Actualités

Nausea webzine

Cette rubrique a pour objectif de valoriser de manière irrégulière et sélective certaines actualités concernant les mouvances sombres, en tentant de proposer une "news" enrichie et non de fournir une simple "info brute". A l'heure d'Internet avec les préécoutes et les blogs musicaux, une rubrique d'infos d'actualités sélectionnées et enrichies a assurément plus de sens que le bla-bla formaté des chroniques promotionnelles.

The new old Manes

"The new old Manes", c'est comme ça qu'est présenté MANII par le label français Debemur Morti Productions qui va sortir prochainement leur nouvelle porduction : un 7'Ep intitulé Skuggeheimen. Effectivement MANII est un projet parallèle des membres originel de MANES crée en 2011 dans le prolongement du style du MANES première époque (1993-1999), officiant alors dans un style lugubre précurseur du black metal dépressif. Manes fait partie des groupes dont l'identité s'est transformée jusqu'à se dédoubler dès 2003, acquérant une notoriété sous cette nouvelle incarnation. MANII n'en est pas à ses débuts puisque un excellent album nommé Kollaps est déjà sorti en  2012 sur Avantgarde Music.

https://www.facebook.com/ManiiOfficial

http://www.debemur-morti.com/en/249-manii

TOROIDH

Henrik Nordvargr Björkk a mis fin janvier un terme à l'existence de TOROIDH, projet réputé en industriel martial. Il s'en explique :

"After almost 14 years of existence it is time to retire Toroidh. It has been a rough ride, but also a great one. Of all my musical projects this must be the most misunderstood one. This is actually one of the reasons I am terminating it. I refuse to let my music become a vehicle of politics. I thought that naming the debutalbum “Those who do not remember the past are condemned to repeat it” and calling the tracks “Never again I-IX” would be an indicator that the music was not glorifying any specific standpoint, but I was wrong. Let it be known once and for all that the music of Toroidh dealt mostly (but not exclusively) with the turmoil of Europe during the world wars, but it was intended as a soundtrack to the stupidity, wars and chaos – not a political standpoint."

Pour l'occasion, Nordvargr a remasterisé les 54 titres de TOROIDH, proposés sur son Bandcamp. Nordvargr continue ses expérimentations dans la musique post-industrielle : un nouvel album du projet vétéran MZ 412 est sorti en mars sous le titre de Hekatomb ainsi qu'un nouvel album sous l'étendard Nordvargr avec Pyrrhula.

http://nordvargr.bandcamp.com

Toroidh

TRISTITIA

Après des années de silence, TRISTITIA semble reprendre de l'activité.

Malgré un patronyme proche des norvégiens de TRISTANIA, il n'y a pas grand chose de commun entre les deux groupes mis à part le fait d'être nés au début années 90. TRISTITIA a été formé en 1992 à Halmstad en Suède (la même ville qui a donné son nom à un album de Shining) et a réalisé 4 albums de dark doom sur le label français Holy Records : One with Darkness (1995), Crucidiction (1996), The Last Grief (2000) et Garden of Darkness en 2002 avant de disparaitre. Il ne fait pas de doute que TRISTITIA est ensuite tombé dans l'oubli malgré la qualité de sa musique et sa renommée établie dans les années 90.

Depuis 2012, TRISTITIA a visisiblement repris quelques activités purgatoires avec la délivrance d'une composition par année. Une nouvelle composition a vu ainsi le jour durant l'hiver 2014 sous le titre "Twice the Bleeding". On y reconnait le chant Thomas Hedlund, présent sur les 2 excellents premiers albums, avec un chant efficace alternant choeur solennel et voix black doom.

https://www.facebook.com/tristitiadoomain

https://soundcloud.com/gardeniathan

METH DRINKER

Après deux splits (dont un avec leurs compatriotes OPEN TOMB qui officient dans le même style) et un 7'ep en 2013, METH DRINKER sort un deuxième album intitulé Oil, du sludge doom très lent et agressif venant de Nouvelle Zélande, qu'on ne peut que vous recommander, surtout après le concert donné à Genève en mai 2014 aux cotés de GRAVES AT SEA.

http://methdrinker.bandcamp.com/album/oil

Meth drinker

The return to the Isle of Men

In The Woods est de retour après avoir stoppé toute activité après un dernier concert donné le 29 December 2000 à Kristiansand (Norvège) et édité sous forme d'un double album en 2003 intitulé Live at the Caledonien Hall. Ce retour prendra la forme d'une suprenante collaboration avec le label français Debemur Morti qui semble depuis quelques sorties s'éloigner de l'étiquette black metal qui a fait sa renommé.

