NARGAROTH (12/09/2009 - Villeurbanne)

NARGAROTH

12/09/2009

Villeurbanne, CCO

Nargaroth - 12.09.10 Lyon

Voilà un concert qui s'annonçait comme un événement, planifié depuis un long moment, et transformé en festival avec de nombreux groupes de la région, ainsi que les bordelais de Otargos et les italiens de Nefarium, tous déjà passés à Lyon. Une fois n'est pas coutume c'est la grande salle du CCO qui a accueilli l'événement, salle habituellement accueillant des groupes de black pour adeptes de metal généraliste, le Lyons' Hall étant plus adapté ayant vu entre autres défilé pour rappel Horna, Peste Noire, Blessed in sin, Negura Bunget.

Malgré son statut underground, il est certain que tout amateur de black metal connaît Nargaroth… Le groupe a d'ailleurs un tel statut culte international, qu'il fait évidemment l'objet de polémiques... Sachez qu'il existe un site non officiel consacré aux "mensonges et semi vérités" de Nargaroth, accusant Kanwulf d'avoir bâti sa réputation de toute pièce. On s’aperçoit vite que le site s'enferme dans de vaines polémiques basées sur la fierté de Kanwulf et sur un certain mépris de sa part (mais justifié) des représentants d'un temps de la scène black metal allemande,  à savoir des groupes ridicules comme Mystic Circle, pour lesquels Kanwulf a réalisé une vidéo de le montrant en train de jeter un vynil au feu, ou encore Agathodaimon et d'autres. C’est probalement une perte de temps, et accorder trop d'intérêt à la chose, mais avouons que cette anecdote est marrante, et bien des groupes "représentatifs" auraient mérité de figurer dans cette petite cérémonie… Il est certain que la vraie scène black metal allemande trouve bien plutôt ses représentants dans les groupes de No Colours Records, qui héberge les productions de Nargaroth, mais aussi Nyktalgia, Sterbend, Wigrid, auquels n'est pas forcement connecté Nargaroth dont le contenu est variable selon les albums allant du raw black à du black lancinant ou atmosphérique….

La soirée était donc aménagée avec tout ce qu’il faut pour un festival : création d’un événement, public venu en masse, des horaires un peu tôt, et beaucoup de groupes inutiles (pour ne pas dire les trois quart)… Le tout avec des stand de cds, ce qui est toujours des plus appréciables pour le vrai amateur de musique, mais étonnement pas de stand Nargaroth ni même de No Colours, alors que la sortie d’un nouveau Nargaroth était imminente…

Après quelques répétitions de dernières minutes à visages découverts, Nargaroth se prépare pour le début du show, qui commence en laissant présager le meilleur avec la longue intro de "Herblybst", faite de samples évoquant la musique ethnique et mystique de Lisa Gerrard, ou encore du Lord Wind, pendant que les musiciens reviennent sur scène cette fois-ci maquillés. Autant dire que si un doute planait sur le contenu de la prestation, et si certains étaient amateurs des polémiques "ug" sur Nargaroth, Nargaroth a su mettre tout le monde d'accord après cette excellente intro en enchainant, non pas sur le somptueux morceau qu'il inaugure sur album, mais sur le hit incontestable du groupe, "Black metal ist krieg", qui donna inévitablement lieu à un immense pogo après cette attente atmosphérique (de qualité).

Ce début de concert donnera largement le ton; l'accent sera en effet mis sur les morceaux rentre-dedans du groupe, et non sur les longs morceaux lancinants, ainsi que sur l'esprit de cet album, qui pour ma part est loin d'être le meilleur avec son côté caricatural, mais qui a atteint une grande popularité dans l'underground, de par son titre étendard et son hommage voulu au black metal. Nargaroth nous a dispensé fort heureusement du ridicule "The day Burzum killed Mayhem". A la place, Nargaroth a proposé de façon plus judicieuse une reprise de Burzum, mais d'assez mauvais choix puisqu'il s'agit de "War", un morceau issu du premier album éponyme, qui est totalement différent du reste de répertoire de Burzum avec son coté thrash, et qui m'a toujours semblé être une sorte de reprise non identifiée ou de tribute au thrash black. Cet étrange choix a toutefois largement trouvé des échos dans le public et a été enchainé avec le cette fois-ci très représentatif et excellent "Freezing moon" de Mayhem, très bien rendu, mieux que le groupe ne le fait aujourd'hui à son propre égard…

Au final, aucun morceau marquant des vieux albums, lancinants ou atmosphériques comme « Geliebte… », n’a été joué, à l’exception d’un morceau extrait des excellents mini–cd "Rasluka", en l'occurrence le morceau "Abschied" de la partie 1 de cette série (paradoxalement  la 2 étant sortie avant la première). Le reste a donc plutot été puisé dans "Black metal ist krieg" avec des morceaux comme "Possessed by black fucking metal" qui ressemble à du Mayhem (époque "De Mysteriis") avec son "once upon a time" en début ou de récents  (et moins bons) albums comme "Prosatanica shooting angels".

Niveau attitude, on est loin du Nargaroth des débuts en côte de maille. Kanwulf a plutôt un coté "old school" avec perfecto, cartouchière, cuir… Malgré son statut, Kanwulf n'est pas tombé dans la people attitude : pas de remerciements, pas de jeu de rappels, et surtout pas blabla entre les morceaux (ce n'est pas le cas d'un Satyrcion dans le même lieu…). Kanwulf s’est révélé amateur de poses figées et fières, peut-être à défaut d’un véritable spectacle (?), mais n’est en tous les cas pas tombé dans le piège des poignées de mains effrénées en fin de show ni à faire des petits sourires de minet pour les groupies… donc il a  assurer jusqu’au bout.

Certes Kanwulf est bien fier, c’est là aussi un cliché black metal, mais avouons qu’à la différence de la plupart il peut se le permettre, même s’il en rajoute un peu, mais bon, on ne peut pas lui reprocher de prendre de haut son public… A noter que malgré le mépris affiché de Nargaroth à l’égard de bien des groupes, Kanwulf a eu une note sympathique après le concert sur son site à l’égart du public français et de Nocturnal Depression qui a joué juste avant lui...

Adnauseam

http://www.nargaroth.de

Video live par O Zbruf

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site