Créer un site internet

Summoning

Ice Ages 2023

Réactivé en 2019 après 11 années d'hibernation, Ice Ages semble actuellement être devenu le projet central de Richard Lederer, bien plus connu pour ses activités au sein de Summoning (dernière activité en 2018) et Die Verbannten Kinder Evas qui semble stoppé (dernier album en 2006) avec un rythme de sorties que Ice Ages n'a jamais connu lors de la première période 1997-2008.  Coma, sorti début décembre, est ainsi le 3eme album depuis la réactivation de Ice Ages ; comme son prédecesseur Vibe of Scorn, il sort tout d'abord en version digitale et sera suivie par une version Cd autoproduite dans quelques mois. Coma poursuit dans le style bien reconnaissable de Ice Ages : du dark electro/EBM avec des influences digérées de Leather Strip (une influence à l'origine de la création du projet) et une touche sombre et mélodique comme Richard en a le don.

https://iceages.bandcamp.com/album/coma
https://www.facebook.com/richard.lederer.iceages

Ice Ages 2021

Ice Ages, le projet solo Dark electro-Ebm de Richard Lederer (Summoning, Die Verbannten Kinder Evas) nous avait habitué à un rythme de production plus lent et semblait être le projet le plus annexe de Richard. Débuté en 1997, le 4eme album Nullity était sorti en avril 2019 après un silence de 11 années ; son successeur intitulé Vibes of Scorn est sorti début juillet, pour l'instant uniquement sous forme digitale, s'inscrivant dans le style personnel d'electro bien reconnaissable de ce projet.

Nous vous recommandons d'ailleurs la page Facebook de Ice Ages où Richard parle égulièrement de la génèse de ce projet, de ses influences, de ses goûts et critiques dans ce registre musical :  https://www.facebook.com/richard.lederer.iceages

A noter que le premier album, Strike the Ground, sorti initialement en 1997 sur M.O.S (label du leader de Welten Brand, dont les productions sont devenues difficile à trouver) a été réédité en 2019 sur un label russe sous forme d'un digipack avec un nouvel artwork.

https://iceages.bandcamp.com/

Ice Ages 2019

Ice Ages semblait être entré en phase d'hibernation illimitée après Buried Silence en 2008, sorti déjà 8 ans après This Killing Emptiness. Finalement, le projet solo dark electro de Richard Lederer, un temps à la tête de nombreux projets variés (Summoning étant le plus connu, mais aussi DVKE) a été réactivé puisqu'un quatrième album est sorti de manière assez confidentielle en avril 2019, sous forme d'autoproduction au format digital, avant de donner lieu en décembre 2019 à une version CD digipack limitée à 500 copies sur Temple of Darkness Records, label qui avait édité les versions vynils de Summoning et également la réédition vynil du premier album de DVKE et les réédition DVD de la video introuvable avec Welten Brand. Ce quatrième album, malgré l'écoulement d'une décennie, n'apporte rien de nouveau au style de Ice Ages, qui demeure toutefois un groupe à part dans le style Dark electro.

Par ailleurs, Strike the ground, le premier album sorti en 1997 sur MOS records (label alors dirigé par le cerveau de Welten Brand) s'est vu réédité également en 2019 sur un label russe du nom de FS Production. A noter que Richard Lederer a crée une page Facebook pour Ice Ages où de nombreuses informations sur ce projet sont diffusées (on y apprend notamment que Ice Ages doit son existence à la découverte de Leather Strip).

Die Verbannten Kinder Evas

Die Verbannten Kinder Eva's est le projet "dark atmospheric" de Richard Lederer, aka Protector de Summoning, créé en 1993. S'il n' y a plus d'actualité autour du projet depuis l'album Dusk and Void Became Alive sorti en 2006, saluons la réédition en vynil du premier album éponyme par le label Temple of Darkness Records. L'album était initialement sorti en CD en 1995 sur General Inquisitor Torquemado's Releases, division du label suisse allemand Witchunt Records qui a lancé des groupes à part (Welten Brand, Sadness, Decoryah et même anathema qui a sorti le single "They Die/Crestfallen" en 1992. A noter que Michaël Gregor (aka Silenius) est présent sur cet album qui rassemble ainsi les 2 membres de Summoning (également à l'époque dans le projet Pazuzu) : cet album est en fait une sorte de version atmosphérique de Minas Morgul. L'album n'avait étrangement jamais été réédité, même si DVKE avait bénéficié par la suite d'une meilleure exposition en sortant ses 2 derniers albums sur Dreanor Productions, une division non-metal de Napalm Records. Cette réédition prend la forme d'un objet collector limité à 500 copies comprenant 2 vynils ainsi qu'un DVD qui propose le concert de 1996 disponible initialement sur "Nachtaugen : Live in Vaduz" une split-VHS avec Welten Brand, là aussi qui n'a jamais été réédité, et qui était difficilement trouvable, y compris sur Internet . Pour l'occasion, l'album a été remasterisé et est accompagné d'un livret 16 pages qui comporte des photos et des interviews d'époque. le DVD est également disponible indépendamment du coffret.

Chronique de Nachtaugen : Live in Vaduz

Un bel objet à prix lui aussi luxueux...

Dvke - Temple of DarknessFlyer promotionnel

Dvke flyer

Video promotionnelle  :

Summoning tribute

Une sortie intéressante à signaler: un split ep entre deux groupes allemands qui prend la forme d'un tribute à Summoning époque Minas Morgul chanté en allemand. Le split limité à 500 copies numérotées en vynil bleu s'intitule "Minas - Morgul" et regroupe deux groupes de seconde zone déjà anciens, qui visiblement peinent à se faire signer. Il rappelle un peu la démarche du Tributo a Der Blutharsch.

La partie "Morgul" est executée par Nachtmahr (à ne pas confondre avec le side projet electro/indus de L'Ame Immortelle) qui en est à sa onzième réalisation (!) depuis 1997 (uniquement des demos et des splits) et qui reprend à cette occasion l'excellent "The passage of the grey company". La partie "Minas" est assurée par Psychomantum qui reprend "The Legend Of The Master-Ring". La première réalisation de ce projet  remonte à 1995 (limitée à... 3 copies) et après 4 demos, un premier album, intitulé Genius Loci, vient de voir le jour peu avant ce split. A la différence de Nachtmahr, Psychomantum est clairement influencé par le style de Summoning, et se range ainsi aux côtés des rares groupes qui ont emboité le pas à Summoning: L'Ordre du Temple, Elffor ou Kinstrife & Blood.

Préécoute du split: www.myspace.com/psychomantumband

Summoning tribute

Kreuzweg Ost

Kreuzweg Ost, projet d'industriel martial avec Silenius (Summoning, ex-Abigor), annonce la sortie d'un troisième album courant 2010 qui s'intitulera "Gott Mit Us"

http://www.myspace.com/kreuzwegostofficial

Créer un site internet avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×