R.I.P. Andrea "Nebel"

Andrea Meyer, connue sous le pseudonyme de Nebel, est décédée le 13 octobre dans des circonstances dramatiques puisqu'elle fait partie des cinq victimes de la tuerie qui s'est déroulée dans la ville de Kongsberg en Norvège.

Présentée par certains médias (y compris grand public) comme une musicienne metal, ses liens avec cette scène sont en réalité très limités mais elle apparait effectivement comme guest pour des voix narratives sur deux albums réputés de black metal : The Principles of Evil Made Flesh, premier album de Cradle of Filth sorti en 1994 (effectivement son nom apparait bien dans le livret, même si cette info m'avait échappée pendant 25 ans, et elle assurait donc quleques voix féminines avant l'arrivée de l'emblématique Sarah Jezebel Deva) et également sur le troisième album de Satyricon, Nemesis Divina en 1996 (ici uniquement sur le morceau "The Dawn of a New Age"). Andrea était toutefois proche de la scène black norvégienne du début des années 90. D'origine allemande, elle s'était installée dans les années 90 en Norvège et a d'ailleurs porté le nom de Haugen pendant de nombreuses années puisqu'elle était mariée à Thomas Haugen, alias Samoth du groupe de black metal Emperor, avec qui elle avait eu une fille.

La renommée de Andrea au niveau underground est surtout établie par l'unique album du duo AGHAST Hexerei Im Zwielicht Der Finsternis sorti en 1995 sur le label Cold Meat Industry (réédité une première fois en 2009 par le label russe Eternal Pride) et qui est reconnu comme un album particulièrement expressif en dark ambient rituel. Dès 1996, Andrea s'était plongée dans un autre univers avec son projet Hagalaz Runedance qui s'inscrivait dans un registre dark folk atmosphérique et axé sur le folklore nordique qui a eu une certaine notoriété avec 3 albums The Winds Thant Sang of Midgard's Fate en 1998 (sorti sur Elfenblut, sub-division du label Misanthropy), Volven en 2000 et Frigga's Web en 2002. Andrea avait ensuite encore élargi son horizon musical avec les 3 albums de son projet Nebelhexe entre 2004 et 2009 avant de retourner vers un style plus dark ambient en 2011 avec tout d'abord son album "spoken words" The Dark side of Dreaming sorti sous le nom "Andrea Nebel", avant d'enclencher un nouveau projet solo intéressant nommé Aghast Manor qui a donné lieu à deux albums : Gaslights en 2011 et Penetrate en 2013.

De nombreux hommages ont été rendus à Andrea, on retiendra notamment ceux de vétérans des années 90 comme Ulver ("I remember Andrea (and Tania), Aghast. I was kinda in awe of these dark queens") ou Mortiis ("You created pagan inspired music, 15 years before everyone else thought it was cool" + photo 2002).

Le rapport à la mort et à la souffrance pouvant paraitre ambigü dans les scènes "dark", nous citerons ces belles paroles tenues par Andrea : "Life is meant to be lived! It is a wonderful and limitless journey and I am fascinated by all its mysteries and explore spiritual philosophies from around the world. I love true spirituality, real people and real accomplishments.". 

AGHAST 1995

HAGALAZ RUNEDANCE 1998

AGHAST MANOR 2013

https://andreahaugen.bandcamp.com/music

 

Années 90 Dark ambient R.I.P. Cold Meat Industry Norvège

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site