal, en loccurence le Chili, et encore moins de doom, et où, souvent, les rares formations qui existent, manquent d'identité, mais il s'agit là de doom/ death mélancholique, efficace avec ses chuchotements et sa mélodie mélancolique. Un premier album est d'ailleurs sorti chez Firebox en 2004.

http://www.mardegrises.com

 

Quand à SATURNUS, probablement le groupe le plus connu de cette compilation, ils ne sont plus à présenter, puisque les danois ont déjà réalisé deux albums et un mini-cd depuis 1997. Leur ex-guitariste Kim Larsen s'est d'ailleurs orienté sur la voix de la dark-folk avec Of The Wand And The Moon qui lui a valu une grande reconnaissance. Après un mini-split en 1999 avec le départ de trois membres, Saturnus est de retour avec un nouveau line-up, et "Murky waters", qui figure aussi sur le prochain album "Veronika decides to die" qui va sortir chez Firebox, témoigne que le groupe œuvre toujours dans le doom mélodique.

http://www.saturnus.dk

 

WRECK OF HESPERUS est un groupe irlandais qui n'a rien de celtique puisque oeuvrant dans le registre d'un doom sludge lent, avec cette fameuse voix core, saturée et trafiquée sur une musique lente avec un son urbain.

http://www.wreckofthehesperus.net

 

Avec ABYSMAL DARKENING des Pays-Bas, on retourne à un style de doom plus mélodique, mais avec un doom/dark torturé, et il est palpable que ses membres n'ont pas dû être insensibles à leurs compatriotes de Deinonychus.

http://www.saurondeathsquad.com/abysmaldarkening

 

Au final, une compilation de doom de plus de 74 minutes, très intéressante, limitée à seulement 750 exemplaires que les doomers doivent prioritairement acquérir. Un véritable baptême pour TOTAL RUST, qui laisse ainsi présager de bien bonnes choses encore dans le domaine du doom.

 

Adnauseam

 

http://www.totalrust-music.com/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site