STRIBORG (Black metal lugubre, Australie)

Striborg - GhostwoodlandsSTRIBORG

"Ghostwoodlands"

Black metal lugubre

Australie

Displeased records, 2007

 

 

C'est quasiment en même temps qu'un split ep avec XASTHUR sorti chez Autopsy Kitchen Records qu'est sorti ce nouvel album de STRIBORG. Et ce n'est pas un hasard que les deux projets se soient exprimés sur un même enregistrement car ils ont beaucoup en commun. Ils sont tous deux nés à la même époque, leurs premiers travaux datent de 1997, et sont l'œuvre d'un seul homme, Sinn Ninna étant l'unique protagoniste de Striborg, et tous deux sont restés relativement underground tout en ayant à leur actif un nombre impressionnant de productions qui témoignent d'une créativité débordante, les albums se suivent et se ressemblent, oeuvrant chacun dans un style de black unique, mais ne trahissent jamais une faiblesse d'inspiration. Striborg fait d'ailleurs souvent dans la très longue durée, et outre les rééditions de démos en CD, plusieurs albums proposent également en bonus les travaux de Sin Nanna pour KATAARIA, le pre-Striborg. D'ailleurs trois mois seulement après la sortie de cet album est déjà sortie un album de longue durée intitulé Solitude.

 

Comme je le disais le style de STRIBORG est assez unique. J'aurais bien du mal à le comparer à une autre formation, l'ambiance est totalement lugubre et étrange, on est évidemment bien loin d'un black cliché, tant musicalement que folkloriquement, tout ce qui est satanisme et autre paganisme à la mode n'a pas sa place ici, et pourtant STRIBORG est fidèle à l'essence même du black, il n'y a qu'à voir les sempiternelles images de forêts profondes et noires qui illustrent l'univers de Sinn Nanna, un DVD intitulé Journey of a misanthrope qui n'a rien de classique non plus a d'ailleurs été réalisé et ne propose que des vidéos clips conceptuels pour illustrer la musique… Striborg ne fait pas dans le dépressif ou le suicidaire, pourtant l'ambiance est vraiment très noire, lugubre pour être précis, le terme "horror" pourrait donner une idée de la musique de STRIBORG s'il n'était habituellement utilisé pour désigner des choses kitsch, du frisson bon marché, voir du second degré, car il y a vraiment une atmosphère d'horreur, quelque chose de flippant, de malsain, d'inquiétant qui semble s'échapper de toute cette sombre bizarrerie, que ce soit par ces sons un peu dissonants, ou ces étranges percussions, marque de fabrique du groupe, qui sont en avant, claires et sourdes avec des rythmes cassés, qui semblent parfois désarticulées et ne pas jouer en harmonie avec des guitares crades, majoritairement rapides ou lancinantes, ou également par cette voix black lointaine, lugubre et trafiquée, ou encore ces sonorités ambiantes perturbantes aux synthés.

 

Ghostwoodlands incarne donc parfaitement ce qu'est STRIBORG (qui n'a, il va de soi, aucun lien avec le groupe de darkwave italien); ce n'est peut-être pas son meilleur enregistrement parmi les nombreux proposés, mais quoiqu'il en soit il s'agit bien là de très bon black metal sombre et original. L'Australie et ses sombres forêts semblent véritablement être le repaire d'âmes sombres inspirées, car ces terres comptent également pour mémoire ABYSSIC HATE ou ELYSIAN BLAZE qui officient également dans un black sombre à forte identité…

 

Adnauseam

 

http://www.myspace.com/striborg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site