Actualités

R.I.P. Andrea "Nebel"

Andrea Meyer, connue sous le pseudonyme de Nebel, est décédée le 13 octobre dans des circonstances dramatiques puisqu'elle fait partie des cinq victimes de la tuerie qui s'est déroulée dans la ville de Kongsberg en Norvège.

Présentée par certains médias (y compris grand public) comme une musicienne metal, ses liens avec cette scène sont en réalité très limités mais elle apparait effectivement comme guest pour des voix narratives sur deux albums réputés de black metal : The Principles of Evil Made Flesh, premier album de Cradle of Filth sorti en 1994 (effectivement son nom apparait bien dans le livret, même si cette info m'avait échappée pendant 25 ans, et elle assurait donc quleques voix féminines avant l'arrivée de l'emblématique Sarah Jezebel Deva) et également sur le troisième album de Satyricon, Nemesis Divina en 1996 (ici uniquement sur le morceau "The Dawn of a New Age"). Andrea était toutefois proche de la scène black norvégienne du début des années 90. D'origine allemande, elle s'était installée dans les années 90 en Norvège et a d'ailleurs porté le nom de Haugen pendant de nombreuses années puisqu'elle était mariée à Thomas Haugen, alias Samoth du groupe de black metal Emperor, avec qui elle avait eu une fille.

La renommée de Andrea au niveau underground est surtout établie par l'unique album du duo AGHAST Hexerei Im Zwielicht Der Finsternis sorti en 1995 sur le label Cold Meat Industry (réédité une première fois en 2009 par le label russe Eternal Pride) et qui est reconnu comme un album particulièrement expressif en dark ambient rituel. Dès 1996, Andrea s'était plongée dans un autre univers avec son projet Hagalaz Runedance qui s'inscrivait dans un registre dark folk atmosphérique et axé sur le folklore nordique qui a eu une certaine notoriété avec 3 albums The Winds Thant Sang of Midgard's Fate en 1998 (sorti sur Elfenblut, sub-division du label Misanthropy), Volven en 2000 et Frigga's Web en 2002. Andrea avait ensuite encore élargi son horizon musical avec les 3 albums de son projet Nebelhexe entre 2004 et 2009 avant de retourner vers un style plus dark ambient en 2011 avec tout d'abord son album "spoken words" The Dark side of Dreaming sorti sous le nom "Andrea Nebel", avant d'enclencher un nouveau projet solo intéressant nommé Aghast Manor qui a donné lieu à deux albums : Gaslights en 2011 et Penetrate en 2013.

De nombreux hommages ont été rendus à Andrea, on retiendra notamment ceux de vétérans des années 90 comme Ulver ("I remember Andrea (and Tania), Aghast. I was kinda in awe of these dark queens") ou Mortiis ("You created pagan inspired music, 15 years before everyone else thought it was cool" + photo 2002).

Le rapport à la mort et à la souffrance pouvant paraitre ambigü dans les scènes "dark", nous citerons ces belles paroles tenues par Andrea : "Life is meant to be lived! It is a wonderful and limitless journey and I am fascinated by all its mysteries and explore spiritual philosophies from around the world. I love true spirituality, real people and real accomplishments.". 

AGHAST 1995

HAGALAZ RUNEDANCE 1998

AGHAST MANOR 2013

https://andreahaugen.bandcamp.com/music

Ancient

Nous évoquions en décembre 2019, le début d'une mini-tournée spéciale pour ANCIENT marquant les 25 ans de la sortie de l'album Svartlavheim. Avec la mise en berne des concerts pendant 2 ans avec les mesures covid, cette mini-tournée n'avait pas pu aller à son terme. Ancient poursuit donc en 2022 cet hommage à leurs débuts proposant quelques concerts is isolés avec uniquement des morceaux de Svartlavheim et du EP'95 Trolltaar (à Nausea, on a d'ailleurs fait le déplacement en Italie pour saisir cette aubaine et c'est une réussite).

Dans ce contexte hommage à la première époque de ANCIENT, une nouvelle compilation centrée sur cette période vient de sortir sur le label Soulseller (qui avait déjà réédité Svartlavheim et l'incontournalbe Cainian Chronicle sous différents formats en 2021). Présenté comme une compil avec les "complete early works", ce n'est pas toutefois pas la première compil couvrant cette période (la 4eme en fait...) et on retrouve sur Eerily Howling Winds, outre la première demo 93 dont elle porte le nom, un ensemble de morceaux pré-Svartalcheim et des version demo de Trolltaar ; une compil portant le même nom avec la mention "Antediluvian Tapes" était déjà sortie en 2005 mais il semblerait qu'il s'agisse de versions différentes, et des versions originelles non retouchées : "All the recordings are the raw versions from the demos, with no re-mastering or editing done. We chose to keep the recordings in their pure form, to keep the old raw feeling they had back in the days. These recordings were the very roots of Ancient, what got them noticed in the underground scene worldwide back in 1993/ 1994. Includes early images and liner notes by Aphazel & Grimm." Pour l'occasion, le logo utilisé est effectivement le premier logo du groupe.

Soulseller a également réédité une rareté liée aux débuts de Ancient, puisqu'il s'agit du groupe pré-Ancient nommé Putrefaction où oeuvraientt déjà ensemble Grimm et Aaphazel alors dans le registre du death metal (cas de beaucoup de groupes de la première vague  avant de se tourner vers le  black metal). Le EP intitulé Unearthed enregistré en 1992 et sorti en 1993 a ainsi été réédité sous le format 45 tours d'origine, en écoute ici.

