IN GOWAN RING (Dark folk, Usa)

In Gowan Ring - The twin treesIN GOWAN RING

"The twin trees"

Dark folk

USA

Shayo

2006

 

 

Cette nouvelle sortie de IN GOWAN RING chez SHAYO succède à Hazel steps through a weathered home sorti en 2005 chez le label genevois. Et tout comme pour Hazel steps through a weathered home, il ne s'agit pas d'un nouvel album mais de la réédition d'un ancien album, en l'occurrence de leur second album sorti initialement en 1997, composé entre 1994 et 1996, avec une nouvelle pochette et une nouvelle présentation et surtout un bonus en plus de 7 mn intitulé "Still water bonne" que l'on trouve initialement paru sur Terra serpentes, une compilation de WORLD SERPENT, le label de référence en dark folk/ neo folk dans les années 90 sur lequel était sorti la première version de cet album ainsi que le premier album Love charms en 1994.

 

Il est assez difficile d'établir un repère discographique de IN GOWAN RING, mais 4 albums officiels sont sortis: Love charms en 1994, The twin trees en 1996, The glinding spade en 1999, et Hazel steps through a weathered home en 2002 (réédité par SHAYO en 2005). Il s'ajoute également la série des 4 Exists and entrances sortis entre 2002 et 2004 en cd-r et réédités récemment par le label AHNSTERN sous forme de deux double cd. Depuis sont sortis un mini-cd 5 titres intitulé Full flower moon sous format cd-r en 2005, et tout récemment en 2007, un mini-ep Time is a spiral, donc pas de nouvel album. On ne peut donc pas dire qu'en 13 ans B'eirth le compositeur de ce projet ait été des plus créatifs. On notera également une intéressante collaboration en 2001 avec BLOOD AXIS sous le nom de WITCHHUNT qui donna naissance à l'album Rites of Samhain qui est en fait l'enregistrement d'une prestation live de 1999.

 

IN GOWAN RING appartient donc à la première vague dark folk qu'on retrouvait pour beaucoup sur le défunt label WORLD SERPENT. Et mise à part les piliers de la première vague que sont DEATH IN JUNE, CURRENT 93 et SOL INVICTUS, il faut dire que tous les autres sont un peu tombés dans l'oubli quand est apparue à la fin des années 90 la nouvelle vague de dark folk beaucoup plus militariste et symphonique avec laquelle n'a d'ailleurs aucun rapport IN GOWAN RING, malgré cette surprenante collaboration avec BLOOD AXIS (qui s'est prolongé sur Hazel). A l'instar de NEITHER/NEITHER WORLD, autre formation dark folk remise au goût du jour par SHAYO, on n'est pas du tout ici dans de la dark folk flirtant avec l'indus sympho, remplie de nombreuses percussions militaristes ou de samples tendancieux. Avec IN GOWAN RING, on est dans une dark folk très calme, (les percussions sont d'ailleurs douces), très méditative, planante, mystique. La plupart du temps il s'agit d'une instrumentation à partir de guitare sèche et de flûte, mais B'eith, le leader et principal musicien, passe aussi bien de la guitare au xylophone, accordéon, etc, accompagné de diverses instruments folk. Par rapport au premier album Love charms, IN GOWAN RING est plus axé sur des morceaux à base de guitare et flûte accompagnés d'autres instruments plutôt que de morceaux plus folk rituel même si on en retrouve ici. On retrouve de pures parties folk médiévales riches et vraiment très bien comme sur "Stone song III". Trois morceaux durent plus de 10 mn dont l'un est un morceau assez rituel. "Still water Bone" est plus mélancolique avec son accordéon, ici en précurseur, que de nombreuses formations actuelles comme FORSETI mettront au premier plan. L'ensemble reste assez évasif, planant, assez rêveur et rituel en même temps, mais apaisé; on n'est pas dans la mélancolie tourmentée de CURRENT 93, ni dans les hymnes/ballades entraînantes de SOL INVICTUS ni dans les flirt avec l'indus de DEATH IN JUNE. On peut tenter un rapide parallèle avec ORDO EQUITUM SOLIS pour l'optique rituelle même s'il s'agit de deux formations différentes.

 

En somme, avec IN GOWAN RING, on est assez éloigné de ce que l'on entend aujourd'hui par dark folk, il n'y a pas ce côté entraînant, au contraire il y a ici un coté apaisé poussé à bout (on n'est pas dans quelque chose qui exprime la colère ou devant nous stimuler), il y a un côté clairement mystique et poétique qui émane de partout dans IN GOWAN RING (textes, musiques, imagerie) totalement dépouillé de quoi que ce soit de revendicatif. IN GOMAN RING, remis ainsi au goût du jour, est définitivement aujourd'hui une alternative à la dark folk militariste et à ses roulements de tambours, et clairement un appel à la méditation, une autre façon évidemment de s'opposer au monde moderne, un retour aux sources mais en se détournant du monde moderne et non en le défiant vainement.

 

Adnauseam

 

 

http://www.ingowanring.com/

 

http://www.myspace.com/ingowanring

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×