SATURNUS (Doom metal mélodique, Danemark)

Saturnus - Veronika decides to dieSATURNUS

"Veronika decides to die"

Doom metal

Danemark

Firebox, 2006

 

 

Depuis quelques temps, on assiste au retour d'anciennes formations doom des années 90 de seconde zone que l'on croyait disparu, de bonnes formations pour la plupart mais qui n'ont pas connu une grande renommée à l'époque hormis dans l'underground doom, ainsi après NOVEMBER'S DOOM avec The pale haunt departure mais surtout les excellents GOLGOTHA avec New life, c'est SATURNUS qui marque son retour après un silence de plusieurs années. Le dernier cd du groupe remonte en effet à 2000 avec Martyre (très bon titre pour un album de doom), et n'était que le deuxième album du groupe après le premier enregistrement Paradise belongs to you en 1996 et un mini-cd sorti entre les deux en 1998 intitulé For the loveless lonely nights. Entre-temps, le line-up a évidemment beaucoup évolué. Autant dire que SATURNUS n'est probablement pas connu en dehors des amateurs de doom, il est même probable que Kim Larsen, membre du groupe jusqu'à "Martyre", est probablement plus connu avec son projet OF THE WAND AND THE MOON débuté en 1999 qui connaît un certain succès dans le milieu dark folk.

 

Bref, pas grand-chose depuis 2000 pour SATURNUS si ce n'est l'excellent titre qui clôt l'album, "Murky waters", qui est apparu quelques mois avant la sortie de l'album sur la compilation Asymetry. Ce troisième album qui office toujours dans le même style de doom est tout bonnement excellent. Evidemment SATURNUS ne réinvente pas le doom, mais puise toujours dans le doom de la grande époque des MY DYING BRIDE et ANATHEMA, mais il le fait très bien. Si Paradise belongs to you était un album honorable avec de bons passages, il ne valait pas les maîtres du genre et Martyre qui lui succéda était déjà un bien bon album, mais sur Veronika decices to die qui ne rompt pas le style développé auparavant par SATURNUS, cette fois leur doom devient parfait. Les huit morceaux de l'album sont du doom à la croisée de ANATHEMA époque The Silent enigma tout comme de Eternity donc de deux époques différentes, avec des guitares sonnantes parfois typiques de ANATHEMA, ainsi que des sonorités à la LACRIMAS PROFUNDERE seconde époque (un groupe très inspiré aussi par Anathema époque The silent enigma à la base), en plus doom comme sur "All alone", et de THE BLOOD DIVINE sur les morceaux plus rapides comme l'excellent "Murky waters" pour le chant à la Darren White (premier chanteur d'Anathema, comparaison possible aussi avec le premier chanteur de GOLGOTHA dans la même lignée) donc de fait similaire aussi à la voix de ANATHEMA sur Pentecost III, et bien-sûr les longues mélodies des vieux MY DYING BRIDE époque Turn loose the Swans en moins dépressif ou surtout The angel and dark river comme sur "Rain wash me" qui n'est pas sans rappeler "The cry of mankind".

 

Bref, en combinant toutes ces références du gothic doom, SATURNUS n'invente certes rien mais réactualise (aucun passage death à part la voix doom death assez grave) et sort avec Veronika decides to die, dont le titre est emprunté à une nouvelle de Paolo Cuelo, un très bon album de doom non monotone, passant judicieusement de passages doom lents et mélodiques avec voix doom/death, à des moments atmosphériques avec voix claires à d'excellents titres plus dynamiques avec voix à la Darren White. Au final, il s'agit d'un album très émotionnel, mélancolique et parfait qui fait passer SATURNUS de groupe de doom seconde zone à groupe désormais à suivre de près.

 

Adnauseam

 

 

http://www.myspace.com/saturnus

 

http://www.saturnus.dk/

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site