IN MY ROSARY / SIEBEN (27/08/2004 - Genève)

IN MY ROSARY / SIEBEN

L’Usine, Genève

 27/08/2004

Sieben - In My Rosary 2004

Cette soirée s'inscrit dans le cadre des soirées electro-dark organisées par le Kab de l'Usine qui ont été l'occasion de voir bon nombre de groupes intéressants oscillant entre electro-dark, gothic, cold-wave avec entre autres The Cruxshadows, Violet Stigmata, Von Magnet, et d'autres. Cette soirée electro-dark XXIX nous propose un programme plus intéressant puisqu'elle met à l'honneur le style neo-folk/dark folk en partenariat avec Shayo qui n'est autre que le nouveau label suisse (ex-Abstract) de In My Rosary. Il semble que Shayo souhaite orienter la dark-folk à contre-courant de son imagerie actuelle jugée très tendancieuse en la réorientant plus vers une imagerie romantique, heavenly.

SIEBEN

La première partie est assurée par l'artiste Matt Howden, déjà très connu par ses participations à Sol Invictus, l'Orchestre Noir ainsi qu’à d’autres formations de qualité, qui nous délivre une prestation égale à lui-même, nous livrant les morceaux de Sieben, composés uniquement à l'aide de son violon et de multipistes au violon composées en direct par des boucles. C'est la troisième fois que je voyais Matt Howden, en unique représentant de Sieben, et ses prestations sont toujours aussi agréables. Matt était déjà passé quelques mois auparavant, en janvier, dans le cadre des "Accoustic sundays" (avec rien moins que Tony Wakeford à ses côtés pour leur projet Hawthorn) organisés par Shayo, mais c'était au Moloko Bar ; sur la grande scène de l'Usine le virtuose est plus imposant, avec une projection en fond d'images assez hypnotiques nous plongeant encore plus dans son univers. Le public étant satisfait, Matt reviendra également pour un rappel.

http://www.matthowden.com

Sieben - 28.08.04 Genève

IN MY ROSARY

In My Rosary prend le relais en nous faisant pénétrer dans un univers différent, dans un romantisme différent. Ici c'est un style plutôt cold-wave romantique qui est proposé, mais incluant des ballades à coloration neo-folk, comme en propose Ikon. In My Rosary a d’ailleurs en commun avec Ikon d’avoir repris le morceau "Fall apart" de Death in June, groupe culte en dark folk rarement revendiqué dans la scène gothique basique, sur Farewell to nothing en 1996. Ikon la propose pour sa part sur In the shadow of the angel en 1994. On pourrait également évoquer en comparaison Clan of Xymox pour leurs morceaux plus ballades "folk". Le concert débute avec "All we have", un titre plutôt dancefloor issu de l'album In the shades of cats (2002), tout comme "Confused by the time" qui sera également joué. C'est une évidente rupture avec la scène apocalyptic-folk car ici le terme "folk" prend un sens différent. Il évoque les ballades romantiques acoustiques du groupe qui se mélangent à un style cold-wave modernisé notamment avec une boite à rythme electro, une fois encore assez proche de Clan of Xymox, mais en inférieur. L'atmosphère dégagée est celle évoquée par le look du groupe : typique 80's, avec cheveux en l'air (malgré les quelques cheveux blancs…), chemises à rayures typées romantisme 80 (non sans rappeler assez bizarrement le Indochine des 80's) ou encore chemise blanche pour ensemble noir. La surprise est, quant à elle, la présence d'un saxophone, assez désappointant aussi bien au niveau visuel que sonore. Le concert dure une bonne heure pour ce groupe déjà ancien (1992) et pourtant si méconnu, incluant un rappel de trois titres.

http://www.in-my-rosary.de/

In My Rosary - 28.08.04 Genève

Cette soirée s’est révélée fort sympathique en nous livrant une vision nouvelle à travers un mélange de genres par le biais du mot "folk".

Adnauseam

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site