Grèce

Phlebotomy et On Thorns I Lay

Groupe emblématique du label Holy Records dans les années 90, On Thorns I Lay avait disparu en 2003, puis était réapparu en 2015 avec alors un line-up quasiment identique à leurs débuts en 1995 (3 membres sur 4) et plus ou moins dans la continuté de son style gothic metal avant de retourner avec efficacité au style gothic doom/death de leur début en 2018 avec l'album Aegian Sorrow suivi de Threnos en 2020. En 2021, Stefanos Kintzoglou, le chanteur originel, quittait le groupe et On Thorns I Lay qui a continué son chemin s'est retrouvé, comme pour beaucoup de vieux groupes, avec une configuation avec un seul membre originel, à savoir Christos Dragamestianos.

Les anciens membres n'ont toutefois pas quitté la sphère musicale puisqu'ils se sont regroupés et ont réactivé en 2021 Phlebotomy qui est fait l'ancien patronyme de On Thorns I Lay ; on se retrouve ainsi quelque part avec deux On Thorns I Lay plutot proches puisque On Thorns I Lay officie depuis 2018 dans le style originel que pratiquait Phlebotomy. La dernière demo de Phlebotomy sortie en 1994, Voluptuous, propose en fait des morceaux qui se retrouveront sur Sounds of Beautiful Experience, le premier album de On Thons I lay  sorti en 1995 sur Holy Records. Pour marquer cette réactivation, ou cette paternité disputée, Phlebotomy a sorti From Golgotha We Rise, une compilation sortie en mars 2023 sur le label grec Sleazy Rider (désormais basé en Roumanie), qui regroupe de façon inédite sur CD la demo promo de 1993, le EP vynil Dawn of Grief sorti en 1993 sur le label grec Molon Lave, et la demo Voluptuous de 1994. Avant Phlebotomy, le groupe oeuvrait en 92-93 sous le nom de Paralysis mais aucune production n'a vu le jour sous cette appelation.

Sleazy Rider a également réédité sous le titre Confines of Mortality, une compilation regroupant les demos de Garden of Gods, un autre groupe de doom/death grec dans lequel Stefanos contribuait au chant.

Par ailleurs, les deux premiers albums de On Thorns I lay, Sounds of Beauftiful Experience (1995) et Orama (1997) vont être réédités, pour la première fois, en vynil sur le label français Those Opposed Records dans le courant de l'année.

https://www.facebook.com/phlebotomyband

Deviser

Bien que moins réputé que d'autres groupes grecs des années 90, Deviser fait partie des premiers groupes de la scène black metal hellénique puisqu'il s'est formé en 1989 en Crète, la même année que Varathron et Necromantia, la même année où Rotting Christ (formé en 1987) s'oriente vers le black metal. Ce n'est toutefois qu'en 1996 que Deviser sortira son premier album, après bien des albums majeurs venant de Grèce, mais Unspeakable Cults, malgré une notoriété limitée, est incontestablement un album de référence à l'identité marquée. L'album suivant en 1998 s'avèrera décevant mais Running Sore, en 2002 (chroniqué dans nos pages) sera une réussite. On perdra ensuite la trace du groupe : un quatrième album est sorti discrètement en 2011, où Deviser semble se chercher un nouveau style peu concluant avant de splitter sans grande surprise.

Deviser est réapparu discrètement en 2017 (tellement discrètement qu'on en avait pas entendu parlé..) avec un EP digital intitulé Howling Flames, réédité en CD (avec un bonus) en 2019 par le label grec Sleaszy Rider (qui a réédité les 2 premiers albums également) et qui renoue avec le style originel de Deviser. Un cinquième album est annoncé depuis 2021; il devrait voir le jour prochainement sous le titre Evil Summons Evil. Un premier single intitulé "Evoking the Moon Goddess" est sorti en mars via le bandcamp du groupe et annonce un album prometteur dans la continuité de la bonne époque.

