Créer un site internet

Doom metal

Golgotha 2022

Ce deuxième retour de Golgotha enclenché en 2015 s'annonce plus perenne que l'éphémère retour de 2005. Après un album efficace en 2019, Erasing the Past, puis le EP Remembering the Past - Writing the Future en 2021 suivi du live "covid" Locked Down But Alive in 2021, Golgotha a sorti son cinquième album le 25 octobre intitulé Mors Diligentis, à nouveau sur le label X-treem Music (ex-Repulse). Si le groupe vétéran des balléares fondé en 1992 oeuvre toujours dans le doom death gothique, ce nouvel album est hélas marqué par le départ de Amon Lopez, chanteur originel du groupe de 1992 à 1998 qui avait réintégré le groupe en 2015, souhaitant se concentrer désormais sur un autre projet. Il est remplacé par deux femmes qui se partagent le chant, l'une assurant des voix claires et qui était déjà en guest sur Erasing The Past et une autre assurant une voix gutturale.

www.facebook.com/GolgothaOfficialBand/

Unholy - Holy Hell

Unholy fait partie de ces groupes des années 90's qui ont désormais un statut culte bien établi mais qui sont restés dans la sphère de l'underground, un statut bien mérité puisque Unholy formé en 1990 en Finlande est un des piliers de ce qui enfantera le funeral doom.  Si Unholy n'a rien sorti de nouveau depuis l'album Gracefallen en 1999 à l'exception du EP Dark Bombastic comprenant 2 versions live de morceaux du premier album enregistrés en Roumanie (festival du même nom) lors d'une courte reformation en 2012, en revanche, les rééditions sous différents formats de raretés intéressantes voient le jour depuis quelques années sur des labels plutot confidentiels. Unholy s'est notamment replongé dans les archives pre-Unholy lorsque le groupe s'appelait Holy Hell (un patronyme moins banal que Unholy, plus représentatif) de 1988 à 1990 ; la demo Kill Jesus de 1989 avait été rééditée une première fois en 2011 en vynil puis à nouveau en cassette en 2021. Courant 2022, Unholy va rééditer la demo antérieure, Unhallowed Passion, sur différents labels underground et sous différents formats (détail sur leur page FB), jusqu'à alors introuvable. Par la suite, les demos de Unholy vont également être rééditées sous différents formats, notamment Trip To Depressive Autumn, la dernière demo de 1992, qui avait déjà donné lieu à une réédition vynil en 2011 puis sous forme de cassette dans le cadre d'une box en 2020.

https://www.facebook.com/777UNHOLY

Cultus Sanguine

Cultus Sanguine, projet dark doom italien à forte identité, fondé en 1993 avait splitté en 2001 après un mini-album culte éponyme (réédité en vynil courant 2021 sur un label...colombien), 2 albums sur des labels de référence (Candlelight et Season, of Mist) et un split final aux côtés de Seth. Reformé très discrètement en 2018, le groupe est redevenu pleinement actif avec des concerts en Italie en 2021. En juin 2022, est sortie une tape limitée à 66 copies (!) regroupant 2 enregistrements diffusés de façon très limités à l'époque : Official Rehersal 1994 et Promo 1996. Une cassette limitée sous forme d'un split avec le groupe italien Black Oath était également sortie sous le titre Reh Darkness 2021 à l'occasion de leur concert commun en novembre 2021 et proposait 2 morceaux issus des récentes répétitions. Un nouvel album est actuellement en préparation.

https://www.facebook.com/JoeCultusSanguine

Cultus sanguine - Promo 96 Rehearsal 94

 