In The Woods a émergé de Norvège au début des années 90, oeuvrant alors dans un black metal très atmosphérique avec la demo Isle of Men et surtout le premier album magistral Heart of the Ages, sorti en 1995 sur Misanthropy Records. Par la suite, In The Woods a quitté la sphère du black pour quelques chose de plus progressif avec Omnio en 1997 et Strange in Stereo en 1999. In The Woods repartirait de compositions élaborées en 1999 et non achevées. A noter que, les jumeaux Botteri, à la base de In The Woods avait intégré Green Carnation (metal progressif pas très captivant avec Tchort ex-Emperor), le temps du premier album Light of Day, Day of Darkness en 2000, projet dont les deux frères faisaient déjà partie du temps de la demo de 1991 et donc avant In The Woods.

Le line-up du retour incluera trois membres d'origine : les deux jumeaux Botteri, le batteur Anders Koro (batteur de Carpathian Forest depuis 1999), accompagés de nouveaux membres puisque le guitariste d'origine Oddvar A:M est décédé en 2013 et le chanteur est parti vers d'autres horizons musicaux.

"The woods are full of trees, some old, some not. Some have been cut down, some recycled, and some are still standing, defying the harshness of the nature. This goes for the Kristiansand-based band as well. Some of the trees have decided to rear their ugly heads once again, with a battle plan including the recording of a two album concept. This was allready back in 1999 ready for completion but for obvious reasons was left behind after the bands decision to discontinue In the Woods."

"In The Woods... is both proud and happy to be so fortunate to sign a deal with such a great record label as Debemur Morti Productions. We announced in August that the band is now working on new albums (a lot of material was already written back in 1999-2000, that never was recorded due to obvious reasons). Now, 14 years later we finally got back together and decided to continue In The Woods... from where we left it. We are super excited to finally continue doing what we love to do and we will do so with more entusiasm and creativity than ever before. That In The Woods... now is so fortunate to be able to work with such a dedicated label as Debumur Morti Productions is for us a privelegium. For In The Woods..., having the confidence and security that our future works will be taken care of by gentlemen who share the passion and love of the art of music as we do is of the utmost importance. And all this from which was, that did become again! We raise the horns up high and shout loud SKÅL!".

https://www.facebook.com/inthewoodsomnio

Nausea n'a pas oublié The Divinity of Wisdom (1995), toujours aussi intense deux décennies plus tard :

Lost Paradise

Nous suivons toujours le parcours de Paradise Lost avec attention. Après quelques années d'errances au cours d'une carrière marquée par une grande évolution depuis 1988, Paradise Lost a entamé dès 2005 avec l'album Paradise Lost, des immersions plus ou moins poussées dans son glorieux passé : le morceau "Gothic" était réapparu lors de la tournée In requiem avant de redisparaitre sur la tournée suivante, les premières demos ont été rééditées en 2009 avec Drown in Darkness, un hommage a été rendu en 2011 à Draconian Times, et plus récemment la compilation Tragic Illusions inclue un réenregistrement (inégalé évidemment) du morceau "Gothic" dans une version proche du style d'origine, et plus surpenant du morceau "Our savior" à l'origine paru sur Lost Paradise en 1989, morceau doom très death metal dont cette nouvelle version a conservé l'esprit d'origine. Paradise Lost annonce désormais pour le prochain album à sortir en avril 2015, un retour à leur racine "death metal" :  

"Our approach on this album is quite different and embraces the band’s VERY early days, with the last few years. We have written a very dark, yet melodic album – but this time many songs definitely have a death metal edge, which is something we haven’t done for a long, long time in Paradise Lost…"

Suprenant au premier abord, mais pas forcément si l'on peut prend en compte les activités parallèles de ses membres. Gregor Macintosh a sorti un 2ème album avec Vallenfyre (clip de "Splinters"), projet plus extrême où Greg est au chant. Nick Holmes, de son côté, vient de rejoindre le "supergroupe" de death metal Bloodbath (composé des membres de Katatonia) où il remplace Mikael Akerfeld (Opeth) avec un chant incontestablement death metal. Bloodbath semble d'ailleurs évoluer avec cette nouvelle configuration vers quelque chose de plus dark (clip de "Church of Vastitas"). Lorsqu'on cherche un peu, on s'aperçoit que Paradise Lost rend, depuis peu, hommage à l'album Lost Paradise en live, et avec efficacité, comme en témoigne cette video de 2013 :

Saint Vitus trio

Saint Vitus est actuellement en tournée pour célébrer ses 35 ans d'existence et jouer à cette occasion l'album emblématique Born Too Late (avec un très bon concert à Genève le 17 octobre). Le chanteur Wino ayant été arrété en possession de produits illicites en Norvège, celui-ci a été expulsé d'Europe. Malgré tout, Saint Vitus a décidé de poursuivre la tournée, en adoptant une configuration à trois, avec le guitariste-leader Dave Chandler au chant.

