Rééditions cultes

Lycia - Ionia

Premier album de Lycia sorti en 1991, succédant à Wake, ep sorti en 1989 qui se verra rallongé et prendre la consistance d'un album lors de sa réédition en CD en 1993 par Projekt, Ionia fête cette année ses 30 ans.

Lycia, qui depuis sa reformation en 2013, semble indépendant de Projekt dont il a été un groupe emblématique dans les années 90 et qui a néanmoins sorti le 3eme album post-reformation, In Flikrs, en 2018, s'est associé à Avantgarde Music pour une réédition de Ionia pour la première fois au format vynil qui prendra la forme d'un double LP avec une sortie en avril 2021. Ionia a fait l'objet d'une réédition CD par Projekt en 2017 (qui a réédité également en CD le deuxième album A Day in the Stark Corner l'année suivante).

Bien que se présentant comme "Forging black metal and doom metal excellences since 1994", le label géré par le leader du groupe avant-gardiste Monumentum a toujours produit bien plus que cela, et on ne peut que s'enthousiasmer que le groupe culte de dark wave-gothic américain collabore avec le label italien. Avantgarde avait d'ailleurs sorti en 2011 le EP de Shape of Despair (split avec Before The Rain) qui proposait une reprise réussie de Lycia avec "Estrella" provenant de l'album du même nom sorti en 1998.

https://avantgardemusic.bandcamp.com/album/ionia

Finis Malorum 2020

Nous évoquions le retour de Sacramentum, référence suédoise emblématique du courant "black death mélodique", avec concerts commératifs de la grande époque et album en vue en 2020 ; ce retour s'est accompagné de la réédition début octobre de leur premier mini-album, culte et devenu difficilement trouvable à prix abordable. 

Bien que non évoquée sur le site du groupe, cette réédition officielle par le label suédois VIC, spécialisé dans les rééditions soignées de raretés, (qui avait notamment sorti à l'époque la version cd de la demo de Katatonia) est vraiment digne d'intérêt puisqu'elle regroupe les 5 titres du mini-album (qu'on ne trouve pas ailleurs), accompagné pour l'occasion de la demo Sedes Impiorum sortie en 1993, remasterisée avec un son étonnant par sa bonne qualité permettant de bien l'apprécier, ainsi que des reprises issues de Tribute : "Black Masses" de Mercyful Fate et un titre du premier Sepultura.

Finis Malorum avait été propulsé dans l'underground par le label français Adipocere en 1995 (qui sortira en 1996 leur premier album) mais il s'agissait déjà d'une réédition puisque cet enresitrement est d'abord sorti sur un label dénommé Northern Productions en 1994 , de manière confidentielle avec ses 150 copies (autoproduction?).

Réédition culte : "Always"

Peaceville poursuit ses rééditions d'albums des 90's et met à l'honneur en mars 2014 un album culte épuisé depuis pas mal d'années: Always le premier album de The Gathering sorti en 1992, initialement sur le label Fondation 2000 puis réédité officiellement en 1999 sur Psychonaut Records, le propre label de The Gathering. A cette époque, The Gathering officiait dans un style très différent de celui d'aujourd'hui, précisément dans le doom/death atmosphérique dont Always est un album emblématique du début des années 90. Cette réédition est proposée sous la forme d'un vynil mais également sous forme d'un double cd incluant en bonus la version remixée de Always sortie en 1994 (version difficile à trouver aujourd'hui, y compris sous forme numérique).

En avril 2012, The Gathering avait rendu hommage à cet album pour les 20 ans de sa sortie en ressuscitant le line-up de 1992 et en jouant intégralement cet album emblématique. Cette date hollandaise avait été suivie par 4 autres dates commémoratives en septembre 2012, à nouveau en Hollande.

A l'époque, Peaceville avait contribué à faire connaître le groupe en les intégrant sur leur compilation culte vol. 4 (1992) avec le titre "In sickness and health".

http://www.peaceville.com/bands/109707

Incarnation of Morbidity

Les groupes cultes qui ne sont plus en activité, et qui se sont parfois égarés en chemin, semblent prendre conscience de l'impact de leurs premiers albums, et c'est tant mieux. Ceux-ci ont souvent été moins exposés que le reste de leur carrière et pourtant leur impact est bien plus grand. C'est le cas des suédois de CEMETARY, dont les 3 premiers albums restent des références (certes underground, le grand public metal ne semble pas en avoir connaissance, et c'est tant mieux) passant d'un death metal morbide et mélancolique à du gothic metal de qualité.