=> A lire sur Nausea : Chronique Cultus Sanguine

Celestial Season, the doom era

Celestial Season était réapparu discrètement en 2020 après avoir splitté en 2001 suivi d'un retour inaperçu en 2011, le temps d'enregistrer une nouvelle version du morceau "Decameron" de 1995. Au début des années 90, Celestial Season avait été un groupe emblématique de la scène doom/death atmosphérique, emboitant le pas à My Dying Bride avec un violoniste (et même deux!) comme membre permanent. Formé en 1991, un excellent premier album teinté de romantisme sombre intitulé Forever Scarlet Passion était sorti en 1993 sur le label français Adipocere suivi en 1995 de Solar Lovers, marquant une évolution réussie vers quelque chose de plus personnel avant de malheuresement complètement changer d'univers musical en s'aventurant dans le stoner. 2020 marquait un retour à son identité "doom era" comme la présente désormais le groupe, qui a pris d'ailleurs la forme symbolique d'un coffret vynil sous ce titre rassemblant les 2 albums cultes et l'album 2020 du retour The Secret Teaching. S'en est suivie en 2020 la sortie sur Vic Records, label spécialisé dans les rééditions de raretés, de The Merciful rassemblant la demo Promises de 1991, le EP Flowerskin de 1992 et les inédits du Promo 1994. Suite à un single sorti en 2021, Celestial Season sortira en avril un nouvel album intitulé Mystyerium 1 s'inscrivant dans cette "doom era" dans laquelle le groupe excelle.

https://www.facebook.com/CelestialSeason

https://celestialseason.bandcamp.com/

Tristitia

Groupe suédois emblématique des années 90 avec un style doom dark metal solennel et mélancolique avec un chant à consonnance black metal, Tristitia était entré en sommeil en 2002 après un virage plus heavy doom. Réactivé progressivement en 2012, Burial At The Sad qui marquait le retour vers le style originel de Tristitia était sorti début 2020. Luis B. Galvez, tête pensante du projet, poursuit dans cette voie, toujours accompagé de son comparse Thomas Karlsson au chant, avec un nouvel album intitulé Doomystic qui devrait sortir prochainement ; un premier titre est sorti en novembre et un nouveau single digital intitulé "The Crosses" vient de voir le jour en janvier. Par ailleurs, Tristitia continue de se replonger dans son passé avec la sortie sous forme digitale en janvier de Evilive II '95 qui propose un live datant d'octobre 1995 enregristé à Halmstad, et qui fait suite à une première diffusion en novembre d'un autre live datant de avril 95.

https://tristitia.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/tristitiadoomain

Lethian Dreams

Lethian Dreams, qui se présente comme du "Ethereal Doom Metal", et qui compte en ses rangs Carline Van Roos de Aythis, depuis sa création en 2002, est toujours actif. Un nouvel EP initulé Last Echoes of Silence est sorti début décembre : on y retrouve les éléments clés de ce style de musique avec voix éthérées, synthés atmosphériques, guitares acoustiques. Il succède à A Shadow of Memories, quatrième album sorti en 2020 et première sortie du groupe depuis 2014. 

Carline Van Roos, décidement très active en cette année 2021 (Secrets From Below, le cinquième album de son projet solo Aythis étant sorti en avril), a enclenché un nouveau projet dans un registre purement electronique, sous le nom de Electra Lore.

Shape Of Despair

Groupe emblématique du funeral doom, Shape of Despair est probablement le groupe dans ce registre à la longétivité la plus remarquable depuis 1998, même si les sorties sont devenues très espacées et au compte-goutte depuis 2004, les musiciens étant impliqués dans de nombreux projets différents. Il n'en demeure pas moins que le cinquième album, intitulé Return To The Void, s'inscrit dans le style de prédilection du groupe finnois et s'anonce comme toujours de qualité et émotionnellement chargé. Cet album sort à nouveau sur Season Of Mist qui avait sorti le quatrième album Monotony Fields en 2015 ainsi que Alone In The Mist qui est en fait la réédition de la demo 1998 publiée initialement sous le patronyme Raven. Entre temps, les 3 premiers albums ont été rééditées en vynil sur le vieux label néerlandais Hammerheart.

https://shapeofdespair.bandcamp.com/

https://www.facebook.com/shapeofdespairofficial

=> Chronique Shape of Despair

Vouna

VOUNA, projet créé en 2018 par Yianna Bekris a sorti en juin son second album, Atropos, sur Profund Lore Records, un label toujours à l'affût de groupes intéressants qui présente Atropos ainsi "Immerse yourself within one of the most singular, atmospherically colossal and emotionally crushing doom metal releases of the year, all solely produced, written, and performed in full by multi-instrumentalist Yianna Bekris" ; vous l'aurez compris il s'agit là d'un one-woman band de doom atmosphérique.