=> A lire sur Nausea : chroniques de ANCIENT

Cultus Sanguine

Cultus Sanguine, projet dark doom italien à forte identité, fondé en 1993 avait splitté en 2001 après un mini-album culte éponyme (réédité en vynil courant 2021 sur un label...colombien), 2 albums sur des labels de référence (Candlelight et Season, of Mist) et un split final aux côtés de Seth. Reformé très discrètement en 2018, le groupe est redevenu pleinement actif avec des concerts en Italie en 2021. En juin 2022, est sortie une tape limitée à 66 copies (!) regroupant 2 enregistrements diffusés de façon très limités à l'époque : Official Rehersal 1994 et Promo 1996. Une cassette limitée sous forme d'un split avec le groupe italien Black Oath était également sortie sous le titre Reh Darkness 2021 à l'occasion de leur concert commun en novembre 2021 et proposait 2 morceaux issus des récentes répétitions. Un nouvel album est actuellement en préparation.

https://www.facebook.com/JoeCultusSanguine

Cultus sanguine - Promo 96 Rehearsal 94

 

=> A lire sur Nausea : Chronique Cultus Sanguine

Dawn and Dusk Entwined

Projet fondé au milieu des années 90, DAWN AND DAWN ENTWINED était réapparu en 2020 après une mise en veille officielle en 2013. Après une première sortie en 2020 avec le EP Lost and Found proposant des inédits de la période 2001-2010, un nouvel album a vu le jour en octobre 2020 sous le titre Crossed Path ainsi qu'un EP initulé Promises To Keep en novembre 2021 avec Patrick Leagas de Sixth Comm en spécial guest. Un nouvel album intitulé When I die, burn me with the clothes of my youth va sortir au cours de l'été sur le label vétéran Dark Vynil. En attendant cette nouvelle production, les 3 EP Fin de Siècle sortis entre 2010 et 2012 se voient regroupés sur un seul CD de 19 titres par le label Twilight.

David Sabre, depuis ce retour, semble particulièrement actif puisqu'il mène en parallèle 2 autres projets. GODWIN POINT est un nouveau projet qui se rapproche de certains aspects qui ont disparu de Dawn and Dusk Entwined (la nouvelle ère de DDE se veut dépouillée de l'aspect martial qui avait agrémenté certaines productions et incorpore des éléments new wave) et qui est défini comme de l'Hypnotic and raw harsh-ambiant avec des éléments electro-industrial, et se situant entre Sophia, Autopsia ou Deutsch Nepal, et la vieille époque de Cold Meat Industry (qui fût un temps le label de DDE). Un premier album a vu le jour en 2021 et un deuxième album va sortir  cette année sur Dark Vynil.

Enfin, David mène également un troisième projet intitulé THIS STRANGER WITHIN qui oeuvre dans les registre de la synth wave, de la new wave et de l'EBM. Après un premier album intitulé Terms and Conditions en septembre 2020 et plusieurs EP, un nouvel EP intitulé Divide and Rule - Part 1 a vu le jour en avril.

https://www.facebook.com/Dawn-Dusk-Entwined-159502797406125/

Deviser

Bien que moins réputé que d'autres groupes grecs des années 90, Deviser fait partie des premiers groupes de la scène black metal hellénique puisqu'il s'est formé en 1989 en Crète, la même année que Varathron et Necromantia, la même année où Rotting Christ (formé en 1987) s'oriente vers le black metal. Ce n'est toutefois qu'en 1996 que Deviser sortira son premier album, après bien des albums majeurs venant de Grèce, mais Unspeakable Cults, malgré une notoriété limitée, est incontestablement un album de référence à l'identité marquée. L'album suivant en 1998 s'avèrera décevant mais Running Sore, en 2002 (chroniqué dans nos pages) sera une réussite. On perdra ensuite la trace du groupe : un quatrième album est sorti discrètement en 2011, où Deviser semble se chercher un nouveau style peu concluant avant de splitter sans grande surprise.

Deviser est réapparu discrètement en 2017 (tellement discrètement qu'on en avait pas entendu parlé..) avec un EP digital intitulé Howling Flames, réédité en CD (avec un bonus) en 2019 par le label grec Sleaszy Rider (qui a réédité les 2 premiers albums également) et qui renoue avec le style originel de Deviser. Un cinquième album est annoncé depuis 2021; il devrait voir le jour prochainement sous le titre Evil Summons Evil. Un premier single intitulé "Evoking the Moon Goddess" est sorti en mars via le bandcamp du groupe et annonce un album prometteur dans la continuité de la bonne époque.

https://deviserofficial.bandcamp.com

https://www.facebook.com/Deviser-135734023147260/

Nokturnal Mortum 2022

Peu avant le début de la guerre avec la Russie, Nokturnal Mortum, groupe de référence en pagan black metal, implantée dans une zone centrale du conflit à Kharkiv (d'où viennent également les groupes Drudkh, Hate Forest, Astrofaes) a sorti, sur son propre label Oriana, un nouvel album le 16 février sous le titre До лунарної поезії signifiant en anglais "To Lunar Poetry".

