Créer un site internet

Actualités

Nausea webzine

Cette rubrique a pour objectif de valoriser de manière irrégulière et sélective certaines actualités concernant les mouvances sombres, en tentant de proposer une "news" enrichie et non de fournir une simple "info brute". A l'heure d'Internet avec les préécoutes et les blogs musicaux, une rubrique d'infos d'actualités sélectionnées et enrichies a assurément plus de sens que le bla-bla formaté des chroniques promotionnelles.

Sektarism

Sektarism est un projet français underground digne d'intérêt qui, après un mini-cd en 2008, poursuit son oeuvre avec une cassette limitée à 99 copies intutlée Hosanna Sathana sortie sur Zanjeer Zani Productions en coopération avec le label français Necrocosm toujours dans un registre doom rituel comem en atteste la pochette et cette présentation: "Puissent Ses élus écouter son message, dans l'abnégation et le recueillement. Vous n'êtes rien et Il est tout."

http://www.necrocosm.org/

Sektarism - Hosanna Sathana

A lire: chronique SEKTARISM "L'offrande"

Lifelover

Après le très bon ep Dekadens en 2009 chez Osmose, Lifelover est de retour avec un nouvel album intitulé qui signifie "maladie" en suédois, cette fois-ci sur le label allemand Prophecy Productions, toujours dans un registre gothic rock metal inspiré par le black dépressif. Fidèle à son sens de l'ironie, ce quatrième album est sorti le 14 février, jour de la fête commerciale pseudo-romantique qu'est la Saint-Valentin.

http://www.myspace.com/lifeloverband

Lifelover - Sjukdom


Demian Clav

Demian Clav vient de sortir son deuxième album Wisteria Lodge sur le label Prikosnovenie. Une collaboration peu surprenante puisque ce groupe français en activité depuis 2006 beigne dans un univers très poétique et propose une musique de qualité influencée par la cold-wave, le neo-classique et le rock progressif.

http://www.myspace.com/demianclavfreefr

Demian Clav - Wisteria Lodge

Avantgarde music 2011

Après une période un peu creuse et une cession d'une grande partie de son back catalogue de qualité à Peaceville et une volonté de mutation, Avantgarde Music est de retour avec de nouvelles productions intéressantes comme We Made God (post-rock) et les lyonnais de Caldera (post-core-doom)

http://www.myspace.com/avantgardemusiclabel

NKVD

Le projet français de black metal industriel NKVD est de retour avec un premier album intitulé Vlast (du russe signifiant "pouvoir") succédant au ep Diktatura sorti en 2007, avec toujours une thémathique sur le totalitarisme, un nouveau chanteur suédois, et toujours sur le label Those Opposed Records.

NKVD - Vlast

A lire : Chronique NKVD "Diktatura"

Current 93

Current 93, l'un des piliers de la mouvance dark folk, sortira un nouvel album à l'occasion du concert à Athènes le 24 mars qui s'intitule HoneySuckle Æons. Mais Current 93 annonce surtout quelque chose de bien spécial en juillet à l'occasion de la sortie du livre "Sing Omega "par  David Tibet, le cerveau de Current 93: une performance à Londres aux côtés de Michael Cashmore où sera joué intégralement l'album culte Thunder Perfect Mind (1992), probablement l'album le plus intense et le plus triste de Current 93...

http://www.brainwashed.com/c93/

Current 93 - Honeysuckle Aeons

Total Death

Peaceville poursuit les rééditions des albums de Darkthrone sortis chez Moonfog. Total Death sorti en 1996 se voit ainsi rééditer avec toujours ce fameux cd bonus de commentaires, avec cette fois Nocturno Culto en plus (plus on est de fou plus on rit?), cd bonus également inclus avec la version vynil (?!?). Cette réédition est marquée par une nouvelle pochette plus appropriée que celle d'origine qui flirtait avec le folklore de Neptune Towers, l'étrange projet ambient spatial de Fenriz (1993-1995) qui ne semble lui pas faire l'objet de rééditions. Les rééditions de Goatlord (1996) et de Ravishing Grimness (1999) auront également de nouvelles pochettes puisque Darkthrone a organisé pour l'occasion un concours de pochettes auprès des fans (mais où vont-ils chercher toutes ces bizarres idées communicatives?!?) Mais avouons que ces deux pochettes étaient un peu ratées; si celle de Goatlord dégage une atmosphère occulte, celle de Ravishing Grimness est  limite ridicule, mais évocatrice puisque cet album marquait la fin de la grande époque de Darkthrone qui s'arrête à Total Death.