Le projet vient de Olympia, là où s'est développé toute une scène à forte identité autour de Wolves In The Throne Room, de groupes à la fois raw, atmospheric et folk. Yianna assure d'ailleurs en tant que guest de la guitare accoustique et du synthé sur le dernier Wolves In The Throne Room, et Nathan de Wolves est également en guest pour quelques voix sur l'album de Vouna. Le premier album éponyme était d'ailleurs sorti sur Artemisia Records, propre label de Wolves. Par ailleurs, Yianna a été active dans quelques groupes de black d'Olympia comme Eigenlicht et Sadhaka et en 2010-2011, elle oeuvrait dans un projet dark folk intitulé Vradiazei, ce qui explique la qualité des parties accoustiques.

Si Vouna est le projet solo de Yianna, celle-ci est entourée d'un line-up fixe et principalement fgéminin pour les concerts. A Nausea, on a l'opportunité de voir le groupe lors d'un concert intimiste à Genève en 2019, que l'on peut visionner ici.

https://www.facebook.com/VOUNAMETAL

Trouble RIP

Eric Wagner, chanteur originel de Trouble, est décédé à l'âge de 61 ans des suites d'une pneumonie (suite contamination Covid19) le 22 août.

Trouble, formé en 1979, fait partie des premiers groupes estampillés doom metal (à l'instar de Pentagram et Saint Vitus), avec leurs deux premiers album Trouble en 1984 et The Skull en 1985. Le groupe a également eu d'autres facettes au long de sa carrière. Eric Wagner a fait partie de Trouble sur deux périodes : de 1981 à 1997 puis de 2000 à 2008.

En 2012, Eric a formé The Skull avec Ron Holzner également dans Trouble, patronyme en référence au deuxième album de Trouble et musicalement axé doom metal. Le groupe jouait notamment en live du Trouble première époque et a sorti également deux albums. Eric est tombé malade alors que le groupe était en tournée avec The Obsessed.

https://www.facebook.com/troubletheskull

Trouble "Psalm 9" Live 1982


=> chronique TROUBLE "Live in Stockholm" (2006)

Many Suffer

Calvin Robertshaw fait partie du line-up originel de My Dying Bride de sa création en 1990 à 1999. Il apparait ainsi sur les albums cultes du groupe qu'il a donc quitté peu après l'album expérimental et déconcertant 34.788%. Après un silence en tant qu'artiste pendant 15 ans, Calvin a finalement réintégré My Dying Bride en 2014, reprenant ainsi son poste à la guitare, après le départ de Hamish Glencross qui lui avait succédé. Il quittera à nouveau My Dying Bride en 2018, et au cours de cette deuxième période, il apparait ainsi uniquement sur Feel the Misery sorti en 2015. Cette fois-ci, Calvin n'a pas pour autant quitté le monde de la musique puisqu'il a créé dans la foulée un projet solo intitulé Many Suffer, où il assure l'ensemble des instruments, et dont le style présenté comme "Doom with a heart of black" s'éloigne clairement du style de MDB. Le premier album autoproduit a vu le jour en novembre 2020 sous le titre The Strangest of Beasts.

Mourning Dawn

Mourning Dawn a sorti courant mars son quatrième album intitulé Dead End Euphoria, succédant ainsi à Les Sacrifiés en 2014, toujours dans le style black/doom qu'on lui connait et à nouveau sur le vieux label doom Aesthetic Death qui avait déjà sorti Wastes en 2017. Quelques semaines avant, Mourning Dawn a sorti une nouvelle version retouchée du deuxième album  For The Fallen, intialement sorti en 2007, intitulé pour l'occasion for The Fallen MMXX.

