FORGOTTEN TOMB (18/09/2004 - Lyon)

 FORGOTTEN TOMB

Love’s burial ground era

18/09/2004

Lyon, CCO Villeurbanne

Forgotten Tomb flyer 2004.jpg

C'est dans le cadre de la 5ème édition du Hammer Smashed Festival qu'il m'a été donné ma première occasion de voir Forgotten Tomb lors de son premier passage en France. Ce n'est qu'après une succession de groupes sans réel intérêt (à part le divertissant Ultra Vomit, marrant  malgré tout, il parait qu’il faut rire au moins 15mn par jour pour ne pas déprimer...), que vient ensuite la prestation de Forgotten Tomb, seul groupe étranger de la soirée, en tête d'affiche malgré lui d'un festival qui n'a que peu à voir avec son style de musique. Il aura donc fallu endurer plusieurs heures d’attente, avec en plus de longues balances de dernière minutes avant que la prestation Forgotten Tomb ne viennent nous soulager.

Herr Morbid, ce soir torse nu, avec un bandeau noir recouvrant ses cheveux (à la Shining ?), vêtu d'une sorrte de jogging noir (?!?) a ainsi trouvé un line-up, sobre mais semblant bien ressentir la musique, pour reproduire sur scène cette musique black doom suicidaire avec un côté très typé Katatonia première époque ("Dance of december's souls" mais surtout "Brave murder day") se croisant avec du Ancient Wisdom, Dolorian (influence assez présente également) ou encore Bethlehem, Shining, et les morceaux lancinants de Burzum.

C'est incontestablement un renversement général dans l’atmosphère générale du festival, à des années lumières du "metal délirant" de Cesspit ou Ultra Vomit, et loin de la musique plutôt brutale des autres groupes. Ici la violence c'est-à-dire le côté purement metal, n'est qu'un prétexte pour exprimer la souffrance, un exutoire nécessaire.Les morceaux prédominants ont été d'ailleurs été les morceaux les plus mélodiques de Forgotten Tomb, ce qui explique une lassitude visible d'une certaine partie du public qui est allé en diminuant,  venu pour les autres groupes plutôt axés sur uner musique directe et brutale. Quoi qu’il en soit, Forgotten Tomb arrive vraiment à créer une atmosphère mélancolique et torturée, aspect sombre ou supplément d'âme trop souvent abandonné aujourd'hui au profit de caricatures. La flamme noire semble ravivée avec ces groupes issus de Selbstmord Services que sont Forgotten tomb ou Shining (même si bien plus black).Herr Morbid porte sur lui-même les symptômes de cette catharsis, puisque son corps, le torse nu, nous révèle ce soir de nombreuses scarifications, avec notamment un tatouage explicatif sur le ventre " I need to bleed for i need to cry".

C'est ainsi près d'une heure d’une musique sombre qui serra désservie, mélangeant black et doom, black pour la voix hurlée et souffrante, doom pour le côté plutôt lancinant et mélodique de la musique. Que ces "chansons pour partir" (ou plutôt pour ne pas partir, pour éviter d'avoir à partir) sont agréables et consolantes. Pour cette catharsis, on notera l'excellent morceau de 12 mn "Disheartment" de l'excellent "Songs to leave" qui cloturera la prestation à son summum émotionnel, ou encore les morceaux "Scars"  ou "Subway Apathy" de Springtime Depressions, et surtout l'excellent morceau katatonique "Alone" du dernier album en date, l'excellent Love's burial Ground, sorti à nouveau sur le label français Adipocere.

Entre les morceaux, les titres sont annoncés par Herr Morbid par une voix à tendance black ou dans un anglais parlé froid imprégné d'un inévitable accent italien. Concernant la voix,  les titres du dernier album avec une voix à tendance "electro black", apparaissent ici sans effet, avec la voix habituelle de Herr Morbid, c'est-à-dire avec une voix black doom hurlée et torturée.

Une très bonne prestation donc qui comporte ce supplément d'âme tant recherché. La flamme noire semble ravivée avec ces groupes issus de Selbstmord Services que sont Forgotten tomb ou Shining, bien plus black pour sa part (Nous sommes en 2004...).

Adnauseam (2004)

Photos par Hammer of Gones, d'autres photos sont consultables sur leur site

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×