Comme son titre le suggère, ce n'est pas un véritable nouvel album mais un réenregistrement de morceaux de l'excellent album Lunar Poetry à l'occasion des 25 ans de sa sortie en 1996, que le groupe présente désormais comme une demo (pourtant sur sa première sortie cassette en 96 sur le label polonais Morbid Noizz, dans les commentaires du livret, Lunar Poetry était bien présenté comem un album, même chose sur la version Cd sortie par Oriana, le label géré par le groupe, en 2004). Il ne s'agit pas d'un ré-enregistrement identique de l'album (comme l'on fait quelques groupes pour actualiser de vieux albums)  ; on n'y retrouve pas tous les morceaux d'origine (comme la reprise de Celtic Frost) et "Return of  The Vampire Lord" du EP 97 y est par-contre inclus. Nokturnal Mortum s'était fait connaitre en 1997 avec Goat Horns qui avait bénéficié d'une bonne diffusion (via Nuclear Blast qui a renié le groupe par la suite du fait de sa réputation sulfureuse), mais la discographie du groupe, actif depuis 1994, était plus vaste et intéressante avec des albums demo et des EP qui ont donné lieu à différentes rééditions.

L'objectif de ces nouvelles versions est visiblement de les intégrer dans les futures playlists du groupe puisque ces morceaux n'étaient plus joués : "Many fans still wonder why it is labelled only as demo, while others simply praise it as pagan black metal at its best. On other hand due to some technical aspects, mostly because of the loss of the lyrics and the absence of new keyboard arrangements, the band did not perform the fan favorites from Lunar Poetry during the last two decades". Plus de détails ici.

Ce nouvel enregistrement voit aussi le retour d'anciens membres du groupe pendant les années 90.

http://www.nokturnal-mortum.com/

https://www.facebook.com/nokturnalmortumofficial

Mortiis - Era one

Håvard Ellefsen continue d'explorer les archives du Mortiis de la glorieuse première époque, officiellement dénommée "Era One". L'année 2021 aura été productive dans cette démarche.

En mai est sorti un live intitulé  Transmissions from the Western Walls of Time  datant de novembre 1997, enregistré initialement de façon non officiel à San Francisco et qui était trouvable un temps via le "video" trading de concerts bootleg (et qu'on possède donc à Nausea avec l'image).

En novembre, est sorti The Shadow of The Tower aux formats CD, vynil et cassette via le label ukrainien The Devil's Elixirs (en fait déjà disponible sous forme digitale depuis octobre 2020), album inédit dont le contenu a été composé en 1997 et qui propose un unique long morceau de 32 minutes  Mortiis présente cet album ainsi : "Deep voices echoing from the distant past…  A ritualistic soundscape for journeys to deserts and dungeons. This is a recording from 1997. Originally used as background atmospheres for the rare & fairly far in-between live shows I was doing back then."

En janvier 2022, est sorti une nouvelle réédition de la demo 1993 The Song Of A Long Forgotten Ghost, à nouveau au format A5 sur Funeral Industries, comme en 2018, mais cette fois-ci avec la pochette de la toute première version autropoduite de 1993 (la plupart des rééditions avaient en fait repris la prochette de la deuxième édition cassette sortie par le label polonais Pagan Records en 93). Dans la même logique, les albums Ånden Som Gjorde Opprør (1994) et  Keiser Av En Dimensjon Ukjent (1995) ont également été réédité à nouveau en digibook A5 par Funeral Industries mais cette fois-ci en reprenant l'artwork d'origine lors de leurs sorties sur Cold Meat Industry (et non pas celles des moches rééditions de 2018...).

Par ailleurs, Håvard Ellefsen explore également les archives de l'ère pré-Mortiis, donc concrètement celle de son implication dans la scène black metal au début des années 90. Il a ainsi participé à un concert exptionnel avec Emperor dont il était le bassiste jusqu'en 1992, lors de la "Night of Emperial Wrath", un concert sous forme de live stream (ère covid oblige) le 26 mai 2021, aux cotés également de Faust, le batteur originel ; ce line-up n'avait pas rejoué ensemble depuis 19 ans.

Mortiis a également sorti un étrange objet intitulé Z.A.S.T. ZINE ANTHOLOGY 1990-1992 prenant la forme de "beau livre" de 128 pages dont le contenu est tout droit sorti du début des années 90 puisqu'il s'agit en fait de la réédition de 2 numéros d'un fanzine intitulé "Zombie Anal Sex Terror" que Mortiis gérait en solo et qu'il présente ainsi : "Collecting both issues in all their chaotic hand-drawn, cut-and-paste and irreverent glory, these pages provide a snapshot of that brief period when black metal was just beginning to emerge from Scandinavia and death metal still dominated the listening habits of most underground metal devotees."

Enfin, Mortiis Era One s'embarque pour une série de concerts en 2022 dans le cadre d'une tournée en première partie de Mayhem, l'un des groupes cultes du black metal norvégien des 90's.

https://www.facebook.com/officialmortiis

https://downloadmusic.mortiis.com/

.Cut

Si la collaboration inspirée de .Cut avec Gibet que nous suivions à Nausea (voir chroniques et interview) semble s'être arrêtée en 2011, Albérick, unique membre de .Cut (prononcer DotCUT), lyonnais expatrié au Canada, continue ses explorations sonores au gré de collaborations variables. Le voici cette fois-ci seul sur un mini-album intitulé Sinistre, qui sort sur un format inhabituel comme les aime Alberick puisqu'il s'agit de cassettes réutilisées, qui est le format spécialisé de Histamine Tapes, un label américain qui se présente ainsi "Lofi Experimental Cassette label focusing on reuse. Breathing new life into unwanted ephemera. Tapes that show their age". Il s'agit d'une édition limitée de 36 copies avec chacune une pochette unique puisque il s'agit d'un découpage d'un livre américain de photographies paysagères. Cette production peut être présentée comme du dark ambient expérimental. Un clip a été réalisé pour l'occasion pour le morceau "Gérard".