Communiqué de Wino

Wino n'est d'ailleurs pas la voix unique de Saint Vitus puisque Wino n'a intégré le groupe qu'en 1986, pour le 3ème album Born Too Late, puis il a quitté le groupe en 1991 avant de le réintégrer en 2003 lors de la reformation temporaire puis lors du véritable retour de Saint Vitus en 2008. En 1992, c'est Christian Linderson, alors ex-chanteur de Count Raven qui a prété sa voix pour le très bon Children of Doom, et en 1995 c'est Scott Reagers le chanteur d'origine qui s'est chargé du chant sur Die Healing. C'est par-contre la première fois dans l'histoire de Saint Vitus que Dave Chandler se retrouve chanteur du groupe (même s'il apparait parfois sur certains titres ça et là).

Anathema - Resonances

Anathema annonce une série de concerts à part, avec un set intitulé "Resonance", présenté comme une "celebration to the entire history of anathema music", probablement contenant les morceaux de la deuxième compilation Resonance, rendant ainsi hommage à l'ère doom death atmospheric dont Anathema est un des piliers. Un premier show sera proposé lors de l'édition 2015 du fameux Roadburn Festival qui est toujours l'occasion de quelques événements. Un deuxième concert sera proposé également à Dublin avec la présence de Darren White, le chanteur d'origine parti en 1995, et Duncan Patterson qui a quitté Anathema en 1998 et qui s'est lancé dans des projets musicaux interessants (Antimatter, Ion ou plus récemment Alternative 4). Pour les amateurs de la première époque de Anathema, Duncan publie régulièrement des images d'archives de cette ère sur sa page Facebook.

Anathema - Resonance 2015

Windhand ep

Windhand a sorti un split ep le jour d'Hallowen aux côtés d'un jeune groupe suédois formé en 2011, nommé Salem's Spot, qui a seulement à son actif 2 demos et un album sorti en 2014. Windhand propose un morceau inédit de 9 mn intitulé "Forest clouds". A l'heure où les termes doom et stoner semblent de plus en plus se confondre dans la tête des nouveaux venus dans ces mouvances, ce split brouillera peut-être les pistes mais permet de bien dissocier les deux, puisque Windhand reste fidèle à son style doom à tendance stoner, là où pour Salem's Pot le dosage semble inverse avec un aspect stoner largment plus dominant et une tendance doom bien plus réduite et absorbée par ce groove dont à Nausea est si peu friand.

Windhand - Salem's Pot

Arcana : hibernation

Peter Bjargo a décidé de dissoudre la formule actuelle de ARCANA et de poursuivre en solo. C'est un peu paradoxal puisque Arcana est à la base le projet de Peter, unique compositeur de Arcana, qui a étoffé au fil des ans le line-up, allant jusqu'à conduire Peter a sortir en parallèle des projets solo pourtant peu éloignés du style de Arcana. Voici le comumiqué du 11 octobre :

"I have been thinking about this for a long time, and haves comed to the conclution that I need to make some drastic changes in Arcana in order to continue. For a long time I have felt uninspired and stagnated, when it comes to the songs and sound of Arcana. With such great musicians and people that are, and have been, in the Arcana ”line-up”, comes a responsibility to bring them into their own light, which also ,of course,colors the sound of Arcana. We have done some amazing work together, which I am truly grateful for. But it’s time for change… Reason: Survival. I need to go back deep down the roots and discover for starting this project, to search for the feel, thought and mind-set that made me start this, twenty years ago. I would like to thank all the people that have been involved in Arcana, and the all the people that have been supporting us throughout the years. The performance in Belin 2014 will be the last in this shape. So, as of now, the line-up of Arcana is dissolved. Love to all."