https://mourningdawn.bandcamp.com/album/dead-end-euphoria

Golgotha

Décidément les groupes des années 90 qui étaient en sommeil semblent en ébullition avec cette nouvelle décennie. Golgotha, probablement le seul groupe doom des Iles Baléares, du moins le plus ancien avec sa création en 1992, va sortir un mini-album en mars intitulé Remembering the Past - Writing the Future qui propose un nouveau morceau et 4 nouvelles versions de morceaux anciens. En fait, le retour de golgotha remonte à 2018 puisque 4 nouveaux morceaux étaient sortis sous la forme d'un EP intitulé Arise. En octobre 2019, est également sorti le quatrième album Erasing The Past. Golgotha était déjà réapparu de façon éphémère en 2005 le temps de l'album New Life. Ce deuxième retour, 13 ans plus tard, est passé totalement inaperçu ; peut-etre est-ce dû au label, Xtreem Music, tenu par Dave Rotten de Avulsed, chanteur de Golgotha en 2005, label plutot confidentiel, du moins pas dans le registre de Nausea, et successeur du label Repulse (ancien label de Golgotha, Heavenshore et Gothic Sex pour en citer les meilleurs). Cette deuxième résurrection est marquée par le retour du chanteur d'origine, ainsi que d'un style proche de celui de cette époque, un doom death gothique, qui s'avère efficace. Un clip a été réalisé pour "Don't Waste Your Life" qui figure sur ce nouvel Ep.

https://www.facebook.com/GolgothaOfficialBand/

https://golgotha.bandcamp.com/

=> chronique de "New Life" sur Nausea

A Fine Day to Exit

Après 30 ans d'existance, Anathema a décidé de se mettre en veille, impacté par la crise sanitaire internationale qui a conduit à l'annulation de leur tournée et à la réduction de leur activité (le 12eme album devant sortir en 2020). Un communiqué a été diffusé le 22 septembre : "Dear Anathema family, this year is like no others. We've all - every one of you included - faced unpredicable challenges, which impacted both our professionnal and personal situations. In this hardest of times, events over this year have left us with no option but to go on an indefinite hiatus. As individuals, it's now time to pursue other paths in life. We are beyond grateful for everyone's support over the years. There is no end to the love and respect we have for our fans for giving us the best years of our lives. The generosity you all showed following the unexpected cancellation of our tour will always stay with us. We could never have anticipated how this year would turn out. Many, many thanks. Anathema".

A Nausea, on n'a plus vraiment suivi le groupe depuis Hindsight en 2008 (bon album proposant des versions accoustiques de vieux morceaux) et on en est au final resté à Judgement sorti en 1999, n'ayant suivi le groupe que de loin, avec toujours un temps de retard. Le groupe a toutefois continué son chemin avec qualité, explorant de nouvelles facettes atmosphériques, progressives ou pop/rock. Le dernier album est sorti en 2017 et s'intitule étonnement ou ironiquement The Optimist.

Anathema restera en tout cas un groupe emblématique de la scène dark des années 90, un pilier  de la mouvance "doom death atmosphérique", aux côtés de My Dying Bride et Paradise Lost, et du gothic doom. Pour leur 25 ans d'existence en 2015, Anathema avait organisé une tournée spéciale intitulée Resonance incluant des morceaux de la première époquye avec comme invité leur premier chanteur charismatique Darren White, ce qui restera un très bon souvenir pour les fans de la première époque que nous étions.

https://www.anathemamusic.com/

Tristitia 2020

18 années après la sortie de Garden of Darkness, Tristitia a sorti en janvier 2020 son cinquième album, intitulé Burial of the sad, fruit d'une gestation depuis 2012 où un regain d'activité sous le nom de Tristitia avait repris. Luis diffuse en effet depuis cette date de nouveaux titres via Facebook et Spotifiy. En décembre 2017, était sorti Lamentations of the Beginning, qui regroupait les demos de 1993 et 1994 en intégrant également 2 inédits de l'album à venir. Burial of the Sad est désormais sorti, à nouveau sur le label mexicain underground Atolinga, et il s'inscrit parfaitement dans le style de doom de la première époque avec notamment le retour du chant particulier de Thomas Karlsson.

https://www.facebook.com/tristitiadoomain/

My Dying Bride

Le 6 juin 2020 marquera les 30 ans d'existence de ce groupe culte qu'est My Dying Bride, pilier des styles doom/death atmosphérique et gothic doom, qui aura su maintenir une existence continue avec des albums stimulants (si l'on fait abastraction de l'égarement expérimental de 1998) qui ne détronent cependant pas leurs premiers chefs d'oeuvre. Ces dernières années auront vu la réapparition du violon, qui avait un instrument phare aux débuts du groupe ainsi que de Calvin, membre fondateur, qui avait réintégré le groupe de 2014 à 2018. The Ghost of Orion, le quatorzième album, verra le jour en mars, avec un morceau promotionnel de bon augure. Cet album marque un changement important dans l'histoire du groupe, non musical, puisqu'il concrétise les premiers pas de My Dying Bride loin du label Peaceville dont il était un groupe emblématique.