Friand de projets atypiques, Cut a également enregistré un inédit inspiré par Nikolai Gogol d'une durée d'une minute pour une compilation intitulée Diary of a Madman, limitée à 100 exemplaires cassette avec Poutine en couverture dont les bénéfices vont à la Croix Rouge ukrainienne et qui prend la forme de 61 morceaux par 61 groupes pour une durée de 60 minutes... mais il existe aussi une version digitale avec... 121 morceaux. 

https://www.facebook.com/dotcut

Slagmaur

Si la Norvège avait été un vivier de groupes emblématiques qui ont façonné le black metal dans les années 90, la source norégienne s'est fortement tarrie ensuite dans ce style ensuite avec peu de groupes intéressants à quelques exceptions près. C'est le cas de SLAGMAUR créé en 2006 qui est resté relativement underground et qui propose un black metal avec une identitié marquée tant musicalement que conceptuellement. Bien que le groupe baigne dans un folklore macabre parfois kitsch, la musique produite est sombre avec une certaine étrangeté et son black est teinté de lourdeur et dissonnance.

Annoncée depuis 2020, Slagmaur s'apprête à sortir son quatrième album succédant à l'excellent premier album Skrekk lich kunstler sorti en 2007, à Von Rov Shelter en 2009 puis à Thill Smitts Terror sorti en 2017 après un long silence et marqué par le départ du chanteur originel impliqué pour sa part dans un autre projet intéressant depouis 2017 intitulé Anarchidas dont le folklore baigne dans les monstres marins. Entre temps,  leur side priojet Tragediens Trone  a sorti son premier album éponyme en 2019, 13 ans après leur unique demo de 2007, à nouveau sur Osmose Productions, le label de Slagmaur depuis 2009.

Slagmaur va donc sortir courant 2022 ce nouvel album ; en intendant un premier single digital a vu le jour avec le morceau "Ritual Dogs" qui fait suite au single "Wildkatze" en 2019.

https://www.facebook.com/slagmaurofficial

Celestial Season, the doom era

Celestial Season était réapparu discrètement en 2020 après avoir splitté en 2001 suivi d'un retour inaperçu en 2011, le temps d'enregistrer une nouvelle version du morceau "Decameron" de 1995. Au début des années 90, Celestial Season avait été un groupe emblématique de la scène doom/death atmosphérique, emboitant le pas à My Dying Bride avec un violoniste (et même deux!) comme membre permanent. Formé en 1991, un excellent premier album teinté de romantisme sombre intitulé Forever Scarlet Passion était sorti en 1993 sur le label français Adipocere suivi en 1995 de Solar Lovers, marquant une évolution réussie vers quelque chose de plus personnel avant de malheuresement complètement changer d'univers musical en s'aventurant dans le stoner. 2020 marquait un retour à son identité "doom era" comme la présente désormais le groupe, qui a pris d'ailleurs la forme symbolique d'un coffret vynil sous ce titre rassemblant les 2 albums cultes et l'album 2020 du retour The Secret Teaching. S'en est suivie en 2020 la sortie sur Vic Records, label spécialisé dans les rééditions de raretés, de The Merciful rassemblant la demo Promises de 1991, le EP Flowerskin de 1992 et les inédits du Promo 1994. Suite à un single sorti en 2021, Celestial Season sortira en avril un nouvel album intitulé Mystyerium 1 s'inscrivant dans cette "doom era" dans laquelle le groupe excelle.

https://www.facebook.com/CelestialSeason

https://celestialseason.bandcamp.com/

Christian Death 2022

Mené par Valor depuis 1985, Christian Death, le groupe gothique fondateur du sous-genre "deathrock" va sortir son 17eme album en mai (l'ère Rozz Williams ne s'étale que de de 1979 à 1984, avec un deuxième groupe Chistian Death mené en parallèle de 1991 à 1998). Intitulé Evil Becomes Rule, cet album succèdera à l'album The Root of All Evilution et sera le troisième album à sortir sur le label français Season of Mist qui a par ailleurs réédité plusieurs albums du groupe, notamment dernièrement 4 coffrets thémathiques de leur discographie. Depuis 1994, Christian Death est une entité fixe constituée par le duo Valor et la charismatique Maitri qui ont réalisé, à l'occasion de nouvel album, un clip pour le morceau "Beautiful" qui s'inscrit dans leurs morceaux à consonnance deathrock, bien que leurs albums intègrent en général différents registres musicaux.

Lycia 2022

La collaboration entre Avantgarde Music et Lycia se poursuit de manière inspirée. Ionia, leur premier album initialement sorti en 1991 avait été édité pour la première fois en avril 2021 par Avantgarde Music. C'est assez logiquement désormais au tour de l'excellent A Day in the Stark Corner, deuxième album sorti en 1993 de se voir éditer pour la première fois en vynil, un album particulièrement froid et prenant que Mike Van Portfleet présente ainsi: “It’s hard for me to describe A Day In The Stark Corner. It’s a release that came from a difficult space. Dark albums usually come from dark times, and for Stark Corner that was definitely the case. I was in the midst of an existential meltdown (and one fueled by excessive substance use) and while recording it felt as though this would be the last Lycia album, and the last I’d ever sing”.

En mars sort également un nouvel EP intitulé Simpler Times comportant 2 morceaux inédits qui s'inscrivent dans la continuité du précédent EP 2021 Casa Luna, puisqu'ils sont à nouveaux composés avec élaborés avec John Fair qui collaborait avec Mike Van Portfllet au début des années 80 avant la création de Lycia et qui sonnent volontairement très années 80 et groupes 4AD.