 

Darkthrone - Total Death 2011

 

Morgoth: retour

Après une compilation laissée sans suite en 2006, succédant à un long silence depuis 1997, Morgoth se reforme pour quelques concerts cette année, principalement dans le cadre de festivals, à l'occasion des 20 ans de la sortie de Cursed, sorti en 1991 dans un registre death metal sombre et morbide (donc loin des nombreuses daubes ridicules de cette scène sans intérêt pour Nausea).

Clip officiel de "Sold Baptism"

A lire: Articles MORGOTH (chronique + interview)

Manifeste du black metal en Turquie

Passages from the Dark Side résonne comme un manifeste du black metal turc: il s'agit d'un split cd sorti en décembre sur Extreminal Productions en 80 copies, réunissant 3 one-man band de black metal turc à tendance dépressive: Valefor (à ne pas confondre avec le vieux groupe dark ambient/rituel des Usa) qui a sorti en juin 2010 sa première production avec l'album Screams of Suicide, Ezayah en activité depuis 2003, et Zenith Maudlin en activité depuis 2005.

http://www.myspace.com/ezayah

http://www.myspace.com/valeforband

http://www.myspace.com/zenithmaudlin

Passages from the Dark Side - split

Mercyful Nuns : II

Mercyful Nuns, nouveau projet gothic rock de Artaud ex-Garden of Delight, sort déjà son deuxième album Hypogeum II, dans la même lignée musicale et conceptuelle que le précédent.

www.MercifulNuns.com

Last Fair Day Gone Night

Après Cathedral, Candlemass, Paradise Lost, la tendance aux hommages live d'album culte et aux shows exceptionnels se confirme: à l'occasion de ses 20 ans, d'existence, Katatonia jouera intégralement l'album Last Fair Deal Gone Done sorti il y a 10 ans, lors de 5 shows particuliers intitulés "Last Fair Day Gone Night" qui se dérouleront en mai  passant par le Luxembourg, l'Allemagne, le Royaume-Uni, les Pays-Bas et la France qui seront agrémentés d'une deuxième partie incluant des classiques du groupe ainsi que des titres rares de ep pour certains jamais joués.

Katatonia - Last Fair Day Gone Night

A lire: chroniques KATATONIA

Epicus Doomicus Metallicus

A l'occasion des 25 ans du groupe, Candlemass a joué pour la première fois intégralement son premier album culte Epicus Doomicus Metallicus sorti en 1986 avec son chanteur d'origine Johan Längqvist, lors d'un concert spécial de 2h30 le 18 décembre 2010, qui fait écho au concert special de Cathedral avec Forest of Equilibrium début décembre ou encore la mini-tournée de Paradise Lost  avec Draconian Times. Candlemass réitèrera cette démarche lors de sa prestation au Roadburn Festival aux Pays-Bas le 17 avril 2011.

Lord Vicar prêche

Lord Vicar, groupe international de doom metal crée en 2007, regroupant rien moins que Peter Vicar ex-Reverend Bizarre et Christian Lindersson ex-Count Raven et ex-Saint Vitus (chanteur sur Children of doom), vient de sortir enfin une nouvelle production succédant à Fear No Pain sorti en 2008. Il s'agit d'un split ep aux côtés de Griftegard, groupe de doom suédois qui a également un album à son actif et qui a réalisé dernièrement un split avec Count Raven. Les deux groupes proposent chacun un inédit sur ce split qui sort sur Van Records, le label de Griftegard: infos ici

Lord Vicar annonce également un deuxième album à venir intitulé Signs of Osiris. Leur batteur anglais démarre également un nouveau projet, The Path is Clear, qui s'éloigne du doom (site).

http://www.myspace.com/lordvicar

http://www.myspace.com/griftegrd

Lord Vicar - Griftegrd

A lire: chroniques de REVEREND BIZARRE

Burzum

Varg Vikernes a déjà composé un successeur à Belus qui marquait le grand retour de Burzum en 2010 après plus de 10 ans d'absence. Fallen sortira en mars 2011 toujours sur Byelobog Productions (distribué par Plastic Head). L'album est annoncé plus dynamique et plus inspiré par les débuts de Burzum avec également 2 morceaux ambient. La pochette de grande qualité, à nouveau loin des clichés black metal, est en fait une partie d'un tableau de William Bouguereau ("Elegie", 1899).