Saluons cette décision d'un grand artiste car si le dernier album en date, As Bright as a Thousand Suns sorti en 2012, était certes bon, un renouvellement s'imposait clairement et un retour à plus d'intensité également. Arcana, crée en 1996 par Peter, était originellement un duo avec Ida Bengtsson au chant qui a quitté le projet après les 3 premiers albums qui ont établi Arcana comem une référence dans le dark atmospheric. Force est de reconnaitre que cette époque de Arcana est restée ingalable, tout comme le chant de Ida, même si Peter n'a cessé d'agrandir son line-up (6 membres en 2012 incluant le duo espagnol de Der Blaue Reiter pour les live). Les 2 albums composés par Peter sous son patronyme sont au final très proches de Arcana mais de qualité. Le concert de novembre à Berlin aura donc été le dernier pour Arcana, du moins pour cette deuxième époque, et aura été marqué par l'absence de Ann-Marie Thim, chanteuse principale de Arcana depuis 2001, pour raisons de santé. Cécilia Bjärgo, femme de Peter, aura donc été la chanteuse principale ce soir là. Voici une vidéo du concert avec un morceau de l'excellent Dark age of reason.

A lire sur Nausealive-report ARCANA à Genève (2006)

Tristessa

Nausea Webzine rend hommage à Maria Kolokouri, connue sous le pseudonyme de Tristessa, décédée à 37 ans le 10 août 2014 d'une leucémie.

Tristessa a été la fondatrice du premier groupe de black metal entièrement féminin, ASTARTE, crée à Athènes en 1997, sur les cendres de LLOTH (création en 1995). Initialement bassiste du projet et guitariste, Tristessa s'occupe du chant dès 2004. ASTARTE a sorti cinq albums de qualité entre 1998 et 2007: Doomed Dark Years (1998), Rise from Within (2000), Quod Superius Sicut Inferius (2003), Sirens (2004) et Demonized (2007). On retiendra également une contribution réussie en 2003 à un tribute à Celtic Frost avec le morceau "Sorrow of the moon".

D'après un dernier entretien diffusé en novembre 2013, un album était en préparation, intitulé Blackdemonium, marquant une évolution du projet notamment dans sa structure initialement féminine qui n'était plus à l'ordre du jour :  https://www.youtube.com/watch?v=RLY4Tj0HkIA

Nicolas S.I.C. Maiis, époux de Maria et membre de cette dernière incarnation de ASTARTE (membre également du side-projet INSECTED en 2004) prépare la sortie de cet album à titre posthume: à suivre sur le Facebook de Astarte.

Astarte RIPA lire : Chroniques ASTARTE

Zero Kama

Le label français Athanor (Tribe of circle, Les Joyaux de la Princesse, Les Jumeaux Discordants) a réédité l'unique album de Zero Kama, The Secret Eye Of L.A.Y.L.A.H., initialement sorti en 1984, déjà réédité une première fois par le label Permis de Construire en 1988 pour la version LP et en 1991 pour la version CD. La version Athanor est proposée de façon limitée en LP et en CD et contient 15mn supplémentaire. Le style de Zero Kama est à classer dans le dark ambient rituel et est à ranger aux côtés de productions Athanor comme Psychonaut, Exotoendo mais la msique de Zero Kama a la particularité d'avoir pour seuls instruments des crânes et des os humains.

Athanoir a déjà réédité certains travaux de Zero Kama: une version vynil de The Goatherd And The Beast en 2001 regroupant des titres inédits de 1983 à 1986, et en 2001 une compilatino CD regroupant le Live In Arnhem sorti initialement en 1985 (contenant des instruments supplémentaires à la matière humaine) et le ep The Goatherd And The Beast.

Apoptose V

Apoptose a sorti un cinquième album en avril intitulé Ana Liil, toujours chez Tesco Organisation, disponible aux formats CD et vynil, succédant ainsi aux albums Bannwald en 2010, Schattenmädchen en 2007, et aux excellents Blutopfer en 2002 et Nordland en 2000. Apoptose persévère depuis 2000 dans un dark ambient mystique qui a inévitablement évolué au fil des enregistrements ; bien que Apoptose collabore toujours avec la Fanfarenzug Leipzig, les roulements de tambours de Blutopfer semblent être moins présent.

Ana Liil est une sorte de concept album autour d'un personnage fictif nommé Ana Liil: "Ana Liil doesn't want to be your friend – she lives in an entirely separate world. Maybe at night you see her shape behind a grimy window in the neighbourhood, or you hear her singing from afar. But you will never get closer to her."

