Incarnation of Morbidity

Les groupes cultes qui ne sont plus en activité, et qui se sont parfois égarés en chemin, semblent prendre conscience de l'impact de leurs premiers albums, et c'est tant mieux. Ceux-ci ont souvent été moins exposés que le reste de leur carrière et pourtant leur impact est bien plus grand. C'est le cas des suédois de CEMETARY, dont les 3 premiers albums restent des références (certes underground, le grand public metal ne semble pas en avoir connaissance, et c'est tant mieux) passant d'un death metal morbide et mélancolique à du gothic metal de qualité.

Si le leader affirme qu'aucune nouvelle activité n'est en cours pour CEMETARY (et ce n'est pas plus mal, vu le mauvais testament qu'il nous a laissé en 2005 avec "Phantasma"...), on ne pourra qu'apprécier le projet de rééditions limitées de morceaux rares du groupe. Dans ce cadre, la demo "Incarnation of Morbidity" sortie en 1991 va être rééditée très prochainement sous forme d'un 45 tours limité à 400 copies par le label suédois To The Death, le tout accompagné d'un livret 16 pages.

Cemetary - Incarnation of morbidity

Doom metal Rééditions cultes

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site