En octobre, est sorti un énième tribute à Burzum:  cette fois-ci c'est un hommage russe qui a la particularité d'être axé musique industrielle/ambient.

A noter au passage que la seule source d'information officielle est www.burzum.org et que les Myspace et autres pages sociales de Burzum ne sont pas reconnues ni gérées par Varg, donc si vous appréciez vraiment Burzum (au lieu de s'en servir pour briller), il faut les boycotter...

Burzum - Fallen

A lire: chroniques Burzum

Colosseum: album posthume

Firebox annonce la sortie imminente du troisième chapitre de Colosseum Parasomnia, qui sort à titre posthume, puisque son fondateur est décédé en mai 2010 dans sa trente-troisième année. Juhani Palomäki (chant /guitare) avait crée Colosseum en 2006 et s'était alors lancé dans le funeral doom, après une carrière avec Yearning (gothic doom) fondé en 1994 en Finlande.

http://www.myspace.com/colosseumband

Colosseum - Chapter III Parasomnia

A lire: chronique COLOSSEUM Chapter I

Antecedent Death

"Antecedent Death" est le nom d'une exposition de travaux d'arts plastiques réalisés par Tom G. Warrior de Celtic Frost / Triptykon qui présente ainsi un autre aspect de sa créativité. L'exposition sera accessible en avant première à la gallerie "Uniquement Vôtre" à Lausanne (Suisse), en marge du festival black metal "Inferno" le 25 et 26 février à Lausanne.

http://www.uniquementvotre.ch/

Antecedent Death

.Cut Featuring Gibet: news

De nouvelles productions sont annoncées pour .Cut Featuring Gibet (post rock industriel - France / Canada): un split au format cassette avec Fragment. (post-metal, France) actuellement disponible, et puis une nouvelle production intitulée Le Monstre Qui N'avait Pas De Nom sous forme d'un cd-r pro avec pochette sérigraphiée, comem toujours sur le label [walnut + locust], label de Alberick de .Cut.

A lire: chroniques de .Cut Featuring Gibet

Boyanov Grimn Publishing et Gris Records

Plusieurs sorties limitées et dignes d'intérêt sont à signaler sur le label russe Boyanov Gimn Publishing et sa division Gris Records, spécialisée en doom metal.

Inanis Caelum est la nouvelle production du groupe turc Anlipnes qui fait dans le doom death funéraire, ce qui confirme l'existence d'une scène underground dark en Orient notamment en Turquie. Le label a également sorti courant 2010 avec Ashk, une réédition des deux demos de Necromimesis, one man band de Iran faisant dans le funeral doom. Infinite Grievance vient du Canada, et propose avec Old Year Ghost, une compilation de ses premières demos dans un registre funeral doom death, incluant une étonnante reprise du groupe Jesu. Enfin, un split réunit The Rune, ambient de Ukraine, et Belorehcie, projet de musique traditionnelle russe.

La scène doom metal Russe et Ukrainienne, qui semble en plein essor, représente la majorité des productions du label qui a sorti en 2010: Black wings Living Besides (ambient doom gothic dark - Ukraine), Matter of Esssence Time to Sow (Doom/death, Russie), Sventoyar Devoted Eternal Vote (Folk death metal,Ukraine). A noter d’autres sorties comme Darkflight In A Breathless Flight, groupe bulgare en existence depuis 2002 avec 2 albums à son actif et qui avait participé au tribute à Skepticism et Auaesuve Displaced And Uncharted (funeral doom, USA). On trouve également d'autres groupes des pays baltes ou des Balkans, le label privilégiant les groupes avec une approche "folk".

http://www.boyanov-gimn.narod.ru/index2.htm

Anlipnes - Inanis Caelum

True Love Entertainment news

True Love Entertainment, label  et distribution basé en Allemagne et spécialisé ambient / industriel / post-rock-core / doom / black / neo folk, annonce à nouveau une série de sorties en post-rock avec le premier album de Gordon's Tsunami Week intitulé We see the reflection of ourselves in the frames we look at (donc très post-rock dans l'âme et la forme), une réédition du Epos de Downfall of Gaia, ainsi que le nouvel album de Our Ceasing Voice qui nous vient d'Australie, les deux autres groupes étant allemands.

http://www.myspace.com/trueloveantitainment69

Gordon's Tsunami Week - We see the reflection of ourselves in the frames we look at