The Lost Tapes (1991-1996)

Il y avait quelque chose d'inachever dans la carrière de VISCERAL EVISCERATION, groupe autrichien épéhémère de doom/death amopshérique clairement atypique avec son concept rebutant gore (ou d'amour sanguinolant?) dont la seule production officielle et difficile à trouver aujourd'hui était son album  Incessant Desire for Palatable Flesh sorti sur Napalm Records en 1994. C'est désormais corrigé puisque le groupe a sorti fin novembre une compilation intitulée The lost Tapes via le label Vic Records spécialisé dans les rééditions de raretés, regroupant d'une part leur demo Savour of the Seething Meat de 1993 où l'on retrouve les versions primitives de morceaux de l'album, des versions rehearsal inédites, mais surtout la demo Promo 1995 que le groupe avait enregistré et diffusé sous un autre patronyme plus romantique, As I Lay Dying (pseudonyme par la suite piqué par un groupe de metalcore devenu connu).

Chronique de VISCERAL EVISCERATION

Saint Vitus culte

Malgré ses 38 ans d'existence, marqué par une longue période de semi-existence entre 1996 et 2008, Saint Vitus est toujours actif. En mai 2019 a vu le jour leur neuvième album intitulé sobrement Saint Vitus comme leur tout premier album éponyme de 1984, le deuxième a sortir sur Season Of Mist qui avait réédité certains de leurs albums il y a quelques années. Le statut de groupe culte de doom metal est désormais bien établi et semble stimuler le groupe pour les tournées et albums. Ce nouvel album, est marqué par le retour de Scott Reagers, chanteur original du groupe qui avait déjà réintégré le groupe pour Die Healing en 1995 avant le split du groupe et qui a rejoint à nouveau Saint Vitus en 2015 après un nouvel évincement de Wino.

On Thorns I Lay

Le groupe grec On Thorns I Lay, formé en 1995, bâti sur les cendres de Plebothomy (1993) et lancé à l'époque par Holy Records (alors friand de la scène dark metal grecque), est toujours actif. Après une période d'hibernation enclenchée après son album Egocentric en 2003, On Thorns I Lay était discrètement revenu en 2015 avec un album dans la continuité du style gothic metal pratiqué par le groupe sur la majorité de sa discographie. En mars 2018, un nouvel album a vu le jour sur Alone records, un petit label espagnol. L'album s'intitule Aegean Sorrow et marque une rupture avec un retour au gothic doom/death, style que pratiquait le groupe jusqu'en 1997.

https://www.facebook.com/onthornsilay

Void Of Silence

De nombreux groupes en hibernation réemergent en cette année 2018. Void Of Silence n'avait plus fait parler de lui depuis son quatrième album The Grave of Civilization en 2010. Son successeur intitulé The Sky Over sort en ce mois de juin sur le label culte italien Avantgarde Music. Ce cinquième album est encore marqué par l'arrivée d'un nouveau chanteur qui a officié notamment dans Arcana Coelestia dont un album est sorti sur Avantgarde. Rappelons que c'était Malfeitor Fabian de Aborym qui assurait le chant sur les deux premiers albums et que c'est Alan Averill de Primordial qui avait pris la relève sur l'excellent album de 2004 Human Antithesis. Ce nouvel album s'inscrit dans la continuité du précédent dans un registre doom metal atmosphérique.

Lamentations from the beginning

Nous vous informions il y a quelques temps d'une petite reprise d'activité de Tristitia, groupe doom des années 90's, via la page soundcloud du projet Gardeniathan, patronyme sous lequel Luis B. Galvez a sorti une demo en 2008. Un nouveau morceau a été diffusé début 2018 (le deuxième depuis 2012) mais aucune nouvelle production n'a vu le jour depuis 2002. Par-contre, Tristitia a réédité en décembre 2017 ses deux démos Winds of Sacrifice sortie en 1993 et Reminiscences of the Mourner sortie en 1994 sur un support cd digibook A5 limité à 500 copies sous le titre Lamentations from the Beginning, sur un label mexicain.