R.I.P. Saison Froide / Paris Violence

Flav, leader de Saison Froide et Paris Violence est décédé fin janvier. A Nausea, on connait surtout Saison Froide, projet cold-wave débuté en 2001 et inauguré avec l'album Lassitude sorti uniquement au format cassette sur Islika Produktions, le label de Flav. S'en sont souivi 2 splits sortis au format LP sur le label français cold wave Brouillard Définitif, avec tout d'abord Ligne froide en 2008 aux côtés de Ligne d'Hiver, groupe disparu des années 80, qui n'avait publié des morceaux que sur des compils à l'époque, puis Figé dans le marbre en 2013 aux côtés de Congrès de Vienne, groupoe formé aux débuts des années 90.  En 2016, est sorti un deuxième album intitulé Convalescence puis un dernier EP est sorti en 2017 intitulé Derrière, Rien, à nouveau sur Islika. Saison Froide a ainsi fait une carrière discrète mais efficace dans le domaine de la cold wave.

Paris Violence était en revanche plus connu avec une discographie consistante. Actif depuis 94 (Flav avait alors 15 ans!) et rattaché à la scène Punk Oï, ce projet s'en distinguait en revanche par son style défini comme un mélange de Oï et de New wave, et par une imagerie un peu dandy/gothisante, et un univers désenchanté emprunt de littérature et d'histoire. Paris Violence fait donc partie de ces groupes underground qui brouillent les frontières musicales et qui attirent ainsi notre attention à Nausea. En dehors de la sphère musicale, Flav était d'ailleurs docteur en Histoire, chercheur rattaché à la Sorbonne et a puplié de nombreux articles et livres sur Louis de Bonald notamment. L'année 2021 avait été productive avec un nouvel album intitulé Allons de l'arrière, un split aux côtés d'un groupe de Oï anglais des années 90, et un  EP sorti en septembre 2021 intitulé D'humeurs Toujours Aussi Noires, sur Islika Productions, le label de Flav sur lequel est sorti la plupart de ses produktions.

SAISON FROIDE

PARIS VIOLENCE

http://parisviolence.com/

Artesia

Actif depuis 2003, Artesia s'était illustré à ses débuts dans un style dark atmospheric proche de la première époque de Dark Sanctuary avant de s'en détâcher. 2011 avait marqué une évolution du line-up avec le quatrième album Wanderings. Le projet était ensuite devenu plus discret avec une nouvelle sortie qui ne viendra qu'en 2017 avec un EP cinq titres autoproduit intitulé En cette fin de jour, diffusé sous forme digitale et sur support cd dans une version limitée à 50 copies. Artesia est de retour en janvier 2022 avec un nouvel album autoproduit intitulé Ténèbres, Prenez moi la main diffusé pour l'instant sous forme digitale avant qu'une version cd limitée et numérotée ne voit le jour prochainement.

https://artesia-official.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/artesia.music

Tristitia

Groupe suédois emblématique des années 90 avec un style doom dark metal solennel et mélancolique avec un chant à consonnance black metal, Tristitia était entré en sommeil en 2002 après un virage plus heavy doom. Réactivé progressivement en 2012, Burial At The Sad qui marquait le retour vers le style originel de Tristitia était sorti début 2020. Luis B. Galvez, tête pensante du projet, poursuit dans cette voie, toujours accompagé de son comparse Thomas Karlsson au chant, avec un nouvel album intitulé Doomystic qui devrait sortir prochainement ; un premier titre est sorti en novembre et un nouveau single digital intitulé "The Crosses" vient de voir le jour en janvier. Par ailleurs, Tristitia continue de se replonger dans son passé avec la sortie sous forme digitale en janvier de Evilive II '95 qui propose un live datant d'octobre 1995 enregristé à Halmstad, et qui fait suite à une première diffusion en novembre d'un autre live datant de avril 95.

https://tristitia.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/tristitiadoomain

Brighter Death Now

Si le label culte Cold Meat Industry avait mis fin à ses activités en février 2014, son cerveau, Roger Karmanik, n'a jamais stoppé Brighter Death Now, son projet Industriel noise / power electronics, créé à la fin des années 80, et dont la notoriété dans le style est bien établi. En 2014, sortait justement With Promises of Death, sur Familjegraven, nouveau label créé uniquement pour sortir de nouvelles productions de Brighter Death Now qui n'avait alors rien sorti de nouveau depuis 2007.

Cet album n'était pas un album testament emboitant le pas à la fermeture de CMI puisque Brighter Death Now est de retour avec de nouvelles productions inspirées qui s'inscrivent dans le style bien reconnaissable du projet : l'album All too Bad, Bad For All est sorti fin décembre 2021, et il est suivi courant janvier de Everything is gonna be alright, EP avec 4 inédits issus des même sessions d'enregistrement édité dans un format vynil limité à 500 copies.  En 2019, était déjà publiée une répétition sous le titre No Decency attestant de la forme du projet renommé "The Cult of Brighter Death Now".

