The GREAT DECEIVER (Dark metal core mélodique - Suède)

The Great Deceiver - Terra incognitoTHE GREAT DECEIVER
"Terra Incognito"
Dark metal extreme core mélodique
Peaceville Records, 2004

 


The Great Deceiver est le nouveau groupe de Thomas Lindberg, le chanteur des défunts At The Gates qui ont stoppé leurs activités en 1996. At The Gates fait partie des groupes de référence notamment par leurs premiers albums "The red in the sky is ours" en 1992 et "With fear i kiss the burning darkness" en 1993, avec un death/dark metal chargé, avant de s'orienter vers un death/ thrash violent, écorché et mélodique, tout aussi précurseur avec le dernier et quatrième album "Slaughter of the soul" en 1995. Depuis Thomas a fait partie de nombreuses formations comme The Crown, Lock Up ou Disfear, dans laquelle il officie actuellement, mais The Great Deceiver semble être son véritable nouveau groupe.

The Great Deceiver en est à son deuxième album avec "Terra Icognito" qui succède à "A venom well designed" en 2002, et au ep "Jet black art" en 2000 chez Trustkill records. Et s’il n'y a pas de lien flagrant entre At The Gates et The Great Deceiver, il est appréciable de voir que The Great Deceiver se retrouve depuis son premier album chez Peaceville, le label des trois premiers albums de At The Gates. Le lien entre les deux, c'est effectivement la voix si spéciale de Thomas Lindberg même si celle-ci a évoluée avec les années, notamment par son passage dans différentes formations, mais on retrouve toujours ce chant puissant et écorché. Thomas considère lui-même ce projet comme le successeur de At The Gates: "The Great Deceiver is the dark hardcore cousin of At The Gates, the logical continuation of my career".

On peut définir cet album comme du metal extrême à connotations à la fois urbaine et émotionnelle. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de voir que cet album était défini comme une rencontre du hardcore et de la new-wave, définition assez surprenante en effet mais qui montre bien ce double aspect. Il y a d'ailleurs sur le dernier titre des voix plus claires. L'ensemble a donc un côté metal extrême core par les passages violents et syncopés, le son crade, mais toujours un aspect mélodique, un côté urbain et émotionnel qui a parfois des intonations à la KATATONIA dernière époque en plus violent. The Great Deceiver pourrait donc être défini comme du metal extrême core mélodique. Il est vrai qu'au final on pourrait faire un rapprochement avec le "Slaughter of the soul" de At The Gates, qu'il peut être un point de départ sur lequel se sont greffés de nouvelles influences et d'autres sons. Les adeptes de At The Gates pourraient y trouver leur compte même si les deux groupes diffèrent au final mais restent "cousins" comme le dit Lindberg lui-même.

 Je pense même qu’avec The Great Deceiver, Thomas Lindberg a donné naissance à un nouveau projet innovateur. Tout comme At The Gates avait en son temps crée une nouvelle forme de death, The Great Deceiver crée là un nouveau son dans le metal extrême qui cette fois-ci intègre habilement des éléments hardcore combinés à des éléments mélodiques même si c'est, il est vrai, un peu une tendance ces temps-ci, certes productive; considérons tous ces groupes comme With Passion qui mélangent hardcore et influences death suédoise à la At The Gates. Mais The Great Deceiver n'appartient pas à ce nouveau courant (bien qu'intéressant cependant) et élabore sa musique de manière originale et créative (Jamais suiveur toujours leader...), pour un très bon résultat: un metal extrême violent, urbain, sombre et émotionnel, et surtout très bien réalisé.

Adnauseam

http://www.myspace.com/thegreatdeceiver6

 




Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site