https://soundcloud.com/gardeniathan

https://www.facebook.com/tristitiadoomain/

Solstice

Solstice dont on se rappelle avec nostalgie son album magistral de doom metal, Lamentations, sorti en 1994 sur Candlelight (septième production du label alors fraichement créé) est toujours en vie après un split officiel entre 2002 et 2007. Si entre 1998 et 2013, aucun nouveau morceau semble n'avoir vu le jour, cette année 2018 a vu la sortie en février de leur troisième album intitulé White Horse Hill qui a été précédé d'un mini-album en 2013 et deux demos en 2014 et 2016, le groupe semblant volontairement discret depuis son retour, avec peu de productions, diffusées directement par le groupe sur différents supports et peu de concerts.

http://solstice-englander.blogspot.com/

Wastes

Mourning Dawn, projet français de doom/black actif depuis 2002, a sorti une nouvelle production en février sur le label doom culte Aesthetic Death, succédant à "Les Sacrifiés" en 2014. Waste, c'est son titre, est en fait d'un EP conceptuel de 72mn constitué de 3 morceaux dont le troisième est en fait la fusion parallèle des 2 premiers morceaux.

https://www.facebook.com/MourningDawn/

Quant à WASTES, c'est le patronyme d'un nouveau groupe doom dans lequel est impliqué la tête pensante de Mourning Dawn qui s'est entouré de musiciens issus de Ataraxie, Funeralium, Sordide, Pantheist ainsi que d'une ex-Shever. Le premier album est sorti en juin sur le label italien Code666 et s'intitule "Into the Void of Human Vacuity". Un teaser est également disponible :

https://www.facebook.com/wastesdoom/

Rorcal

Crée en 2005, le combot suisse romand RORCAL est désormais bien encré dans le paysage musical underground, développant une identité certaine, multipliant les performances live et les productions. On ne peut que vous recommander ce groupe genevois. Parti d'un doom postcore, passant par un doom revendicatif avant de s'intégrer des sonorités plus black metal, Rorcal a sorti en mars "Creon" son quatrième album (concept autour du personnage antique de Créon), succédant à "La femme sans tête" ep sorti en 2015. Comme pour l'ensemble de ces productions de RORCAL, le groupe propose l'album en téléchargement gratuit depuis son bandcamp.  Pour les adeptes de supports soignés, le groupe propose également une version vynil et une version CD digifile.

http://rorcal.bandcamp.com/

 

 

My Dying Bride

My Dying Bride, groupe emblématique du gothic doom death atmosphérique, a sorti son treizième album en septembre, intitulé Feel the Misery, toujours chez Peaceville dont My Dying Bride est l'un des premiers groupes et le seul qui n'a jamais quitté le label depuis 1992. Cet album marque aussi le retour de Calvin Robertshaw, membre originel qui avait quitté My Dying Bride en 1999 après l'album expérimental (décevant) 34.788%... Complete dans lequel il s'était impliqué et qui remplace désormais Hamish Glencross. Nous vous invitons à lire l'interview donnée lors de son retour dans My Dying Bride en 2014 et à découvrir le nouveau clip théatral de MDB.

TRISTITIA

Après des années de silence, TRISTITIA semble reprendre de l'activité.

Malgré un patronyme proche des norvégiens de TRISTANIA, il n'y a pas grand chose de commun entre les deux groupes mis à part le fait d'être nés au début années 90. TRISTITIA a été formé en 1992 à Halmstad en Suède (la même ville qui a donné son nom à un album de Shining) et a réalisé 4 albums de dark doom sur le label français Holy Records : One with Darkness (1995), Crucidiction (1996), The Last Grief (2000) et Garden of Darkness en 2002 avant de disparaitre. Il ne fait pas de doute que TRISTITIA est ensuite tombé dans l'oubli malgré la qualité de sa musique et sa renommée établie dans les années 90.