Bien que distribuées officiellement par le vieux label alleand Tesco, ces deux nouvelles productions portent l'emblême de Cold Meat Industry dont la numérotation des productions semble étrangement repartie au début depuis 2018 avec la réédition des projets Brighter Death Now. En effet, une compilation de 64 morceaux de Lille Roger couvrant la période de 1984 à 1987 était sortie aux formats box 5 vynils et digital en 2018 sous la réfrence CMI-01, puis éditée sous forme d'une box 5 CD courant 2021. En 2021, est également sorti sous la référence CMI-02 une compilation 24 titres de Bomb The Daynursery, autre projet pre-Brighter Death Now puisque l'album Pain In Progress sorti en 1988 était sorti sous ce patronyme avant sa réédition de 1990. Cette compil propose des morceaux datant de 1981 à 1983.

Pour l'heure, Brighter Death Now va embarquer pour une mini-tournée européenne aux côtés de Of  The Wand and The Moon.

https://brighterdeathnow.bandcamp.com

Duncan Patterson

Membre de la première époque de Anathema en tant que basssite, Duncan Patterson avait quitté le groupe après Alternative 4 sorti en 1998 dans lequel il s'était beaucoup impliqué, puisqu'il était à l'origine de la composition et des lyrics de nombreux morceaux, même chose pour l'album Eternity en 1996. Des albums qui ont eu eu un echo dans plusieurs projets menés par Duncan ensuite avec son groupe dénommé Alternative 4 qui a sorti deux albums, The Brink en 2011 et The Obscurants en 2014, puis l'album solo The Eternity Suite sorti en 2015.

Après son départ d'Anathema, Duncan avait créé en 1998 Antimatter avec Mick Moss (on ne peut que recommander l'excellent Solitary Confinment) qui a continué l'aventure en solo après le départ de Duncan en 2005, parti fondé un nouveau projet solo intitulé ION avec 2 albums Madre Protegenos en 2006 et Immaculada en 2010. C'est désormais sous son propre nom que Duncan semble poursuivre ses explorations musicales avec un deuxième album intitulé Grace Road à paraitre en mars 2022, qui semble s'inscrire dans le style acoustique, intimiste et mélancoliquedéveloppé par Duncan dans différents projets.

https://duncanpatterson.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/duncanpatterson.music

Nuit Noire

Atypique et loin des clichés, Nuit Noire est inévitablement un projet qui retient l'attention de Nausea avec son style musical développé depuis 1997 de manière plutôt confidentielle quelque part entre du black old school, du black metal onirique et du punk baignant dans une atmosphère féérique et étrange, à la fois naïve et déjantée. Fin décembre est ainsi sorti le huitième album intitulé Fäerie über alles,  au format CD sur Creations of The Night, le propre label du groupe et en version cassette  limitée à 100 copies sur Levertraan, un label des Pays-Bas qui a déjà sorti d'autres productions de Nuit Noire dans ce format. Initialement projet solo, Tenebras est accompagné sur cet album d'une chanteuse comme ce fût le cas par le passé.

https://www.facebook.com/NuitNoireOfficial/

=> A lire sur Nausea : NUIT NOIRE Live report 2006

Ieschure / Akhernar

Ieschure et Akhernar sont deux projets qui ont en commun d'être l'oeuvre d'une certaine Lilita Arndt qui nous vient d'Ukhraine et qui est l'unique membre de ces 2 projets.

Se présentant comme "Occult one-woman Black Metal from Ukraine", Ieschure propose un black metal plutot tourmenté et s'affirme comme un projet digne d'intérêt. Ieschure existe en fait depuis 2015 et plusieurs productions ont déjà vu le jour de manière assez confidentielle : un premier album intitulé The Shadow est sorti en 2017 suivi par un excellent Ep Cold Stars of Eternity en aout 2020. Un deuxième EP intitulé Phantoms of Agony est sorti dans la foulée en novembre 2020 proposant 3 nouveaux morceaux qui ont été réédités en juin 2021 dans le cadre d'un split CD intitulé Witch's Consecration avec un groupe brézilien prénommé Promethean Gate.

Akhernar est en revanche un projet tout récent qui explore d'autres contrées musicales. L'intérêt de Lilita pour les ambiances sombres et l'occultisme s'est incarné cette fois-ci dans un style dark ambient rituel et drone tout à fait intéressant et très immersif ; le projet est d'ailleurs présenté comme de l'"occult drone ambient". Un premier album intitulé Labyrinths of Darkness est sorti fin janvier. Pour l'instant, l'album n'est disponible qu'au format digital mais il va être édité fin février au format tape limité à 100 copies par un label américian du nom de American Decline.  Lilita a également un autre projet qui ne semble plus actif, Embrace Of Hedera, qui propose une sorte de folk ambient qui baigne dans l'univers du dungeon synth. Un album intitulé The Castle ofn the Rolling Hills est sorti en 2020 des morceaux composés entre 2007-2011 et enregistrés en 2015.

https://www.facebook.com/ieschure

Sopor Aeternus 2021

Nous évoquions en 2019 une évolution surprenante de Sopor Aeternus après une longue période peu intéressante. Death and Flamingos a été suivi par Island of The Dead qui ne confirmait par l'orientation prise. Sopor Aeternus nous surprend pourtant à nouveau en 2021 à l'occasion des 30 ans du projet où Anna Varnay a décidé de retravailler deux titres initialement sorti sur la demo originelle de 1991. "Dark Delight" and "Penance & Pain" ont fini par donner naissance à deux longs morceauxde véritable dark ambient intiulés "Averno" et "Inferno" et avoisant chacun les 20 minutes.

On notera également une autre sortie axée dark ambient avec un 7 Ep initulé the Dead qui propose 2 versions très courtes (moins de 2 minutes) du morceau utilisé comme teaser lors de la sortie de Island of the Dead.