Saint Vitus

Saint Vitus, un des premiers groupes à avoir porté l'étiquette de doom metal, s'est à nouveau reformé pour une tournée pour le mois de décembre, bien que n'ayant rien ressorti depuis "Die Healing" en 1995, à part un DVD en 2007 d'une reformation de 2003. Par contre, le batteur originel, Armando Acosta, est décédé le 25 novembre à l'âge de 58 ans. Il a fait partie du groupe jusqu'en 2009 qu'il avait intégré dès sa création en 1980...

http://www.myspace.com/stvitus

Canaan: nouvel album

Après 4 années de silence, Canaan est de retour avec un nouvel album, après avoir participé entre 2006 et 2008 au projet Neronoia. Ce nouvel album intitulé "Contro Luce" est chanté intégralement en italien et serait différent des précédentes réalisations (tout en restant à coup sûr dark gothic atmospheric). L'album sort évidemment sur Eibon records, le label de Mauro de Canaan. Chronique sur Nausea prochainement...

Canaan - Contro Luce

A lire: Articles sur Canaan dans Nausea

http://www.myspace.com/kanaanian

Rééditions cultes : Unholy

Unholy va rééditer prochainement ses quatre albums sur Peaceville, Avantgarde Music ayant cédé les droits (et revendant donc une partie de son catalogue, Opera IX ayant ouvert la voie...). Pour l'occasion, de nouveaux artwork verront le jour ainsi que des bonus video. Les deux premières rééditions seront les deux derniers albums sortis par le groupe: "Rapture" en 1997 et "Gracefallen" en 1999. Pour ceux qui méconnaissent Unholy, incontestablement culte mais peu connu, il s'agit d'un doom metal funéraire, occulte et expérimental, le groupe finlandais étant à part parmi les groupes de doom et précurseur...

http://unholy.fi

http://www.myspace.com/originalunholy

Unholy logo

Starlight Temple Society et Khrysanthoney

Starlight Temple Society, label américain qui se présente comme diffusant du "decadent cosmic art" et interessé par "la musique sombre et excentrique" et "la domination intergalactique", propose 3 nouvelles productions black metal: Void of Reveries "Silenti etc es tantum Quietus", Nightbringer "Emanation", Temple of Not "B.O.T."  (Black metal industriel, projet de Nightbringer).

La division Khrysanthoney, spécialisé en "raw black metal, lightly sugared", a de son côté deux nouvelles productions: le attendu Ep des déjà défunts Clair Cassis (ex-Velvet Cacoon) et la réédition du "Dextronaut" de Velvet Cacoon qui propose des morceaux qui n'avaient pas été inclus sur la version sortie par Full Moon Prod en 2006. Ces deux productions vont également sortir prochainement en vynil limité à 250 copies, ainsi que Necktarium "Dreamblur", Sleeping Peonies "Ghosts, and other things" (demo en libre téléchargement sur le site du label) et l'album de Petrychor.

www.starlighttemplesociety.com

www.khrysanthoney.com

Prikosnovenie nouveautés

Deux nouvelles sorties sont proposées par le label français Prikosnovenie, spécialisé dans les différentes représentations de la féérie. Collection d'Arnell Andrea sort son neuvième album "Vernes-Monde" qui marquerait un retour vers d'anciennes sonorités, disponible en version luxueuse avec livret 16 pages limité à 1500 copies. "Masquerade" est le nouvel album de Caprice, groupe russe neo-classique / heavenly qui en est à son dixième album et puiserait pour l'occasion dans "l'age d'argent" de la poésie russe; disponible  en version digipack en forme de croix limité à 600 copies.

www.prikosnovenie.com

Obsküre magazine

Le webzine Obsküre se transforme en magazine disponible en kiosque tous les 2 mois... Il suit donc la lignée des magazines comme Elegy et D-Side proposant un magazine dark "musique et culture" avec peut-être une plus grande ouverture niveau metal. 

Il y a quelques années, j'aurais surement soutenu cette initiative. Aujourd'hui, tout en reconnaissant la qualité du travail de Obsküre depuis des années, je peine à voir l'intérêt d'un énième magazine en kiosque qui se veut à la fois musical et culturel mais qui au final n'embrassera que la même partie culturelle que ses concurrents et que les fanzines "gothiques". On peut louer bien-sûr la volonté de pousser un public qui l'est de moins en moins vers la culture, sauf que cette porte sur la culture se solde pour beaucoup par un vernis culturel et par l'adoption de code de la tribu dite "gothique". L'autre aspect négatif est l'impératif de vente qui conduit pour tenir dans la durée à traiter de groupes plus grand public, multipliant  ainsi les portes d'accès de la masse aux musiques undergrounds qu'ils nivellent vers le bas... Vu l'état actuel des mouvances underground sombres, c'est bien plus une démarche hygiénique qui s'impose plutôt qu'une logique de partage...