Depuis 2012, TRISTITIA a visisiblement repris quelques activités purgatoires avec la délivrance d'une composition par année. Une nouvelle composition a vu ainsi le jour durant l'hiver 2014 sous le titre "Twice the Bleeding". On y reconnait le chant Thomas Hedlund, présent sur les 2 excellents premiers albums, avec un chant efficace alternant choeur solennel et voix black doom.

https://www.facebook.com/tristitiadoomain

https://soundcloud.com/gardeniathan

METH DRINKER

Après deux splits (dont un avec leurs compatriotes OPEN TOMB qui officient dans le même style) et un 7'ep en 2013, METH DRINKER sort un deuxième album intitulé Oil, du sludge doom très lent et agressif venant de Nouvelle Zélande, qu'on ne peut que vous recommander, surtout après le concert donné à Genève en mai 2014 aux cotés de GRAVES AT SEA.

http://methdrinker.bandcamp.com/album/oil

Meth drinker

Saint Vitus trio

Saint Vitus est actuellement en tournée pour célébrer ses 35 ans d'existence et jouer à cette occasion l'album emblématique Born Too Late (avec un très bon concert à Genève le 17 octobre). Le chanteur Wino ayant été arrété en possession de produits illicites en Norvège, celui-ci a été expulsé d'Europe. Malgré tout, Saint Vitus a décidé de poursuivre la tournée, en adoptant une configuration à trois, avec le guitariste-leader Dave Chandler au chant.

Communiqué de Wino

Wino n'est d'ailleurs pas la voix unique de Saint Vitus puisque Wino n'a intégré le groupe qu'en 1986, pour le 3ème album Born Too Late, puis il a quitté le groupe en 1991 avant de le réintégrer en 2003 lors de la reformation temporaire puis lors du véritable retour de Saint Vitus en 2008. En 1992, c'est Christian Linderson, alors ex-chanteur de Count Raven qui a prété sa voix pour le très bon Children of Doom, et en 1995 c'est Scott Reagers le chanteur d'origine qui s'est chargé du chant sur Die Healing. C'est par-contre la première fois dans l'histoire de Saint Vitus que Dave Chandler se retrouve chanteur du groupe (même s'il apparait parfois sur certains titres ça et là).

Anathema - Resonances

Anathema annonce une série de concerts à part, avec un set intitulé "Resonance", présenté comme une "celebration to the entire history of anathema music", probablement contenant les morceaux de la deuxième compilation Resonance, rendant ainsi hommage à l'ère doom death atmospheric dont Anathema est un des piliers. Un premier show sera proposé lors de l'édition 2015 du fameux Roadburn Festival qui est toujours l'occasion de quelques événements. Un deuxième concert sera proposé également à Dublin avec la présence de Darren White, le chanteur d'origine parti en 1995, et Duncan Patterson qui a quitté Anathema en 1998 et qui s'est lancé dans des projets musicaux interessants (Antimatter, Ion ou plus récemment Alternative 4). Pour les amateurs de la première époque de Anathema, Duncan publie régulièrement des images d'archives de cette ère sur sa page Facebook.

Anathema - Resonance 2015

Windhand ep

Windhand a sorti un split ep le jour d'Hallowen aux côtés d'un jeune groupe suédois formé en 2011, nommé Salem's Spot, qui a seulement à son actif 2 demos et un album sorti en 2014. Windhand propose un morceau inédit de 9 mn intitulé "Forest clouds". A l'heure où les termes doom et stoner semblent de plus en plus se confondre dans la tête des nouveaux venus dans ces mouvances, ce split brouillera peut-être les pistes mais permet de bien dissocier les deux, puisque Windhand reste fidèle à son style doom à tendance stoner, là où pour Salem's Pot le dosage semble inverse avec un aspect stoner largment plus dominant et une tendance doom bien plus réduite et absorbée par ce groove dont à Nausea est si peu friand.

Windhand - Salem's Pot

Sabbracadaver

Monarch a sorti en juillet un septième album intitulé Sabbracadaver sur le très intéressant label canadien Profund Lore Records (on ne peut que vous conseiller leurs albums de Subrosa, Bloody Panda, Amber Asylum, mais aussi Agalloch, Bell Witch, etc.).Fidèle à un doom/sludge lourd et lent avec chant féminin hurlé, le groupe bayonnais peaufine son style depuis 2005 et propose 3 longs nouveaux morceaux pour un total de 46mn (Digipack disponible sur le e-shop du label que Nausea vous recommande).

Un clip a été réalisé pour le morceau "Mortes":

https://www.profoundlorerecords.com

Facebook Monarch

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×