Enfin, pour marquer ce passage symbolique des 30 ans, Sopor Aeternus a ressorti au format 10'"EP le morceau "Birth - Fiendish Figuration" proposant 2 versions (dans le style originel darkwave / gothic cette fois-ci) de ce vieux morceau de 1992.

https://soporaeternus.bandcamp.com/

Dark Tranquillity R.I.P.

"One of us is gone" : c'est par cette phrase que Dark Tranquillity débute le communiqué annonçant le décès de l'un de ses anciens membres, Fredrik Johansson, des suites d'un cancer. Dark Tranquillity est un groupe incontournable de la scène dark metal des années 90 puisqu'il a été l'un des fers de lance du style dit death metal mélodique (appelé aussi style "Gothenburg" qui est aussi la ville de At The Gates, l'autre pilier du style) qui a renouvelé le genre en lui apportant une touche mélancolique, mélodique et émotionnelle. Fredrik avait intégré Dark Tranquillity comme guitariste en 1993 après la sortie du premier album Skydancer, remplaçant ainsi Mikael Stanne qui deviendra dès lors le chanteur de Dark Tranquillity (le chant étant assuré avant par Anders Fridén qui partira former In Flames).  Il apparait sur les albums The Gallery (1995) et The Mind's I (1997), tous deux sortis à l'époque sur Osmose Productions, puis sur Projector en 1999 qui marque une évolution de leur style musical et une plus grande exposition en rejoignant Century Media.

Frostgard

Depuis quelques années, de nombreuses formations éclosent en se revendiquant du style Dungeon Synth dont l'un des piliers est le style pratiqué par Mortiis dans les années 90's, désormais identifié comme Mortiis Era One. Ces groupes sont souvent l'oeuvre d'une seule personne, et baignent dans un univers médiéval et fantastique avec une musique atmosphérique volontairement minimaliste, féérique, et mélancolique, parfois épique. Ces groupes fleurissent sur Bandcamp et outre le support digital, ils proposent en général une édition physique limitée au format cassette. Frostgard répond à tous ces critères et propose une première production intéressante intitulée Valaquenta I . Il s'agit en fait d'un one-woman band sorti de nulle part (aucun pays, elle se présente uniquement comme un "dark elf") qui baigne dans l'univers de Tolkien, précisément celui du "Silmarillion", avec des sonorités qui évoquent Mortiis sur des morceaux toutefois beaucoup plus courts. Une version tape va sortir en mai.

NIRNAETH

Nirnaeth était sorti d'une longue hibernation fin 2020. Actif dans la scène dark atmospheric des années 90, le one man band polonais avait tout d'abord réédité "Nirnaeth Arnoedidad" initialement sorti en 1999 uniqueent au format Tape. L'année 2021 a concrétisé ce retour avec un EP initulé Pass away en mars puis l'album Auta I Lome, qui était annoncé depuis les débuts du projet (les 3 albums formant une trilogie), est finalement sorti en octobre 2021 en CD, cassette et vynil.

Par ailleurs, Piotr a également réactivé son projet parallèle SMRTN, et a sorti 2 albums basés sur des compositions des années 90 avec Mystery of the Trees regroupant des morceaux composés entre 1995 et 1998 ainsi que de l'album R'lyeh initialement composé en 1999, conceptellement élaboré autoir de l'univers de Lovecraft, à découvrir sur la page bandcamp de Smrtan.

=> A lire sur Nausea : Nirnaeth interview 2021 

Paradise Lost

Le 23 décembre est sortie la version française de la biographie officielle de Paradise Lost intitulée "Il n’y aura pas de Célébration" en référence au titre "No Celebration" (album Symbol of Life de 2001), initialement publiée en 2019 en version anglaise et rédigée à l'occasion des 30 ans du groupe. L'auteur est David E. Gehlke (voir son interview lors de la sortie de la version angalise ici), journaliste musical qui a participé à divers magazines et webzines, avec une préface par Karl Willetts de Bolt Thrower qui est un proche du groupe de longue date. Cette version française sort chez Flammes Noires, un éditeut qui a sorti notamment "Non Serviam" la biographie officielle de Rotting Christ ainsi qu'un ouvrage sur Mayhem rédigé par Necrobutcher. L'ouvrage est disponible ici.

Paradise Lost - No Celebration

Leila Abdul-Rauf

Leila Abdul-Rauf, ex-membre de Amber Asylum, a sorti un nouvel album en juin intitulé Phantasiai, succédant aini à Diminution paru en 2018. Pour ce quatrième album, elle rejoint le label de référence Cyclic Law qui se présente comme "a refined selection of Ambient, Experimental and Industrial Soundscapes" et qui est donc parfaitement adapté pour diffuser la musique de Leila.

Phantasiai est selon Leila son album le plus froid et le plus sombre. Il s'agit d'un album conceptuel divisé en deux parties qu'elle décrit de la façon suivante en détail : The first suite, “Distortions in Phantasy,” describes a character being seduced and consumed by a powerfully addictive phantasy, one so destructive, the body, mind and spirit are annihilated beyond recognition. As the album moves between tracks I through IV, listeners may experience a gradual sensation of seeking deeper into an abyss. In the second suite, “The I Emerges,” the character experiences a renewal in which what little is left of the former self is vaporized through a crucible of sorts, then re-organized into a new physical and spiritual existence. The pain of the loss experienced by the former self is gone, but adjusting to the new self is an uncomfortable and disorienting experience, with reality perpetually coming into question.".

https://leilaabdulrauf.bandcamp.com/

Sisters of Mercy

Bien que toujours actif, Sisters of Mercy n'avait rien sorti depuis 1993. Le groupe, pilier du gothic rock, qui se résume désormais à Andrew Eldricht (mais dont sont sortis les membres de The Mission et Ghost Dance) assure toujours régulièrement des tournées et propose même quelques inédits en live jamais officiellement sortis et dont l'heure n'est toujours pas venue. En revanche, c'est une sortie des plus intéressantes qui a vu le jour au courant de l'été sur Merciful Release (et son label de tutelle Warner) dont le contenu est tout droit sorti des années 80 avec les fameuses BBC sessions qu'ont assurées de nombreux groupes phares des années 80.

