KAMPFAR / ELITE (06/10/2008 - Montpellier)

KAMPFAR / ELITE / THYRGRIM

 

06/10/2008

 

Montpellier, Secret Place

 

par Adnauseam


Kampfar - Montpellier 2008


Voilà un événement qu'il ne fallait surtout pas rater que ce passage de Kampfar en France, même s'il a fallu aller le chercher loin avec 3h d'autoroutes pour les Grenoblois que nous sommes. Il n'y avait seulement que deux dates proposées en France, l'une à Paris le lendemain, et cette date organisée par la très dynamique association du sud, Metal Command, qui outre les concerts dans tous les styles, propose également la distribution et la promotion de groupe du Languedoc Roussillon. Première date de cette tournée en France, et second passage seulement en France pour Kampfar qui était passé par Paris en avril 2006 à l'occasion de la sortie du troisième album. Le groupe n'a en fait commencé à tourner qu'en 2003, puisque après un silence entre 1999 et 2003, Kampfar est revenu sous forme d'un véritable groupe et non plus du duo originel. Etonnement, il n'y avait pas foule ce lundi soir (maximum 80 personnes), ce qui est surprenant vu le statut culte du groupe en pagan black. Cela confirme toutefois qu'on n'a pas là à faire à un concert de black metal pour public généraliste, même si Kampfar est aujourd'hui chez Napalm; c'est désormais l'un des rares groupes de ce style sur le label autrichien…

 

Thyrgrim

 

Thyrgrim ne s'est rajouté que tardivement sur la tournée aux côtés de Kampfar et Elite. Les 3h d'autoroutes expliqueront le sacrifice de la prestation de Thyrgrim, ceux-ci n'ayant d'ailleurs joué que 30mn. Leur présence aura au moins l'avantage d'attirer l'attention sur eux, puisque ce groupe allemand fondé en 2004 est actuellement autoproduit; choix ou surprenante difficulté à trouver un label, notamment allemand, pour ce style. Même question pour cet étrange line-up avec deux guitares mais pas de bassiste y compris pour ce live, quoique Orthanc a prouvé qu'on peut assurer de bonnes prestations live avec seulement une guitare et une batterie. De ce que j'ai pu entendre, le pagan black du groupe est plutôt bon et sa présence sur l'affiche ne détonnait pas, si ce n'est que le groupe apparaît maquillé sur scène…

 

Elite


Nous débarquons donc dans cette place secrète qui porte bien son nom, d'une part pour les évènements qu'elle propose, à la fois underground et de qualité, comme l'affiche de ce soir, ainsi que pour sa situation en pleine zone industrielle, qui fait qu'on ne vient pas là par hasard, rappelant à plusieurs égards le Lyon's Hall, toutefois en un peu plus grand, avec un véritable bar et une cour intérieure. ELITE vient alors de commencer son show. Quand on porte un tel patronyme, mieux vaut être à la hauteur, surtout quand on en remet une couche avec un titre d'album comme We own the mountains… largement présenté ce soir aux côtés de morceaux des deux précédents albums. Et puis si la Norvège fût un véritable vivier dans les années 90, ça c'est bel et bien tari. Toutefois Elite semble porter fièrement ses couleurs avec le drapeau norvégien arboré en t-shirt, comme sur les vieux t-shirt de Kampfar, se passant de maquillage ou de look particulier, et surtout musicalement parlant, fait honneur à la réputation de son pays. Je ne connaissais Elite que de nom mais avec un album sorti chez No Colours, ça ne faisait pas trop de doute sur la qualité de leur pagan black: puissant, rapide et épique. Ca permet aussi de saisir que le pagan black est avant tout un style, et non simplement du black metal classique avec un concept guerrier / paiën, qui se dissocie également du folk metal, puisque aucun élément folk (si ce n'est dans les mélodies) n'est à attendre au niveau de l'instrumentation. Leur musique est bonne toutefois sans être non plus la révélation, d'autres sont passés là avant; leur musique fait justement un peu penser à… Kampfar! Leur présence sur la tournée n'est d'ailleurs pas un hasard puisque Elite a déjà accompagné Kampfar lors de leur tournée 2007. La prestation a été dynamique et efficace pour un groupe qui recherchait la communication et la communion avec le public n'hésitant pas à le qualifier de meilleur public, ce qui semble plus une feinte habituelle pour motiver le public, car celui-ci était peu nombreux ce soir, mais certes motivé.

