BARBAROS (Black metal oriental - Algérie)

Barbaros - My blood for TamazghaBARBAROS

" My blood for... Tamazgha "

Black metal, Algérie

Eisiger mond prods, 2006

CD-R

 

 

BARBAROS appartient à la scène black metal algérienne avec des formations comme TADDART, TENEBRUM, MORIA, AZAEL, un temps officialisée par le label DARK ARTS dirigé par Ayrod, désormais seul membre de BARBAROS. Si certains soit-disant puristes ont du mal à comprendre l'existence de scènes black metal dans les pays arabes et musulmans ayant sûrement trop en tête l'image clichée de l'arabe français moyen avec les pathétiques clichés hip hop de service et racaille, pour ma part je ne peux qu'encourager une telle initiative, d'ailleurs de nombreuses formations underground de qualité existent également en Turquie, au Maroc, au Liban et même aux Emirats Arabes Unis. Je pense que les artistes de ces pays sont capables de raviver la vraie flamme noire, leur authenticité ne saurait être mise en doute car dans ces pays non seulement il est difficile de se procurer les albums,  mais de plus les musiciens prennent réellement des risques notamment d'une part à cause du poids de la religion, et d'autre part par le contrôle politique; on est donc bien loin de tous ces groupes pitoyables qui facilement crient "Satan!" dans leur chambre, font les gros méchants et sont en quête d'une identité qu'ils ne peuvent avoir et qui ont simplement recours à la mode black metal devenue chez nous simple produit de consommation.

 

BARBAROS, formé initialement en 1998, est certes une formation algérienne mais en fait revendique, comme beaucoup de groupes de la scène black algérienne, ses origines berbères comme le titre "Berber warriors" en atteste; le nom Barbaros vient d'ailleurs du latin "barbarus" qui aurait donné en français "berbère" pour désigner ce peuple de guerriers d'Afrique du Nord. Par ailleurs, on pourra dénoter quelques paroles dans leur langue natale comme sur "My Blood for".

 

Au-delà de l'intégrité du projet, il faut évidemment s'intéresser à la musique en soi et de ce côté-là rien à redire non plus sur le contenu de ce troisième enregistrement de près de 38mn. BARBAROS pratique du black metal dans la tradition mais avec une touche personnelle fortement marquée par un son de guitares très particulier qui sonne presque industriel, de même pour le chant, et une boîte à rythme pour remplacer le batteur, qui avait d'ailleurs déjà un coté boîte à rythme auparavant. Barbaros nous rappelle cependant bien ses sources évidentes par deux reprises: "Transylvanian hunger" de DARKTHRONE, probablement le meilleur morceau composé par Darkthrone et qui incarne parfaitement le black, très bien repris avec le son particulier de BARBAROS, et MUTIILATION qui malgré ses origines françaises semblent être étonnement culte dans l'underground actuel (ayant été repris entre autres par XASTHUR) auquel BARBAROS rend hommage en reprenant le morceau "To the memory of the dark countess" (extrait de Memory of a ruined, dead, cursed sou").

 

En somme, un album de black metal qui s'enracine dans la grande tradition mais avec un son de guitare très particulier et intéressant et qui donne à Barbaros une identité certaine. Espérons que les précédents enregistrements strictement limités et sold-out seront à nouveaux disponibles.

 

Adnauseam

 

 

http://www.myspace.com/truebarbaros

http://darkarts.online.fr/barbaros/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site