PARADISE LOST (Gothic doom culte - Royaume-Uni)

Paradiselost logo

Paradise Lost 1989
Chroniques

Live Death (Video 1990)

Forever After (Ep 2005)

----------

Articles sur Paradise Lost

 


 

Paradise Lost - Live deathPARADISE LOST

Live death

DVD

Doom death morbide

Cherry Red records, 2004

 

 

Très bonne initiative que de rééditer cette video difficilement trouvable depuis pas mal de temps. J'étais cependant arrivé à me la procurer quelques temps avant sa réédition par le biais de l'occasion et, ironie du sort, ce dvd m'est revenu encore moins cher en occasion, probablement que son contenu s'est avéré désappointant pour le précédent propriétaire. Il s'agit en fait d'un étrange enregistrement puisqu'il s'agit de l'enregistrement le plus vieux de Paradise Lost (mise à part les demos évidemment) d'un concert donné le 4 novembre 1989 à Bradford. On est donc au tout début du groupe, et cet enregistrement devait servir de promotion, comme on peut d'ailleurs le voir sur l'annonce à la fin de la video, pour le premier album à venir: "Lost Paradise". Excellente initiative promotionnelle pour lancer ce groupe qui allait révolutionner le metal et la musique sombre en général. C'est bizarrement le seul enregistrement video commercialisé du groupe entre les débuts et la video "Harmony Breaks" réalisée lors de la tournée "Icon". La photo de couverture, issue des sessions de "Lost Paradise", est très évocatrice, dommage d'ailleurs que la réédition l'ait bariolé avec des couleurs supplémentaires qu'elle n'avait pas; cette photo en noir et blanc dans un cimetière avec des mines maladives est bien la première expression du mal de vivre que Paradise Lost distillera tout au long de sa carrière.

 

"Live Death" contient tout simplement la quasi totalité de l'album à venir, à l'exception de l'excellent instrumental "Lost Paradise" et de l'intro. Il s'agit donc du tout début de Paradise Lost dont on sent à la fois l'origine death metal et en même temps la rupture avec ce courant; il y a un côté frénétique, avec un Nick Holmes avec une voix d'une austérité prenante oscillant entre cris d'horreur et chant morbide, un Nick Holmes plus vivace que jamais sur scène (puisque plutôt posé par la suite) dont on sent dans ce premier jet le besoin de déverser tout le négatif contenu, avec déjà ces mélodies si sombres qui feront la marque du groupe même si c'est surtout avec "Gothic" que le son Paradise Lost va s'affirmer puisque "Lost Paradise" est surtout du doom/death. On ressent bien que ce qui les a attiré dans le death metal est uniquement le côté morbide et frénétique qu'ils ont mélangé avec du doom (cf t-shirt Confessor sur la pochette), ce style lent et lourd, une mixture jusque là totalement inédite en cette heure glorieuse du death metal qui donnera naissance à plein de courants qui lui sont tributaires pour mieux s'en éloigner. Paradise Lost annonce là la naissance de tout un courant sombre dans le metal et son style ne sera peaufiné que dès le deuxième album mais cet album de doom/ death est réellement morbide, très oppressant et dépressif, et cette prestation le restitue bien. Fait marquant: le line-up du début est resté le même jusqu'à aujourd'hui, mis à part le batteur, ici Matthew Archer, qui restera dans le groupe jusqu'en 1995.

 

Un enregistrement culte qui remettra les choses au clair que ce soit pour ceux qui croient que Paradise Lost a commencé sa carrière le jour ou ils en ont entendu parler, donc avec leur cinquième album "Draconian times" en 1995, et pour ceux à la connaissance encore plus approximative qui s'en désintéressent pensant que Paradise Lost se résume à du gothic metal qui un temps a pris des accents pop. En cette époque où Paradise Lost, après une période de faiblesse, a retrouvé l'inspiration, que ce soit pour les inconditionnels de Paradise Lost, toutes époques confondues, ou pour les anciens adeptes, "Live death" est indispensable, même si l'inexistence d'un enregistrement video de l'époque "Gothic" reste une énigme tandis que celui-ci est plus le fruit d'un heureux hasard. En tout cas, le son et la qualité de l'image sont bons, il n'y a cependant rien de plus sur cette réédition dvd que les 38 minutes initiales proposées sur la video.

 

Adnauseam

 

 


 

 

Paradise Lost - Forever afterPARADISE LOST

"Forever after"

Mini-cd digipack

Gothic metal

Royaume-Uni

Gun records, 2005

 

 

L'album "Paradise lost" aura non seulement été un très bon album de Paradise Lost mais indépendemment du passé de ce groupe mythique, de ses égarements et de son retour à l'inspiration, "Paradise lost" restera un très bon album de gothic metal qui ne laissera de place ni pour la nostalgie ni pour la déception. "Forever failure" confirme justement qu'il n'y a vraiment rien à jetter aujourd'hui dans Paradise Lost qui a pleinement retrouver l'inspiration. Ce mini-cd est en fait sorti avant la sortie de l'album comme avant-goût, comme pour chaque album, mais pourtant même à le découvrir après, on sent que décidément Paradise Lost est à nouveau pleinement inspiré.

 

Il existe deux versions de ce mini-cd, celle-ci est évidemment la plus intéressante. Cette version limitée propose d'ailleurs un nouveau type de produit, intéressant mais une fois encore facilement dégradable, puisqu'il est tel un 45 tours à double face, avec une face audio et une face video. La version non limitée ne contient que trois titres, tandis que celle-ci contient deux titres bonus soit donc 4 titres totalement inédits (donc pas des lives ou des remix) pour un total de 18mn ainsi qu'une partie dvd. Le seul titre qui figure sur l'album est évidemment le très bon "Forever after". Les inédits les plus intéressants sont en fait les deux titres bonus, "Let me drown" et "A side you'll never know" qu'il aurait été surprenant de ne pas enregistrer, mais qu'il est surprenant de ne rendre accessibles que sur une version limitée (un peu comme les deux remix au synthé sur la version digipack de l'album) car il s'agit vraiment de titres très prenants. Les deux autres inédits, disponibles également sur la version normale, "Through the silence" et "Sanctamonious you" sont également très bons, le premier est légèrement moins bien que l'album et que les autres titres, et a bien sa place ici quoique bien et dans le même style, le deuxième est excellent.

 

La partie dvd est plus à prendre comme un complément, un bonus intéressant. Elle se divise en trois parties. La première partie nous montre le groupe pendant 5mn lors d'une écoute de l'album, sérieux, avec quelques commentaires du groupe, avec le titre "Forever after", la deuxième partie est un montage live du morceau inédit "Sanctamonious you", la dernière partie propose le making of du clip "Forever After" dont le clip finalisé n'a pas été joint et qu'on ne peut trouver que sur la version limitée de l'album (et sur Internet évidemment...).

 

Un mini-cd donc indispensable pour les adeptes du dernier Paradise Lost, le complément essentiel à l'album. A noter la pochette une fois encore réalisée par Seth de Septic Flesh.

 

Adnauseam

 


 
A lire:

 Report PARADISE LOST 2003 (tournée "Symbol of Life")

Report PARADISE LOST 2005 (tournée "Paradise Lost")

Report PARADISE LOST 2007 (tournée "In Requiem")

Report PARADISE LOST 2010 (tournée "Faith divides Us, Death Unites Us")

Actualités PARADISE LOST

 

http://www.paradiselost.co.uk/

 

 


 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site