Morgoth

Morgoth : The End Complete

C'est par cet intitulé de message et ce clin d'oeil à leurs confrères de la scène death metal des années 90 (Obituary) que Morgoth annonce la fin du groupe après avoir annoncé une pause indéterminée en mai 2018. Actif de 1987 à 1998 où il a exploré différentes facettes musicales du death metal morbide au metal-industriel, Morgoth était ressuscité en 2010 à l'occasion des 20 ans de l'album Cursed. Intitalement simple commémoration éphémère pour quelques concerts, Morgoth était finalement pleinement de retour puisqu'un nouvel album est sorti en 2015, Ungod, véritable successeur de Cursed, malheureusement entaché par le départ de son chanteur Mark Crewe peu avant sa réalisation qui n'apparait donc pas sur cet album efficace ; on le retrouve toutefois sur le Ep de 2014 God is Evil. S'en sont suivi concerts et diverses rééditions. En 2018, Carsten Otterbach, guitariste originel, présent peu de temps pour la reformation en 2010, est décédé. Voici le communiqué officiel diffusé sur Facebook le 17 décembre :

MORGOTH – The end complete! It’s already been 2,5 years since our last updates and the announcement of an indefinite hiatus in regards to any band activities. Time surely flies! In the meantime and after much deliberation, we can now announce that we have indeed reached the end of the road for MORGOTH. It’s been an interesting and challenging ride since the band’s initial reunion and we will forever cherish all of the incredible experiences and great memories from these years. We thank ALL OF YOU for that! Please keep enjoying and supporting the music that will forever remain out there for all of us. Best of wishes for a hopefully good/better new year 2021…Stay safe and stay heavy!!! MORGOTH (1987 – 2020).

https://www.facebook.com/MorgothOfficial

"Nemesis" de Ungod

A lire sur Nausea :
Interview Morgoth 2005 
Chronique Morgoth
Actualités Morgoth

Morgoth R.I.P

Carsten Otterbach, membre fondateur de Morgoth est décédé le 2 décembre d'une crise cardiaque. Il souffrait de schlérose en plaques depuis plusieurs années. Carsten a été membre de Morgoth de sa création à 1995 au split du groupe en 1998 ainsi que de la reformation du groupe en 2010 qu'il a quitté cette même année. Il ne figure donc pas sur Ungod (tout comme le chanteur d'origine parti en 2014), l'album du retour sorti en 2015 qui évoque la première époque de Morgoth. Depuis 2018, Morgoth s'est à nouveau mis en veille. Saluons une fois de plus le parcours de Morgoth auquel Carsten a grandement contribué : passé d'un death metal morbide lors de l'émergence du style à un death metal industriel novateur avec Odium en 1993 puis à du metal-industriel dépouillé de leurs influences death avec Feel Sorry For the Fanatics en 1996.

Voici le communiqué du groupe diffusé sur leur page Facebook : "Today we received the devastating message that Carsten Otterbach passed away. Without Carsten MORGOTH simply would not have existed. He was founding member, motor, pilot, musician and manager. Carsten opened doors for the band that would have stayed locked without him. He was a fighter and never surrendered. Update 10.12.18 : today we were informed that Carsten died of heart failure. It is confirmed that his MS disease was NOT the cause of death! He will remain in our memories as a friend and in our hearts as our brother. We miss you! Rüdiger, Marc, Harry, Sebastian."

Nous vous invitons à relire l'interview réalisée par Adnausea lors de la reformation de Morgoth ici.

Morgoth: retour

Après une compilation laissée sans suite en 2006, succédant à un long silence depuis 1997, Morgoth se reforme pour quelques concerts cette année, principalement dans le cadre de festivals, à l'occasion des 20 ans de la sortie de Cursed, sorti en 1991 dans un registre death metal sombre et morbide (donc loin des nombreuses daubes ridicules de cette scène sans intérêt pour Nausea).

Clip officiel de "Sold Baptism"

A lire: Articles MORGOTH (chronique + interview)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×