                                      Trailer                                                                         Clip officiel

http://www.apoptose.net/

Nuit Noire

Drakkar Productions met en valeur les premières productions de Nuit Noire, projet black metal de Toulouse en existence depuis 1997, à travers une compilation double CD limitée à 500 copies intitulée "Depths of Night - Collection of the Early Demo Tapes" regroupant les demos suivantes: "Dans la nuit" (1998), le split avec Arkham (1999), "L'appel de la nuit" (1999), "Somewhere in the Nightpast" (2002), "Blackform" (2002), le tout accompagné d'un livret 20 pages avec paroles et photos. Cette compilation étaient en fait déjà sortie sous forme d'une double cassette uniquement en avril 2013 sur Preposterous Creations.

Les liens entre Drakkar et Nuit Noire sont multiples : les demos tape "L'appel de la nuit" (1999), "Somewhere in the Nightpast" (2002) et "Blackform" (2002) avaient été éditées à l'origine par Drakkar. Drakkar avait également sorti 2 autres productions qui n'ont pas été incluses dans cette compilation:  le EP "Lutina" (2002) et la cassette "One upon a night" (2002).

Bien que Nuit Noire soit le projet solo de Tenebras, Nuit Noire a pris parfois la forme d'un duo jusqu'en 2003 avec Akhron (batterie et chant) puis membre session live depuis 2008. Akhron n'est autre que le frère de Tenebras et l'actuel leader du groupe Soror Dolorosa et il a été batteur de Celestia de 2000 à 2009 (le groupe du boss de Drakkar). C'est aussi un photographe connu sous le nom de Andy Julia. Tenebras a lui aussi été de passage dans Celestia en tant que session live.

Outre cette compilation de la période 1998-2002, une nouvelle production a vu le jour en juillet 2014 sous le titre "a beautiful belief", un ep 7 titres uniquement disponible au format LP une face, édité par un label américain, Prison Tatt Records, et limité à 100 copies. Cette nouvelle production s'ajoute à la longue discographie d'un projet à part dans la scène black metal française, mélangeant black metal old school, black mélodique, punk, et féérie.

Depuis 2012, Tenebras a commencé à jouer seul en concert donc sans aucun musicien live session, combinant ainsi simultanément sur scène guitare, chant et désormais percussions avec le pied!

Nuit Noire - Depths of Night

Préécoute : Depths of Night - bandcamp Drakkar

NUIT NOIRE : http://nuitnoire.weebly.com

A lire sur Nausea : NUIT NOIRE / PESTE NOIRE Live report 23/06/2007

Sabbracadaver

Monarch a sorti en juillet un septième album intitulé Sabbracadaver sur le très intéressant label canadien Profund Lore Records (on ne peut que vous conseiller leurs albums de Subrosa, Bloody Panda, Amber Asylum, mais aussi Agalloch, Bell Witch, etc.).Fidèle à un doom/sludge lourd et lent avec chant féminin hurlé, le groupe bayonnais peaufine son style depuis 2005 et propose 3 longs nouveaux morceaux pour un total de 46mn (Digipack disponible sur le e-shop du label que Nausea vous recommande).

Un clip a été réalisé pour le morceau "Mortes":

https://www.profoundlorerecords.com

Facebook Monarch

The Last Hour

De nouvelles compositions de The Last Hour (projet d'un membre de Les Jumeaux Discordants, ex-Gothica) ont vu le jour avec 2 morceaux formant le EP digital Oblivion disponible depuis mai. Le style semble avoir évolué depuis l'album éponyme sorti en 2008 : moins "dark atmospheric" avec plus d'élément "rock", un bassiste a d'ailleurs rejoint le projet initialement solo de Roberto.Un nouvel album intitulé Deadline devrait sortir prochainement (un morceau est disponible ici).

La première production de The Last Hour, un EP 3 titres sorti en 2008 est à nouveau disponible, uniquement sous forme digitale (en écoute sur le bandcamp).

http://thelasthour.bandcamp.com

The Last Hour - Oblivion

A lire sur Nausea : interview de The Last Hour (2011)

.Cut & friends

Depuis l'expatriation de Albérick (cerveau et unique membre de .cut) au Canada, les collaborations se diversifient et se multiplient. Il s'associe cette fois-ci avec Alexandre St Onge (armé d'une contrebasse) le temps d'un long morceau d'ambient sombre de 25mn enregistré lors d'une performance à Montreal. Alexandre St Onge a contributé à deux projets qui ont vu le jour sur Walnut Locust, le label de Albérick. A noter que cette collaboration sort sur Obsolete Records, sous label de Walnut réactivé en 2011.

