DOOM:VS (Dark doom mélancolique, Suède)

 Doom Vs - Aternum ValeDOOM :VS

"Aeternum vale"

Dark doom mélancolique

Suède

Firedoom records, 2006

 

Doom:Vs est une jeune formation de doom crée en 2004 mais derrière ce projet on retrouve comme membre unique, Johan Ericson, guitariste de DRACONIAN. C'est d'ailleurs en même temps que j'ai découvert Draconian avec son "The burning halo" et DOOM:VS dont les sorties sont rapprochées; Daniel Arvidson, guitariste de Draconian (qui a pour sa part un side projet black metal nommé Scorched) apparaît d'ailleurs au chant sur le morceau "The crawling insects".

Si le "The burning halo" de DRACONIAN présente un groupe de gothic doom qui s'est assombri avec les années avec un penchant plus prononcé pour le doom, DOOM:VS va encore plus loin puisque ce projet est clairement du doom, le projet est même défini comme du funeral doom. Pourtant le funeral doom n'est pas ce qui décrirait le mieux Doom:Vs même si certes la majorité de la musique est très lente, lourde, vraiment désespérée et inhibante, mais on ne retrouve pas la monotonie volontairement présente dans ce style, l'ensemble est plus mélodique.

Doom:Vs n'invente rien en doom mais reprend le meilleur de ce style; une touche de Shape of Despair pour les nappes atmosphériques, un passage plus éthéré qui rappelle le "Wildhoney" de Tiamat (plus précisément le solo de "Gaia") dans "The faded earth", une mélodie à la Katatonia vieille époque pour ouvrir le cd, et un style d'ensemble digne des premiers MY DYING BRIDE, avec un chant dark/doom/death avec quelques voix claires, en tout cas absolument rien de PENTAGRAM auquel est dédié le cd. "Aeternum vale" ne révolutionne pas le doom mais propose là un parfait album de doom; c'est un de ces albums qui reste dans la tête et qui crystallise à un moment toutes nos émotions négatives, certes pour les exorciser mais qui aussi interpellent toutes ces émotions négatives qu'on tente d'enfouir et qui nous submergent lors de l'écoute et même après. Le morceau "The faded earth" est quand tout à lui vraiment excellent et est le sommet de cet album.

Il est inutile d'en dire plus sur cet album très émotionnel et mélancolique, inhibant, qui nous plongera dans nos ténèbres intérieures; rien de sympa ou de léger ici, ou de rock n' roll évidemment ni même de romantique; juste le fardeau de l'existence qui nous étouffe. Tout n'est qu'affliction ici, mais tout est terriblement émotionnel. "Aeternum vale" signifie d'ailleurs "adieu pour toujours" et il porte ainsi très bien son nom, car on est bien là dans une musique profondément désespérée et affligeante.

Adnauseam

http://www.myspace.com/doomvs

A lire : chronique de DRACONIAN

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site