https://deviserofficial.bandcamp.com

https://www.facebook.com/Deviser-135734023147260/

Yoth Iria

Yoth Iria est une nouvelle formation grecque créée en 2019 dans laquelle on retrouve des vétérans de la scène black metal grecque des années 90 puisqu'oelle regroupe Jim Mutilator, bassiste et membre fondateur de Rotting Christ qu'il a quitté en 1996 après Triarchy of The Lost Lovers (mais il a continué de contribuer pour quelques textes jusqu'en 1999), ex-Varathron également, et Magus Wampyr Daoloth, leader de de Necromantia et également membre, entre autres, de Rotting Christ entre 91 et 95. Après un ep inaugural en 2020, puis un split avec Kawir, un album intitulé As the Flame Withers est sorti en janvier 2021 sur le vieux label 90's polonais Pagan Records. 

Un clip a également été réalisé pour The Great Hunter.

https://www.facebook.com/yothiriaofficial/

Necromantia R.I.P

Baron Blood, pilier du groupe culte grec Necromantia depuis 1989, a rejoint le Royaume des Morts le 20 novembre 2019 à la suite d'une crise cardiaque. Bien que peu actif après les années 90 qui a vu la sortie de ces deux albums emblématiques Crossing the Fiery Path en 1993 et Scarlet Evil, Witching Black en 1995, Necromantia reste un groupe de référence qui a façonné le son metal extrême grec avec son black metal occulte et atypique avec notamment sa double basse qui était assurée par Baron Blood. Necromantia fait partie des groupes emblématiques des débuts du label Osmose Productions. Les quelques projets de Baron Blood (Terra Tenebrae, Soulskinner) ont été plus banals et ont eu moins de visibilité que ceux de son comparse Magus Vampyr Daoloth (Diabolos Rising, etc.).


Chronique NECROMANTIA "Scarlet Evil, Witching Black"

Regard Extrême

Depuis 2017, Regard Extrême est de retour après un long sommeil débuté après la sortie de Utopia en 2003. En mars 2017, était en effet sortie Anaphore, septième production de Regard Extrême, présentée par Fabien l'unique memebre de projet, comme contenant des sonorités nouvelles tout en étant encré dans la même dimension émotionnelle. On retrouvait en effet le style dark ambient neo-classique propre à ce projet débuté en 1993. Une nouvelle production voit déjà le jour puisqu'en juin sortira The Odyssey qui est en fait une collaboration avec Dark Awake, projet grec au style proche, actif depuis 2002. L'exercice musical de la collaboration n'est pas nouveau pour Regard Extrême puisqu'en 1997, il a réalisé Die Weisse Rose, un album emblémtique avec Les Joyaux de la Princesse.

https://www.facebook.com/regardextreme/

Hommage à Tristessa

C'est officiellement aujourd'hui, le 10 août 2017, que sort l'album de LLOTH, album hommage à Maria "Tristessa" Kolokouri de Astarte en préparation depuis sa disparition, intitulé "Athanati" (immortel). La date de sortie est symbolique puisque Tristessa est décédée le 10 août 2014.

Lloth était à l'origine le premier patronyme de Astarte et ainsi le premier groupe de black metal féminin, la demo Dancing in the Dark Lakes of Evil étant sortie sous ce patronyme en 1997. Tristessa avait réactivé Lloth en 2013 sous forme d'un nouveau groupe et un album était en préparation. Le groupe est désormais mené par son mari Nicolas Sic Maiis.

L'album de Lloth est sorti sur le label grec Sleazy Rider Records qui devrait sortir très prochainement à titre posthume le sixième album de Astarte Blackdemonium dont Tristessa avait commencé l'enregistrement. Un 7' Ep intitulé "The Cross" sortira également. Enfin, le label va rééditer tous les albums de Astarte, avec des titres en bonus.

Voici le clip de "Athanati" réalisé en juin 2015 :

https://www.facebook.com/llothband/

Créer un site internet avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×