http://obsoleterecords.bandcamp.com/album/cut-st-onge

.Cut St Onge

Réédition culte : "Always"

Peaceville poursuit ses rééditions d'albums des 90's et met à l'honneur en mars 2014 un album culte épuisé depuis pas mal d'années: Always le premier album de The Gathering sorti en 1992, initialement sur le label Fondation 2000 puis réédité officiellement en 1999 sur Psychonaut Records, le propre label de The Gathering. A cette époque, The Gathering officiait dans un style très différent de celui d'aujourd'hui, précisément dans le doom/death atmosphérique dont Always est un album emblématique du début des années 90. Cette réédition est proposée sous la forme d'un vynil mais également sous forme d'un double cd incluant en bonus la version remixée de Always sortie en 1994 (version difficile à trouver aujourd'hui, y compris sous forme numérique).

En avril 2012, The Gathering avait rendu hommage à cet album pour les 20 ans de sa sortie en ressuscitant le line-up de 1992 et en jouant intégralement cet album emblématique. Cette date hollandaise avait été suivie par 4 autres dates commémoratives en septembre 2012, à nouveau en Hollande.

A l'époque, Peaceville avait contribué à faire connaître le groupe en les intégrant sur leur compilation culte vol. 4 (1992) avec le titre "In sickness and health".

http://www.peaceville.com/bands/109707

Wappenbund in Yverdon

Après un concert de grande qualité en mars 2013 en Suisse pour fêter les 20 ans de l'association franco-suisse Sonorités Obscures, au cours duquel WAPPENBUND a présenté son nouvel album Licht ist Leben ainsi que d'anciens morceaux réinterprétés par une chanteuse nouvelle-venue dans la formation, un enregistrement du concert a vu le jour, souvenir sonore d'industriel martial que le groupe propose en libre téléchargement:

Live in Yverdon

Wappenbund - Live in Yverdon

Par ailleurs, une nouvelle production voit le jour en mars 2014 sous le titre A way to the empire of light, disponible sous forme d'un cd limité à 300 copies chez Old Europa Café et sous forme digitale. A way to the empire of light est en fait une compilation regroupant 2 productions de Wappenbund épuisées depuis longtemps Schlacht en 2003 et Heimatflamme sortie en 2005.

A way to the empire of light

Wappenbund - a way to the empire of light

Cemetary: nouvelles incarnations

L'année 2013 aura été productive pour Mathias Lodman de CEMETARY (gothic metal culte /Suède), après un silence de nombreuses années. Outre l'édition sous forme d'un ep limité de la demo Incarnation of Morbidity, un nouveau projet a émergé sous le patronyme de LORDS OF SATURN avec le ep Pillars of Deception, qui a donné lieu à un clip pour lequel a également contribué un ancien membre de Cemetary pour le visuel:

Mathias travaille également sur un autre projet, plus stoner: Crypt Creeper.

Cemetary facebook officiel

Raison d'Etre

Groupe emblématique du défunt label Cold Meat Industry et référence en dark ambient, RAISON D'ETRE vient de sortir un nouvel album intitulé Mise en abîme sur Transgredient Records. Suite à la disparition de Cold Meat Industry, Raison d'Etre a entrepris depuis depuis 2013 des rééditions d'albums sur Old Europa Café et Retortae qui vont se poursuivre en 2014. Teaser du nouvel album:

http://raison-detre.info

Year of No Light

Parmi les sorties de qualité, Nausea se doit de signaler la nouvelle production de YEAR OF NO LIGHT, Tocsin, quatrième album du groupe français, succédant à Vampyr, sonorisation d'un film muet de 1932, et à différents splits dont  une collaboration notable avec This Quiet Army. Cet album sort cette fois-ci sur le label Debemur Morti spécialisé à la base en black metal, et poursuit dans un registre post-core instrumental toujours plus atmosphérique.

A écouter en intégralité ici : http://dmp666.bandcamp.com/album/tocsin

Year of no Light - Toscin

Paradise Lost 25 ans

Formé en 1988, PARADISE LOST atteint cette année sa 25ème année d'existence. A cette occasion, Le groupe sortira en octobre une compil réunissant des morceaux rares (ep, bonus tracks, reprises, etc) ainsi que 3 inédits: un morceau du prochain album et deux nouvelles versions de morceaux cultes: ""Gothic" (de Gothic, 1991) et "Our Saviour" (de Lost Paradise, 1990).