Elite - Montpellier 2008

 

 

Kampfar

 

La fin de la prestation de Elite nous laissera suspendus à une question puisque à cet instant nous ne savions pas encore si la prestation de Thyrgrim avait déjà eu lieu, vu qu'il n'est alors pas bien tard, mais le retentissement de l'intro de "Valgalderkvad" lève tout doute et laisse présager le meilleur, ce morceau du mythique Mellom skolgedde aase" (1997) de Kampfar  étant excellent. Mais le groupe déboule sur la petite scène décorée de quelques K du logo, et enchaîne en fait avec "Dodens Vee" du dernier album, Heimgang, sorti quelques jours plus tôt, le 26 septembre pour être précis; quatrième album de Kampfar, et deuxième album depuis la résurrection du projet en 2003. Ca fait quand même quelque chose de voir Dolk sur scène, totalement similaire à ce qu'il était lorsque le premier mini-cd est sorti: torse nu tatoué du logo du groupe, avec ses longs cheveux blonds, son pantalon en cuir et ses clous. Un temps, on pouvait penser que Kampfar était d'ailleurs le projet solo de Dolk, ex-leader de Mock au style qui annonçait Kampfar (dont on pouvait d'ailleurs trouver au stand le cd de la réédition chez Agonia Records) étant particulièrement et uniquement mis en avant dans le visuel du groupe, Thomas étant par le passé dans l'ombre. Dolk a un charisme certain par sa présence, sa façon de chanter et sa gestuelle (malgré une petite tare fort répandue chez d'autres qui consiste à faire des grimaces avec sa bouche quand il ne chante pas…). Ca fait même étrange et donne l'impression de replonger des années en arrière, et c'est évidemment l'excellent "Hymne" que j'attendais, découvert à sa sortie en 1995 grâce à la compil de Metallian (qui à l'époque était autre chose, la scène étant bien meilleure, avec beaucoup plus de découvertes transcendantes). Et puis ce soir, il aurait pu y avoir quelque chose de particulier, puisque Kampfar était justement proche de là où tout à commencer, le premier mini-cd étant sorti en 1995 sur le label marseillais Season of Mist, alors tout jeune (qu'on aurait d'ailleurs pu penser être présent ce soir?!?).

 

Je dois avouer être resté toutefois sur ma faim puisque l'excellent "Hymne" (qu'on retrouve dans le mini-cd éponyme de 1995 et dans une autre version sur Mellom Skogkledde Aaser en 1997) qui porte très bien son nom, est le seul morceau qui a été joué des débuts du groupe, et le seul également où l'on peut entendre les excellents chœurs, même si Dolk semblait légèrement peiné, les chœurs ne faisant plus vraiment partie de Kampfar… D'ailleurs Dolk chante étonnement depuis 2000 dans un des rares groupes de brutal death norvégien, Gruesome, où il a connu l'actuel bassiste. De la première période du groupe qui va jusqu'en 1999, qui comporte 2 mini-cds et deux albums, il ne sera joué  en plus que deux morceaux "Troll, dod og trolldom" et "Norse" (également présent sur le mini du même nom et sur Fra Undervedenen) sur lequel s'achèvera le concert et qui nous laissera au final doublement sur notre faim… D'une part, la première période du groupe a été peu honorée, pour un groupe précurseur et leader dans ce style, mais surtout sept titres c'est bien court pour un groupe de ce statut, qui passait pour la première fois dans le Sud de la France… D'autre part, même si Kampfar a choisi de mettre l'accent sur le dernier album, puisqu'un seul titre a été également joué de Kvass avec le très bon "Ravenheart", c'est vraiment un petit accent avec seulement les trois titres disséminés dans le show: "Dodens Vee", "Antvort" et "Vettekult". Certes le public n'a étonnement pas demandé de rappel, très sage malgré une heure non tardive, et était en droit de l'exiger, car même si les morceaux de Kampfar ne sont pas courts, au final on atteint à peine les 40mn. Une playlist plus longue aurait été un devoir, pour des combattants bien vite fatigués, qui pourtant n'ont jamais manqué d'inspiration sur leurs productions.

 

Malgré cette déception concernant la durée, le contenu a été parfait du début à la fin, à tous les niveaux. La prestation d'Elite a également été des plus appréciables et complémentaire. Très bonne soirée pagan black qu'il ne fallait assurément pas rater! On annonce déjà un retour de Kampfar en France, mais cette fois-ci pour une affiche non exclusivement pagan black avec Vreid (des ex-Windir qui ont perdu leur âme pagan avec leur leader).

Kampfar - Montpellier 2008

Photo par Nokturnal Clash

 

 

 

Site de Elite: www.myspace.com/elitenorway  

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site