A l'instar de celles de Dead Can Dance sorties en 2016, celles de Sisters of Mercy sont des plus intéressantes. Il s'agit en fait de trois sessions distinctes réunies sous le titre BBC-Sessions-1982-1984, donc la meilleure période avec des morceaux dont les versions officielles se trouvent sur l'excellente compil des EP de la période 80-83 Some Girls Wander By Mistake et sur l'album culte First and Last and Always sorti en 1985 (concrètement la période qui nous intéresse chez Nausea) ; à noter également une reprise inédite avec "Jolene" (réussie et typée comme toutes les reprises).

Dans un premier temps, ces versions avaient été publiées sous forme de EP au format digital en 2019 et 2020 via des plateformes commerciales ; les voici désormais réunies sur des supports physiques (CD digifile et vynil) intégrant officiellement la discographie de ce monument du gothic rock.
 

Sisters  BBC sessions

Letten 94

Letten 94 est un nouveau projet oeuvrant dans la mouvance actuelle du post-punk / cold wave 2010's. Il s'agit d'un duo venant de Zurich comportant notamment Dolores, membre également de Triumph of Death, le groupe hommage officiel à Hellhammer fondé par Tom G. Warrior en 2018. Un premier mini-album initulé Empty Ladnscapes et comportant 4 titres est sorti le 26 novembre sur Cold Transmission Music, disponible sur le Bandcamp du groupe.

Le groupe se présente ainsi : "Composé de Dolorès et de Freddy Van Ballast, LETTEN 94 est un duo suisse de coldwave partant de cette image mentale du Letten, et plus largement de l'Europe au lendemain de la chute du mur de Berlin, comme point de départ d'une musique électronique parfois agressive et syncopée, parfois sombre et mystérieuse. La guitare, illustrant les rythmes d'inspiration ferroviaire de Van Ballast, commémore le mouvement post-punk, alors que la voix profonde et lancinante de Dolorès prépare les auditeurs au ton ouvertement nihiliste de leurs créations."

Un clip a été réalisé pour l'occasion : 

https://www.facebook.com/letten94/

Peter Bjärgö

Si l'activité de Arcana a volontairement été mise en veille en 2014 dans l'attente d'un renouveau, celle-ci semble au point mort après pourtant un épisode prometteur de retrouvailles inattendues  en octobre 2015 avec Ida Bengtsson, la première chanteuse de Arcana (1996 à 2000), qui n'a finalement pas abouti après plusieurs mois de collaboration.

En revanche, Peter Bjärgo est tout à fait prolifique pour son projet éponyme puisque il a sorti cette année un nouvel album en avril intitulé The Translucency Of Mind’s Decay, à nouveau sur le label Cyclic Law.  Il s'agit du cinquième album sous "Peter Bjargö", projet qui s'inscrit dans la durée et qui a développé une identité musicale propre dans le prolongement de Arcana. C'est également le 3eme album depuis la mise en veille de Arcana, à quoi s'ajoute 2 albums plus expérimentaux parus en 2018 sous le simple patronyme de Bjärgö.

https://peterbjargo.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/PeterBjargo

Lethian Dreams

Lethian Dreams, qui se présente comme du "Ethereal Doom Metal", et qui compte en ses rangs Carline Van Roos de Aythis, depuis sa création en 2002, est toujours actif. Un nouvel EP initulé Last Echoes of Silence est sorti début décembre : on y retrouve les éléments clés de ce style de musique avec voix éthérées, synthés atmosphériques, guitares acoustiques. Il succède à A Shadow of Memories, quatrième album sorti en 2020 et première sortie du groupe depuis 2014. 

Carline Van Roos, décidement très active en cette année 2021 (Secrets From Below, le cinquième album de son projet solo Aythis étant sorti en avril), a enclenché un nouveau projet dans un registre purement electronique, sous le nom de Electra Lore.

Mütterlein

Cinq années après Orphans Of The Black Sun, Mütterlein, projet solo de Marion Leclecq (ex-Overmars), présente son deuxième album intitulé Bring Down The Flags à paraitre fin décembre à nouveau sur le label français Debemur Morti (le premier album était sorti sur une sous-division du label gérée par Vindsval de Blut Aus Nord). Mütterlein  poursuit dans un style tourmenté, assez novateur élaboré dès ses début quelque part entre post-black, post-doom, post-punk.

Ce nouvel album fait suite à un récent split album intéressant sorti en août par le label Les Acteurs de l'Ombre aux côtés de Limbes (un nouveau projet black français né des cendres d'un projet nommé Blurr Thrower) où Mutterlein a proposé un morceau de 19 minutes.

Marion présente ce nouvel album de la façon suivante : "It is personal, because I am just trying to reveal my truth and to formulate it for myself. It is absurd, because life is absurd and MÜTTERLEIN is a Sisyphus effort to find meaning in something. It's imperfect because it is deeply human."

https://mutterlein.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/mutterlein

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site