Tracklist: 1. Loneliness Remains / 2. Never Take Me Alive (Spear of Destiny cover version) / 3. Ending Through Changes / 4. The Last Fallen Saviour / 5. Last Regret (Lost in Prague Orchestra Mix) / 6. Faith Divides Us - Death Unites Us (Lost in Prague Orchestra Mix) / 7. Cardinal Zero / 8. Back On Disaster / 9. Sons Of Perdition / 10. Godless / 11. Missing (Everything But The Girl cover version) / 12. Silent In Heart / 13. Gothic 2013 / 14. Our Saviour 2013

Paradise lost 25

Supreme and Immortal is the Art of the Devil

Avantgarde Music avait exprimé sa lassitude en tant que label face à la logique environnante qui privilégie la quantité contre la qualité, puis avait vendu tout son ancien catalogue (qui comportait pourtant en grande partie de la qualité) et était repartit sur de nouvelles bases: peu de sorties, avec des signatures au coup de coeur indépendemment des modes. Le label italien a aussi saisi que dans ce contexte, les sorties limitées ont bien plus d'intérêt. Avantgarde a l'avantage d'avoir acquis une sacrée notoriété niveau underground dans les années 90, ce qui lui offre des possibilités, comme le split récent avec Shining ou encore cette collaboration annoncée... avec rien moins que ABIGOR.

ABIGOR, après avoir splitté puis être revenu, a également adopté une logique différente, optant désormais pour un style musical renouvellé loin des modes ainsi que pour des petits labels loin de la logique commerciale.

La collaboration entre Avantgarde Music et Abigor le temps d'une production pour marquer les 20 années du groupe s'annonce forcément interessante. Elle prendra la forme d'un 7''ep avec Silenius au chant (qui avait quitté Abigor en 1998), limité à 500 copies dont 200 accompagnées d'un cd contenant 5 versions de répétitions de l'album Verwustung avec Silenius (à l'époque des demos de Abigor, c'était Tharen de Dargaard au chant...). Quant au ep, il contient 2 versions de morceaux initialement sur l'album "Supreme Immortal Art" sorti en 1998 :"Soil of Soil" et "Supreme and Immortal (is the art of the devil)", retravaillés avec un nouvel enregistrement des voix de Silenius.

Abigor s'apprêterait également à faire une déclaration sur ses 20 années d'existence et sa vision de la scène de hier et d'aujourd'hui...

http://www.avantgardemusic.com/

Abigor - Supreme and immortal is the art of the devil

Split Monumentum / Shining

Le fameux projet de split ep entre MONUMENTUM et ALTERNATIVE 4 (nouveau projet de Duncan Patterson ex-Anathema et ex-Antimatter), d'abord retardé, n'a finalement jamais vu le jour. Initialement le split devait sortir avant l'album de Alternative 4 qui y proposait justement un morceau de l'album à venir.... Finalement Avantgarde Music a sorti l'album The Brink en 2011 avant le split, mais Alternative 4 a assez vite quitté le label pour Prophecy Productions, peut-être à cause de ce cafouillage ?!?

Monumentum, le projet du leader de Avantgarde Music, qui n'avait plus donné signe de vie depuis la compilation Metastasie en 2004 (logique), persiste dans son sursaut de vie et sort finalement bien le morceau prévu pour le split avec Alternative 4, à savoir une reprise de PJ HARVEY intitulée "The river", mais cette fois-ci aux côtés de SHINING, que Avantgarde Music avait permis de faire connaitre en sortant les albums III et IV et en rééditant les albums I et II. Pour l'occasion, Shining y propose également une reprise avec "Pale colours" de BAY LAUREL (groupe "dark" rock suédois des années 90) qui prolonge ainsi le ep Lots of Girls Gonna Get Hurt sorti en 2012 qui contenait 4 reprises.

Shining - Monumentum split

Incarnation of Morbidity

Les groupes cultes qui ne sont plus en activité, et qui se sont parfois égarés en chemin, semblent prendre conscience de l'impact de leurs premiers albums, et c'est tant mieux. Ceux-ci ont souvent été moins exposés que le reste de leur carrière et pourtant leur impact est bien plus grand. C'est le cas des suédois de CEMETARY, dont les 3 premiers albums restent des références (certes underground, le grand public metal ne semble pas en avoir connaissance, et c'est tant mieux) passant d'un death metal morbide et mélancolique à du gothic metal de qualité.