Si le leader affirme qu'aucune nouvelle activité n'est en cours pour CEMETARY (et ce n'est pas plus mal, vu le mauvais testament qu'il nous a laissé en 2005 avec "Phantasma"...), on ne pourra qu'apprécier le projet de rééditions limitées de morceaux rares du groupe. Dans ce cadre, la demo "Incarnation of Morbidity" sortie en 1991 va être rééditée très prochainement sous forme d'un 45 tours limité à 400 copies par le label suédois To The Death, le tout accompagné d'un livret 16 pages.

Cemetary - Incarnation of morbidity

Réédition culte : "Ignis creatio"

PYOGENESIS fait partie de ces groupes qui ont une double existence: culte dans une scène qu'ils ont quitté très tôt, ils ont obtenu une très grande notoriété ensuite dans une toute autre scène avec une musique, un folklore et un public différents (en l'occurence pop punk) avant de disparaitre depuis 2002. 

Pendant cette première époque est sorti un album culte en 1992 parfois intitulé Ignis Creatio parfois sobrement Pyogenesis (le CD ne porte aucune mention du titre) sorti à l'origine sur le label black metal Osmose Productions et qui est un album de référence avec son doom/death atmosphérique assez unique (qu'un ancien membre du groupe a d'ailleurs tenté de reproduire sans jamais l'égaler dans ses groupes postérieurs DYSTROPHY et BLOODLINE).

20 ans après la sortie, le groupe en stand-by semble avoir pris la mesure de l'impact de cet album immortel et ont réédité l'album dans une version augmentée avec des bonus tracks pour un total de 50mn intitulée Ignis Creatio - The Origin of Fire 20th Anniversary, en version CD sur le label dirigé par le leader (Hambourg records) et en une version double vynil limitée à 600 copies en CD sur Ordo MCM Records.

Pyogenesis - Ignis creatio

The Eye - Supremacy

Debemur Morti Productions a remis à la lumière fin mars un album culte de black, un peu oublié, et pourtant l'une des meilleurs sorties black française des années 90:  "Supremacy" réalisé par The Eye en 1997 sur le défunt label français Velvet Music. Le géniteur de ce projet n'est autre que Vindsval, le leader de Blut Aus Nord, dont la collaboration avec Debemur Morti semble être fructueuse: les 2 premiers Blut Aus Nord, sortis originellement chez Velvet Music, avaient déjà été réédités en avril 2012. Cette réédition a donné lieu à un nouvel artwork ainsi qu'à une édition vynil.. Dommage que la demo Normannishka sortie en 1996 n'ait pas été incluse en bonus... La prochaine réédition des travaux de Vindsval sera-t-elle le ep de Children of Maani ?

http://www.debemur-morti.com/

 

The Eye - Supremacy

Réédition culte: "âmes de marbre"

SADNESS fait partie de ces groupes cultes qui ont acquis une notoriété certaine mais sont restés underground, qui n'existent plus et dont probablement seuls se rappellent ceux qui ont connu le groupe pendant sa période d'activité. Les dernières traces de Sadness s'arrêtent en 1998. Et malgré une courte existence (1990-1998), celle-ci aura été de qualité, et aujourd'hui encore il est difficile de classer le groupe clairement dans un style ou de le comparer à un autre groupe, on optera pour l'étiquette "gothic dark metal". Les trois albums sont devenus difficilement trouvables et leur prix se trouvent donc ajustés à leur statut rare, tout comme le projet parallèle de Chiva (l'album Oracle Morte en 1996)...

Le label Iron Tyrant a eu la judicieuse de rééditer le premier album Ames de Marbre, la plus avantgardiste des productions du groupe, sortie en 1993 sur le label suisse Witchhunt, sous la forme inédite d'un double vynil incluant les 2 demos du groupe Y (1991) et Eodipus 1992). 100 exemplaires sont proposés sous forme d'un picture disc pour le premeir disque et le deuxième en rouge, valorisant ainsi ce groupe suisse d'un bel objet de qualité et remettant au goût du jour un groupe qui le mérite pleinement.

http://www.irontyrant.net/Sadness - Ames de marbre

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×