Le site du webzine, que nous vous recommandons, reste en ligne mais ne sera plus actualisé: www.obskure.com/

Le magazine propose un site avec des compléments aux interviews publiés dans le magazine: www.obskuremag.net

Obskure magazine

Asmorod : fin

Asmorod a mis un terme à sa carrière débutée en 1994 . Un premier album voit le jour en 1997 alors sous forme de duo avec Cédric C. qui crééra ensuite Sator Absentia.  Le troisième album "Derelict" sorti chez Tesco en 1999 restera un album de qualité en dark ambient (pour ma part l'un des meilleurs). Le dernier album en date du projet français remonte à 2006 avec l'album "Hysope" et marquait une grande évolution. Nicolas F., cerveau de Asmorod continue désormais la musique sous le patronyme de Hyades.

http://soundcloud.com/hyades-asmorod

Asmorod - Derelict

Ataraxia rééditions

Ataraxia réédite chez Twilight Records deux de ces albums non disponibles depuis quelques années: "Lost atlantis" sorti en 1999 et "Saphir" sorti en 2004, sortis tous deux chez Cold Meat Industry à l'origine. Les deux albums sont remasterisés et sous forme d'un digipack revu pour l'occasion.

http://www.ataraxia.net/

Draconian Times

Draconian Times, originellement sorti en 1995 sur Music for Nations (qui depuis a stoppé ses activités), réédité en version vynil chez Peaceville en 2010, va être réédité en 2011 chez Sony Music (choix ou vente par Music for Nations? Paradise Lost étant désormais chez Century Media et ayant eu des albums sur EMI pendant sa période creuse..) et bénéficié des avancées technologiques avec un son dolby "5.1 surround sound" produit par Jens Bogren (Opeth, Katatonia, Amon amarth, Soilwork).

A cette occasion, Paradise Lost va donner une série de sept concerts spéciaux (dont Paris) où sera rejoué dans son intégralité l'album Draconian Times, qui leur avait donné une grande notoriété et fait sortir de l'underground. L'hommage live intégral aux albums cultes semble être au goût du jour (cf Cathedral pour les 20 ans de Forest of Equilibrium) et c'est une bien bonne initiative.

Nordmen

7 ans après Vertus guerrières, Nordmen, projet solo de Atros de Forteresse, revient avec un nouveau mini-cd éponyme de 3 titres, à nouveau sur le label grec Nykta. Il y a quelques mois, c'était le projet Brume d'Automne qui était réactivé lors d'un split ep avec Forteresse.

http://www.myspace.com/nordmenathros

Nordmen

Costes

Après avoir élargi ses activités aux romans, puis dernièrement aux dessins, Jean-Louis Costes, connu pour ses operas porno-sociaux et sa musique expérimentale et déjantée, vient de sortir sa première bande-dessinée aux Editions Requins Marteaux intitulée "Le prince du coeur" et constituée de 96 pages couleurs. Cette BD est disponible via Eretic Art comme les autres productions de Costes. Eretic Art la présente comme un "conte trash pour grands enfants" et nous en dit un peu plus sur son contenu toujours cru, lucide sur notre époque, le tout avec un certain sens de l'humour ironique:

C'est l'histoire d'un homme vivant entre la dernière guerre mondiale et la prochaine qui se pointe, donc disons entre 1950 et 2050. On le suit depuis les premieres frustrations de l'enfance, à travers les experiences et revoltes confuses de l'adolescence, les voyages dans le monde, les amours et les business qui finissent toujours par s'ecrouler... et finalement la révélation mystique et la reconciliation avec lui meme sur son lit de mort. Le Prince du coeur est le heros emblématique de notre époque en Europe. Une époque sans guerre où on s'invente des gueguerres pour combler l'ennui. Costes a fait le plus simple et percutant possible. Chaque épisode est synthétisé dans une image, une double page de dessins avec juste une phrase. Plus simple qu'une BD, aussi simple que le plus simple livre pour enfant où il y a juste une pomme dessinee, et ecrit "pomme" dessous... Sauf que là, c'est un livre d'enfant pour les grands : il y a une bite dessinée, et en dessous est ecrit "bite"! Mais j'exagere : il y a des sexes, mais aussi des coeurs.

Jean Louis Costes - Le prince de coeur

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site