Si le leader affirme qu'aucune nouvelle activité n'est en cours pour CEMETARY (et ce n'est pas plus mal, vu le mauvais testament qu'il nous a laissé en 2005 avec "Phantasma"...), on ne pourra qu'apprécier le projet de rééditions limitées de morceaux rares du groupe. Dans ce cadre, la demo "Incarnation of Morbidity" sortie en 1991 va être rééditée très prochainement sous forme d'un 45 tours limité à 400 copies par le label suédois To The Death, le tout accompagné d'un livret 16 pages.

Cemetary - Incarnation of morbidity

Réédition culte : "Ignis creatio"

PYOGENESIS fait partie de ces groupes qui ont une double existence: culte dans une scène qu'ils ont quitté très tôt, ils ont obtenu une très grande notoriété ensuite dans une toute autre scène avec une musique, un folklore et un public différents (en l'occurence pop punk) avant de disparaitre depuis 2002. 

Pendant cette première époque est sorti un album culte en 1992 parfois intitulé Ignis Creatio parfois sobrement Pyogenesis (le CD ne porte aucune mention du titre) sorti à l'origine sur le label black metal Osmose Productions et qui est un album de référence avec son doom/death atmosphérique assez unique (qu'un ancien membre du groupe a d'ailleurs tenté de reproduire sans jamais l'égaler dans ses groupes postérieurs DYSTROPHY et BLOODLINE).

20 ans après la sortie, le groupe en stand-by semble avoir pris la mesure de l'impact de cet album immortel et ont réédité l'album dans une version augmentée avec des bonus tracks pour un total de 50mn intitulée Ignis Creatio - The Origin of Fire 20th Anniversary, en version CD sur le label dirigé par le leader (Hambourg records) et en une version double vynil limitée à 600 copies en CD sur Ordo MCM Records.

Pyogenesis - Ignis creatio

Eyehategod: R.I.P.

Joe Lacaze, batteur de EYEHATEGOD depuis 1989 (formé en 1988) et figurant sur tous les enregistrements de ce groupe de référence en sludge/doom est malheureusement décédé le 23 août 2013. Le groupe rentrait tout juste d'une tournée européenne, dont des festivals comme le Sylak le 10 août où Nausea était évidemment présent pour le passage de EYEHATEGOD:

Sepulchral news

De nouvelles productions ont vu le jour depuis fin mai sur le label québécois Sepulchral Productions:

- le troisième album de MONARQUE intitulé Lys Noir, qui inclue une reprise du premier album de FROZEN SHADOWS (boss du label mais surtout premier groupe de "metal noir quebecois").

- le première album éponyme d'une nouvelle formation québécoise qui porte le patronyme de NEIGE ETERNELLE.

- une collaboration avec THE STONE un groupe de black metal serbe qui prend la forme de 2 rééditions (albums de 2002 et 2004) ainsi qu'une compilation de titres rares.

Fin juillet sont sortis simultanément les nouveaux albums de SOMBRES FORETS et GRIS, deux fers de lance du label, après quelques années silence. Cela fait echo à la sortie simultanée de leurs premiers albums tels un manifeste il y a quelques années sur Sepulchral, ainsi qu'à la proximité liant les deux groupes, qui se sont associés dans le projet MISERERE LUMINIS en 2009 et que l'on retrouve dans le line-up live de SOMBRES FORETS, actuellement en tournée en Europe. Le nouvel album de SOMBRES FORETS s'intitule La mort du soleil et succède ainsi à Royaume de Glace sorti en 2008. Quand au nouveau GRIS, il s'intitule A l'âme enflamée, l'âme constellée, il succède à "Il était une forêt sorti en 2007.

Titre promotionnel mis en ligne par Sepulchral:

Walnut + Locust : une décennie

Le label Walnut + Locust, lyonnais à ses débuts, désormais québécois, fête ses 10 ans. Afin de marquer cette décénnie créative,  parsemée de productions limitées et de collaborations réussies dans les domaines de l'ambient, de l'experimental et du post-rock, son cerveau Albérick, leader également du projet .Cut (qui a pris différentes configurations au gré des collaborations) a concocté une compilation sobrement intitulée "Ten" réunissant 25 morceaux inédits sous forme de MP3 disponibles en ligne (téléchargement libre, contribution volontaire).

http://walnutlocust.bandcamp.com

http://www.walnutlocust.com

Walnut Locust - ten year celebration

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site